avalanche

 

définitions

avalanche ​​​ nom féminin

Importante masse de neige qui se détache du flanc de la montagne et dévale en entraînant des pierres, des boues. Skieur entraîné par une avalanche. —  Couloir d'avalanche.
Grande quantité de. ➙ pluie. J'ai reçu une avalanche de lettres.
 

synonymes

avalanche nom féminin

[grande quantité] multitude, averse, cascade, déluge, déferlement, flot, grêle, pluie, torrent, flopée (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Est-ce que chaque matin il ne tombe pas une avalanche d'événements qui ensevelissent les événements de la veille !Émile Gaboriau (1832-1873)
Les archers n'essayèrent pas même de résister à cette avalanche de fer qui roulait sur eux ; ils se dispersèrent dans la plaine, fuyant mais tirant toujours.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ils ne sont pas nombreux, aujourd'hui, cinq ou six, à grand'peine, et l'immonde avalanche a peu de mérite à les engloutir.Léon Bloy (1846-1917)
Nous nous installâmes de notre mieux, pour subir l'avalanche de ses théories et de ses anecdotes.Octave Mirbeau (1848-1917)
Nous devrons faire preuve d'inventivité et permettre que des risques soient pris plutôt que de les juguler par une avalanche de règles visant à canaliser la convergence.Europarl
N'est-ce pas elle que cherchaient les millions de combattants qui se précipitèrent sur la société antique, comme une avalanche d'hommes détachés du nord ?Émile Souvestre (1806-1854)
Tout à coup, un bruit formidable comme le roulement d'une avalanche du haut des sommets alpestres, ou plutôt comme un tremblement de terre tropical, se fait entendre.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Aussi, à la commission du contrôle budgétaire, sans nous poser en gendarmes, en policiers ou en détectives, étions-nous tenus, face à cette avalanche de rapports, de réagir.Europarl
L'avalanche des escadrons tombait sur les lignes noires de l'infanterie bavaroise, lorsque les batteries prussiennes aperçurent nos cuirassiers.Amédée Achard (1814-1875)
Mais, un de ces jours, elle va lire la nouvelle et tomber chez moi comme une avalanche, ou comme un coup de tonnerre.Arsène Houssaye (1815-1896)
Toutes les étoiles étaient voilées, de grosses nues roulaient rapidement les unes sur les autres, et la tempête s'amassait comme une avalanche au-dessus de leurs têtes.Victor Hugo (1802-1885)
C'est, depuis quelques jours, une véritable avalanche de nouvelles : des bonnes nouvelles, pour la plupart.Georges Darien (1862-1921)
De nouveaux cris se font entendre, et une avalanche furieuse de cavaliers ennemis nous tombe dessus, rapide comme l'éclair.Charles Des Écores (1852-1905)
Si je ne me suis pas trompé, ils vont passer comme une avalanche, détruisant tout sur leur passage !Jules Verne (1828-1905)
Il était impossible que le peu de troupes que nous avions sur ce point pût résister à une telle avalanche.Jean-Baptiste de Marbot (1782-1854)
Je guettais l'avalanche et ne trouvais jamais qu'elle eût assez labouré de neiges, assez balayé de sapins, assez retenti sur les échos effrayés des glaciers.George Sand (1804-1876)
Partout où l'avalanche avait passé, l'espoir de la récolte était foulé, détruit, mis à néant ; ce n'était plus que fleurs écrasées, bourgeons arrachés, branches cassées, tiges foulées aux pieds.Edmond About (1828-1885)
Les réseaux de lianes retarderaient leur course, alors que les rhinocéros passeraient comme une avalanche.Jules Verne (1828-1905)
Je ne puis évaluer la masse de cette avalanche à moins de cinq cents mètres cubes.Jules Verne (1828-1905)
Il n'aurait pu résister à cette avalanche de bêtes cornues, devant laquelle les fauves eux-mêmes n'hésitent pas à déguerpir.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AVALANGES » subst. fem.

Cheute de neiges qui se detachent des hautes montagnes dans les vallées : ce n'est quelquefois qu'un peloton de neige, qui en roulant devient d'une grosseur prodigieuse. Les avalanges sont fort dangereuses quand on voyage dans les vallées durant le degel. Ce mot vient de tomber en aval. Le peuple dit les lavanges, & quelques-uns avalanches. On dit plus communément lavanges dans le Dauphiné, & avalanges vers Briançon & Pignerol.
Déjouez les pièges ! « Une demi-heure » ou « une demie-heure » ? « Une demi-heure » ou « une demie-heure » ?

Consultez la règle complète de l'accord de l'adjectif demi.

28/10/2020