Email catcher

propre

définitions

propre ​​​ adjectif et nom

(➙ propriété)
(après le nom ; dans quelques expressions) Qui appartient d'une manière exclusive ou particulière à une personne, une chose. Qualités propres. Vous lui remettrez ces papiers en mains propres. Nom propre (opposé à nom commun) : nom qui s'applique à une personne, à un lieu, à une chose unique ou à une collection de choses qu'il désigne. Jean, Marseille, SNCF sont des noms propres. Sens propre (opposé à sens figuré) : sens initial (d'un mot), logiquement ou historiquement. ➙ littéral. Propre à… C'est un trait de caractère qui lui est propre. Un défaut propre à la jeunesse. ➙ spécifique.
(sens affaibli ; avec un possessif et avant le nom) Rentrer par ses propres moyens. Ce sont ses propres mots, exactement les mots qu'il a employés. ➙ même.
(après le nom) Qui convient particulièrement (opposé à impropre). ➙ approprié, convenable. Le mot propre. ➙ exact, juste. Une atmosphère propre au travail. ➙ propice. (personnes) Apte, par sa personnalité, ses capacités. Je la crois propre à remplir ce poste. nom Un, une propre à rien : personne qui ne sait ou ne veut rien faire. ➙ incapable ; → bon à rien. Des propres-à-rien.
nom masculin En propre : possédé à l'exclusion de tout autre. Avoir un bien en propre, à soi. ➙ propriété.
Le propre de : la qualité distinctive qui caractérise, qui appartient à (une chose, une personne). allusion Rire* est le propre de l'homme. ➙ particularité.
Au propre : au sens propre.
(➙ propreté)
vieux Qui est net, bien tenu, soigné.
moderne La copie est propre. nom masculin Mettre au propre (opposé à brouillon).
(choses) Qui n'a aucune trace de saleté, de souillure (opposé à sale, malpropre). ➙ impeccable, net. Des draps bien propres. ➙ immaculé. Avoir les mains propres. (d'une action, d'une occupation) Manger avec ses doigts, ce n'est pas propre.
(personnes) Qui se lave souvent ; dont le corps et les vêtements sont débarrassés de toute trace de saleté. locution Propre comme un sou neuf, très propre.
au figuré, ironique Nous voilà propres !, dans une mauvaise situation. ➙ frais ; → dans de beaux draps.
Qui ne se souille pas. Les chats sont propres. Cet enfant était propre à deux ans, contrôlait ses fonctions naturelles.
Qui pollue peu. Énergies, industries propres.
au figuré (personnes) Honnête, dont la réputation est sans tache. (choses) Une affaire pas très propre. ➙ correct.
Qui ne se drogue pas, ne se dope pas. Un sportif propre. Un sport propre.
nom masculin ironique C'est du propre !, se dit d'un comportement indécent, immoral (→ c'est du beau, du joli !).

synonymes

propre nom masculin

caractéristique, attribut, nature, particularité, spécificité, apanage (littéraire)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cette négation du droit à sa propre identité n'est-elle pas une sorte de génocide culturel ?Outre-Mers, 2016, Hartmut Elsenhans (Cairn.info)
Pour faire bonne impression sur l'acheteur, elles doivent être propres.Ouest-France, 16/03/2017
Cette logique abîme les jeunes : elle conduit à renoncer à exercer une responsabilité propre sur son destin.Éducation et Sociétés, 2010, Régis Cortéséro (Cairn.info)
Le leaseback constitue également une alternative au renforcement des fonds propres et à la dette bancaire.Capital, 25/08/2021, « Cession-bail : définition et fonctionnement »
Elle encourage les tricheurs, freine la victoire propre, décourage les sportifs.Ouest-France, Audrey MERCURIN, 01/02/2018
Il a aussi prêté main-forte à sa défense en signant quelques retours décisifs dans sa propre surface.Ouest-France, Aymeric VIGIER, 11/05/2021
Cette importation des clivages politiques propres au parti dans les groupes parlementaires a cependant été progressive.Parlement[s], 2006, Carole Bachelot (Cairn.info)
Les femmes – certaines femmes, du moins – se réapproprient le savoir, et donc le contrôle, sur leur propre corps.Ça m'intéresse, 06/03/2020, « Droit des femmes : rendez-nous notre corps ! »
Sera-t-il sermonné par des membres de sa propre équipe municipale ?Ouest-France, 14/11/2015
Cette dimension correspond au jugement de l'individu sur ses propres capacités et son aptitude à surmonter des situations difficiles afin d'atteindre ses objectifs.Revue de l'Entrepreneuriat, 2019, Math Mazra, Éric Braune, Frédéric Teulon (Cairn.info)
Et les logiciels, nourris d'une somme astronomique de données, sont devenus capables d'améliorer tout seuls leur propre fonctionnement.Capital, 19/09/2018, « Intelligence artificielle : faut-il en avoir peur ? »
Par ailleurs, l'utilisation d'une énergie plus propre devrait aussi peser sur la note finale.Géo, 21/11/2021, « La transition écologique aura-t-elle un impact sur le prix des… »
Il est demandé à chacun de bien vouloir respecter cette interdiction pour sa propre sécurité.Ouest-France, 13/03/2021
Les amateurs d'arts martiaux savent combien le rythme est propre à chaque individu.Ça m'intéresse, 23/01/2021, « Pourquoi la musique nous fait-elle vibrer ? »
Ne pas la donner, c'est être son propre ennemi.Dora Melegari (1849-1924)
Ils sont donc également cruciaux pour les nouvelles énergies propres.Europarl
Les mères les éduquent pendant environ deux ans, avant de les laisser voler de leurs propres ailes.Géo, 13/04/2021, « Tout ce qu'il faut savoir sur le guépard »
Cette réanimation au sens propre va lui injecter de la vigueur et plus de plaisir à vivre.Cahiers de préaut, 2011, M.J. Durieux (Cairn.info)
Au fil des compositions, elle s'est forgée son style propre de chanteuse à personnage comique.Ouest-France, 19/01/2018
Cette dernière ravive l'expérience du vide (se vider de sa propre substance par transfert de celle-ci dans l'œuvre) et du manque.Cahiers de psychologie clinique, 2005, Alexia Jacques, Alex Lefebvre (Cairn.info)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PROPRE » adj. m. & f. & subst.

