apte

 

définitions

apte ​​​ adjectif

Droit Qui détient une capacité, un droit (➙ aptitude, 1).
Qui a des dispositions (pour faire qqch.). Être apte à faire de bonnes études. ➙ capable. Être apte au travail.
 

synonymes

apte adjectif

capable, à même de, bon, fait pour, propre à, qualifié (pour), susceptible de

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cependant, le principe de la majorité en matière de politique fiscale serait plus apte à atteindre les harmonisations nécessaires dans les domaines de premier ordre.Europarl
La femme est plus intelligente que l'homme, plus apte à comprendre la pensée d'autrui, au moins dans son détail infini.Han Ryner (1861-1938)
Du moins, il épouserait une fille d'âme douce et forte, apte à tenir un ménage et à élever des enfants.Paul Margueritte (1860-1918)
J'ai observé que, plus un coq chante fort, plus il est ardent et, par conséquent, apte à la reproduction.Octave Mirbeau (1848-1917)
Nous voulons une politique apte à résoudre et à gouverner, une économie attentive à construire des bases de cohabitation équitables, solidaires et compatibles.Europarl
Vous êtes comme tous les jeunes gens élevés dans les lycées, apte à tout et propre à rien.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il n'en fallut pas plus pour étourdir l'animal, qui est peu apte à se défendre quand il a été touché par le fer d'un harpon.Jules Verne (1828-1905)
Nous ne certifions pas nous-mêmes que notre voiture est techniquement apte à prendre la route.Europarl
Mon patrimoine me fit bénéficier d'une éducation peu commune, et un tour contemplatif d'esprit me rendit apte à classer méthodiquement tout ce matériel d'instruction diligemment amassé par une étude précoce.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Mais on peut assurer d'avance que de tels appuis ne manqueront pas à une école aussi évidemment apte à tout concilier sans rien compromettre.Auguste Comte (1798-1857)
La délicatesse de ses membres, la maigreur et la flexibilité de ses doigts, le rendaient éminemment apte à ses travaux de copiste dans lesquels il excella.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Si la cervelle lui manquait pour devenir jamais un ouvrier passable, du moins serait-il apte au charriage des matériaux et rendrait-il les services mécaniques d'une chèvre et d'un ascenseur.Georges Eekhoud (1854-1927)
Remontant aussitôt en voiture, il partit à la recherche de l'homme le plus apte, selon lui, à éclaircir cette ténébreuse intrigue.Émile Gaboriau (1832-1873)
Mais elle était apte à susciter bien des rêves chez le pauvre garçon qui rentrait chez lui, plus tôt qu'à l'ordinaire.René Boylesve (1867-1926)
Après quelques voyages d'approvisionnement, le travail de maçonnerie recommence, et de nouvelles assises exhaussent les bords du godet, qui devient apte à recevoir provisions plus abondantes.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Il sait tout, mais si superficiellement, qu'en fait et pratiquement, il est, comme on l'a dit, apte à tout, bon à rien...Gustave Le Bon (1841-1931)
À proprement parler, le téléphone n'est qu'un instrument apte à transmettre les sons à distance, et l'idée de cette transmission est aussi ancienne que le monde.Théodose du Moncel (1821-1884)
Fréquemment on a fait intervenir les antennes comme siège d'un sens spécial apte à guider les insectes.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
C'est ainsi que je veux l'homme et la femme : l'un apte à la guerre, l'autre apte à engendrer, mais tous deux aptes à danser avec la tête et les jambes.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Celui qui ne délibère pas actuellement, s'il est d'ailleurs apte à délibérer, ne manque pas du libre arbitre.Charles de Rémusat (1797-1875)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « APTE » adject. masc. & fem.

Vieux mot, & hors d'usage, qui signifioit autrefois, Propre à quelque chose.
Drôles d'expressions Faire l'école buissonnière Faire l'école buissonnière

Faire l'école buissonnière : jouer, se promener au lieu d’aller en classe.

Alain Rey 18/02/2020