Email catcher

escarpe escarpé

Définition

Définition de escarpe ​​​ nom féminin

anciennement Talus d'une fortification, au-dessus d'un fossé.

Définition de escarpe ​​​ nom masculin

vieux Assassin ; voleur dangereux.

Définition de escarpé ​​​ , escarpée ​​​ adjectif

Qui est en pente raide. ➙ abrupt ; à pic. Rives escarpées. Chemin escarpé. ➙ montant, raide.

Synonymes

Synonymes de escarpé, escarpée adjectif

abrupt, à pic

raide, ardu, malaisé, montant

Exemples

Phrases avec le mot escarpe

Quant aux fossés, leurs murs d'escarpe et de contrescarpe faisaient l'objet de dispositions précises.Revue du Nord, 2002, Pierre Rocolle(†) (Cairn.info)
Il n'y a plus que les escarpes pour avoir du courage devant les balles, et ce sont des malades, dit-on !Marc Elder (1884-1933)
Il put ainsi descendre jusqu'à mi-hauteur de l'escarpe ; mais une trentaine de pieds le séparaient encore du sol qu'il lui fallait atteindre pour assurer sa fuite.Jules Verne (1828-1905)
Il fallait y descendre, renverser ensuite la rangée de grandes palissades, qui en occupait le fond, puis enlever d'assaut les talus gazonnés, qui tenaient lieu d'escarpes en maçonnerie.Adolphe Thiers (1797-1877)
Aujourd'hui il est à l'état de tradition parmi les bandits et les escarpes.Victor Hugo (1802-1885)
L'escarpe était haute et pleine de buissons épais, tellement qu'il fallut chercher des serpes et s'y faire un chemin.Charles-Henry-Joseph de Batz-Trenquelléon (1835-1914)
Ceci est illustré par l'étude de cas des escarpes cévenoles, avec des continuums et discontinuités en cours de translation.Annales de géographie, 2013 (Cairn.info)
Vivent les grinches et les escarpes !Eugène Sue (1804-1857)
Les flibustiers demandèrent des échelles pour escalader l'escarpe.Robert Du Casse (1849-1922)
Allez voir, entre tant d'autres laborieux, les braves balayeurs, qui sortent à l'heure où se retirent les noceurs et les escarpes.Charles Wagner (1852-1918)
Il ordonna de le fortifier au moyen d'ouvrages en terre, pourvus d'un revêtement en bois, revêtement qui vaudrait une escarpe en maçonnerie.Adolphe Thiers (1797-1877)
Comme lui, ces modernes escarpes portent des vestons de bonne coupe, fréquentent assidûment les bons coiffeurs, sans se priver de la manucure, et la bouteille de champagne leur est familière.ADEN, 2018, Sophie Kurkdjian (Cairn.info)
Toutefois les escarpes de l'enceinte intérieure sont beaucoup plus élevées que celles de l'enceinte extérieure.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Depuis trois ans des fossés pleins d'eau, une enceinte bastionnée avec une belle escarpe mettent cette place à l'abri de toute attaque.Adolphe Thiers (1797-1877)
C'était le gamin tourné voyou, et le voyou devenu escarpe.Victor Hugo (1802-1885)
Les six escarpes, interdits et sombres d'être tenus en échec par une fille, allèrent sous l'ombre portée de la lanterne et tinrent conseil avec des haussements d'épaule humiliés et furieux.Victor Hugo (1802-1885)
La crête, extérieurement, dominait d'une cinquantaine de pieds le niveau du fossé, creusé entre l'escarpe et la contrescarpe.Jules Verne (1828-1905)
Il se saisit d'une hache, gravit les escarpes gazonnées, coupa les cordes, et ne fut atteint d'une balle qu'en terminant cet acte d'héroïsme.Adolphe Thiers (1797-1877)
Mais les ingénieurs français s'aperçurent que cette enceinte n'était pas revêtue partout, et que sur certains points elle ne présentait qu'une escarpe en terre.Adolphe Thiers (1797-1877)
Moi, présenter les mains aux menottes, tranquillement, de bonne volonté, comme l'escarpe pris en flagrant délit ou le pégriot poissé sur le tas !Georges Darien (1862-1921)
Afficher toutRéduire