Qui est naturel & essentiel à quelque estre. Les Philosophes distinguent quatre sortes de propres : le premier, qui convient à une seule espece, mais non pas à tous les individus, comme d'estre Geometre, Medecin, Philosophe, c'est le propre de l'homme, mais non pas de tous : le second, qui convient bien à toute l'espece, mais qui convient aussi à quelque autre, comme d'avoir deux pieds, est propre à l'homme, mais il est propre aussi à l'oiseau : le troisiéme, qui convient à une seule espece, mais non pas en tout temps, comme d'avoir les cheveux blancs, est propre seulement à l'homme, mais au vieillard : le dernier, qui convient seulement à une espece, à tous les individus, & en tout temps, comme la faculté de rire est propre à l'homme, le hennir aux chevaux, &c. & c'est celuy-là que Porphire appelle le vray propre.
 
PROPRE, se dit en Morale de ce qui se trouve ordinairement dans les choses, de leurs vertus particulieres. C'est le propre de Dieu d'estre bon & misericordieux, de pardonner. C'est le propre des esprits foibles d'estre lâches, peureux & vindicatifs. C'est le propre des gueux enrichis d'avoir de l'orgueil. C'est le propre des jeunes gens d'être estourdis, emportez & débauchez. Nous ne faisons presque rien que nous n'y soyons portez par l'amour propre.
 
PROPRE, se dit aussi des qualitez naturelles & necessaires pour reüssir à quelque chose. Les gens qui sont d'un temperament chaud & bouillant sont propres pour l'armée. Les froids & melancholiques sont propres à l'estude. Il y a des gens qui ne sont propres à rien qu'à boire & manger.
 
PROPRE, se dit aussi de ce qui est destiné à un certain usage. Voilà du gros bois propre à bastir. Ce moilon est propre à faire des fondemens. Le saint leu n'est propre qu'à mettre à l'air au haut des maisons. Chaque animal sçait choisir l'aliment qui luy est propre. L'aimant est propre à frotter l'aiguille d'une boussole.
 
PROPRE, se dit aussi de ce qui est convenable. Il luy faut essayer cet habit pour voir s'il luy sera propre. Ce quadre sera propre à ce tableau. Cette loy est propre à nostre espece, luy convient parfaitement. Cette doctrine n'est pas propre à estre soustenuë en public. C'est le propre d'un ignorant, de vouloir parler de tout à tort & à travers. Cela n'est pas en son propre lieu.
 
PROPRE, se dit aussi de ce qui est bien net, bien orné. Voilà un appartement bien propre, des meubles bien propres, un habit fort propre. Il faut estre propre sur soy, en son boire & en son manger.
 
PROPRE, en termes de Grammaire, se dit des noms & des mots. On distingue les noms propres des noms appellatifs. Chez les Chrestiens le nom propre est celuy qui est imposé au Baptême. On l'estend quelquefois aux noms de famille. Les Dictionaires communs ne se chargent gueres des noms propres. Il faut avoir recours au Dictionaire Poëtique pour chercher les noms propres. Voilà un mot propre pour signifier une telle chose. Ce mot n'est pas propre, mais figuré ou metaphorique.
 
PROPRE, est quelquefois reduplicatif, & sert pour affirmer & marquer plus precisément quelque chose. JESUS-CHRIST est venu nous racheter en propre personne. Dieu avoit gravé les tables de la Loy de sa propre main. Nous avons veu son Verbe de nos propres yeux. Cette lettre a été donnée en main propre. Le Pape confere quelquefois des Benefices de son propre mouvement. Il a levé la main sur son propre pere. Voilà la clause en ses propres termes.
 
PROPRE, se dit aussi de ce qui appartient à quelqu'un, de ce dont il peut disposer. Un Moine Profez n'a rien de propre, qui soit à luy en propre. Il faut faire l'aumône de son bien propre, & non pas de celuy d'autruy. Il a été condamné à payer en son propre & privé nom. On peut user du bien de ses amis comme du sien propre.
 
PROPRE, en termes de Jurisprudence Françoise, est opposé à acquest ou conquest. C'est un heritage qui est venu par succession du pere ou de l'ayeul, & qu'on n'a point acquis par son industrie. Un Testateur ne peut disposer que de ses meubles & acquests, & du quint de ses propres. Les parents paternels heritent des propres paternels, & les maternels des propres maternels.
 
On appelle un propre ancien, celuy qui a fait souche dans la famille, qui vient de l'ayeul, ou trisayeul ; un propre naissant, celuy qui n'a point fait souche. Un acquest du pere est un propre naissant en la personne de son fils. Il y a aussi des propres qui se font par stipulation d'une dot qui consiste en argent. On en fait entrer une partie en communauté, & le reste tient lieu de propre à la femme & aux siens. On stipule aussi le remplacement des propres.
 
On dit proverbialement d'une personne sale & maussade, qu'elle est propre comme une écuelle à chats.
Style et écriture La création littéraire selon Jean-Philippe Toussaint La création littéraire selon Jean-Philippe Toussaint

Écrivain, cinéaste et photographe, Jean-Philippe Toussaint est l’auteur de dix-huit livres publiés aux Éditions de Minuit. Dans un très beau texte, il...

22/03/2022