Email catcher

bilieux

Définition

Définition de bilieux ​​​ , bilieuse ​​​ adjectif et nom

Qui abonde en bile ; qui résulte de l'abondance de bile. Un teint bilieux. ➙ cireux.
littéraire Enclin à la colère, rancunier. ➙ irascible. nom Un bilieux.

Synonymes

Synonymes de bilieux, bilieuse adjectif

irritable, coléreux, hypocondriaque, mélancolique, morose, pessimiste, soucieux, tourmenté, atrabilaire (vieux)

Exemples

Phrases avec le mot bilieux

Le grand critique n'est pas un écrivain raté, comme l'affirmait un esprit bilieux, mais un écrivain en séjour dans le corps et l'esprit d'autres écrivains.Littérature, 2011, Jean-Claude Mathieu (Cairn.info)
Et il me fallut revoir son teint bilieux pour me rappeler où nous en étions lorsque le docteur avait sonné.René Boylesve (1867-1926)
Il semble qu'ils aient, sous une peau de bilieux, le reflet de l'or.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Des impulsions promptes, des démarches directes, trahissent sur-le-champ le bilieux.Stendhal (1783-1842)
Production de salive, myopie, aphtes, crises de larmes, voix monocorde, reflux bilieux, ulcère de l'œsophage, insomnie.Lignes, 2001, Bernard Barbet (Cairn.info)
Ce concurrent, vaincu d'avance, était bilieux, malingre et jaloux, universellement détesté et partant peu redoutable.Charmes Mérouvel (1832-1920)
Les grands artistes et écrivains se nourrissent de leurs tempéraments bilieux et devancent les recherches en psychologie du thumos ou siège des passions.Corps, 2010, Marie-Luce Gélard, Olivier Sirost (Cairn.info)
Les humeurs des systèmes sanguin, nerveux, bilieux peuvent affecter la volonté (al-irâda), mais il faut savoir les dominer.Histoire de l'éducation, 2017, Catherine Mayeur-Jaouen (Cairn.info)
Il n'y a rien à faire contre des gens d'un tempérament bilieux qui s'adonnent à un dénigrement générai d'un élan digne de meilleures causes.Le Monde Juif, 1952, J. Fink (Cairn.info)
Pour ce qui était de la couleur, on l'attribua à une prédominance du système bilieux.Gérard de Nerval (1808-1855)
Une telle charge physique ressort, dans un premier temps, de la sécheresse compacte et nerveuse de certains personnages, dont la ressemblance avec le type bilieux est frappante.Romantisme, 2017, Lauren Bentolila-Fanon (Cairn.info)
Donnons encore à cet homme une poitrine d'une grande capacité, un poumon et un cœur d'un grand volume : voilà l'image du bilieux parfait.Stendhal (1783-1842)
Manière de suggérer sans doute que l'homme du livre, ce dégorgeur de sciences qui fréquente les tavernes, est aussi un bilieux.Dix-septième siècle, 2020, Bernard Teyssandier (Cairn.info)
La prééminence d'une humeur en un individu donné va engendrer un tempérament qui sera soit bilieux, soit mélancolique, soit flegmatique ou encore sanguin.Allemagne d'aujourd'hui, 2018, Benoît Pivert (Cairn.info)
Vous êtes du genre bilieux, vous voyez les choses en noir.Médium, 2005, Régis Debray (Cairn.info)
Les bilieux sont démagogues, les sanguins sont démocrates, et les nerveux sont aristocrates.Octave Feuillet (1821-1890)
Être déprimé, c'est se faire de la bile, être dépressif c'est avoir un tempérament bilieux.Cliniques méditerranéenne, 2008, Samuel Lepastier (Cairn.info)
Cet air de carnassier bilieux, ces yeux de chat et cette barbe rousse ?...Victor Margueritte (1866-1942)
Un front orageux très noir et boursouflé comme une tatin vue de dessous approchait la côte, fouettant les flots d'éclairs bilieux.Poésie, 2019, Dominique Meens (Cairn.info)
Il s'agira de la description des tempéraments sanguin, bilieux, flegmatique ou lymphatique, et atrabilaire ou mélancolique.Psychothérapies, 2013, Jean-Nicolas Despland (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de BILIEUX, EUSE adj.

Qui est plein de bile. Les gens d'une humeur bilieuse, d'un temperamment bilieux, sont plus propres pour la guerre que pour l'étude. les gens bilieux sont coleriques.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ? « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ?

Quand on évoque l’écrivain britannique George Orwell, on pense automatiquement à 1984, son roman dystopique publié en 1949 et fréquemment salué comme...

Florent Moncomble 05/03/2024
sondage de la semaine