Phrases avec le mot escarpé

Mais, à l'approche d'une côte escarpée, le fond descend abruptement, les vagues déferlantes auront des trajectoires désordonnées.Ça m'intéresse, 02/01/2018, « Comment s'orientent les vagues près du rivage ? »
Ce trentenaire n'a pas son pareil pour dévaler les sentiers escarpés.Géo, 25/03/2016, « Maoris : le temps de la reconquête »
Les côtes de la plus grande étaient partout escarpées ; ce n'était, à vrai dire, qu'une montagne couverte d'arbres jusqu'à son sommet, sans vallées ni plage.Jules Verne (1828-1905)
C'est pourquoi les chemins de la paix sont escarpés et difficiles.Le Journal des psychologues, 2008, Guillaume Le Foyer de Costil (Cairn.info)
Cet un ancien chemin muletier est devenu chemin de randonnée très étroit et très escarpé par lequel il est impossible de rouler en voiture.Ouest-France, 27/08/2021
À présent, nous allons gravir les pentes escarpées d'un paysage tout autre.Multitudes, 2016, Tyler Reigeluth (Cairn.info)
Le lieu, escarpé et dense, ne fait que 4 km2.Ouest-France, Mélissa BOUFIGI, 30/05/2021
Entre deux séances de travail, le groupe se promène sur l'île, le long des falaises escarpées.Capital, 23/04/2012, « Le pouvoir de l’optimisme pour bien gérer votre carrière »
Isolez les mots, organisez des hiérarchies, révélez le paysage escarpé de la langue – c'est le conseil essentiel dont ce voyage reste inséparable.La pensée de midi, 2005, Georges Banu (Cairn.info)
Les parties les plus escarpées ou aux sols moins profonds sont boisées et de plus en plus enfrichées.Norois, 2019, Raphaël Berthold (Cairn.info)
Mon guide me fit gravir des rues escarpées et bruyantes où retentissaient les bruits divers de l'industrie.Gérard de Nerval (1808-1855)
Se lever, mettre ses baskets, courir de longues heures au coeur des sentiers escarpés.Ouest-France, Didrick POMELLE, 09/05/2020
Un promontoire rocheux bien escarpé donne encore de la peine aux cyclistes, mais offre un fantastique panorama sur l'étendue d'eau.Ouest-France, Patrick GUYOMARD, 17/08/2020
Le couvent se trouvait au fond d'une ruelle escarpée.Gustave Flaubert (1821-1880)
Le corps a été retrouvé sans vie dans un milieu escarpé au terme d'une traque entamée dimanche soir.Ouest-France, 20/07/2021
Mais nous savons que le chemin est escarpé, la réflexion et le travail infinis.Adolescence, 2014, Yves Morhain, Émilie Morhain (Cairn.info)
Le travail des agriculteurs est compliqué par l'accessibilité réduite et les routes de transport escarpées, et il faut en tenir compte dans les débats.Europarl
Jadis, le désert brûlant, la haute mer, la forêt profonde ou encore les montagnes escarpées étaient perçus comme des espaces laids et hostiles, profondément répulsifs.romantisme, 2013, Hervé Mazurel (Cairn.info)
À moins d'aimer la vitesse et les terrains escarpés, descendre du vélo permettra de profiter de ce court instant à l'ombre.Ouest-France, Thibault PETIT, 22/07/2021
La rive extérieure de cette presqu'île est complétement escarpée.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ESCARPE s. f.

C'est le pied de la muraille, du rempart, la partie du fossé qui est opposée à la campagne, qui la regarde. On appelle aussi escarpe, un talus ou empatement qui est moindre que la perpendiculaire, ou que la hauteur de la muraille ou du rempart.

Définition ancienne de ESCARPER v. act.

Eslever un mur, un rempart en talus, ou même à plomb avec peu de pied ou d'empatement. Escarper un rocher, les bords d'une riviere.
 
ESCARPÉ, ÉE. part. & adj. Qui est couppé à plomb, ou avec peu de talus. Une falaise escarpée, une roche escarpée, qu'on appelle escore en termes de Marine. Menage derive ce mot de l'Alleman scarff, ou du Flaman scherp, ou de l'Anglois sharpe, qui signifient aigu.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Être libre comme l'air Être libre comme l'air

La gravitation terrestre est l’une des contraintes les plus simples qui s’exercent sur nous : parce qu’elle nous empêche de voler, elle symbolise en...

Maxime Rovere 11/07/2022