barrique

 

définitions

barrique ​​​ nom féminin

Tonneau d'environ 200 litres. —  locution, familier Être plein comme une barrique, pour avoir trop mangé, trop bu.
 

synonymes

barrique nom féminin

tonneau, bordelaise, feuillette, fût, futaille, muid, queue

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
D'un autre côté, les petits propriétaires retirent de la vente au détail un avantage très-considérable, celui de conserver, d'année en année, leurs bois de barrique.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Chaque ouvrier apportait, devant son feu de forge, sa table et son repas, auquel prenait part toute sa famille, et chacun allait boire à la barrique commune.Paul Sébillot (1843-1918)
Avant de chercher quel pouvait être le contenu de ma barrique, une opération préliminaire était indispensable.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
Pris dans les pêches ci-dessus : 160 marsouins, qui ont produit barriques d'huile, 125 – chaque barrique de 100 livres.François-Xavier Garneau (1809-1866)
Je trouvai l'ouverture que je cherchais, non pas à l'endroit que je supposais qu'elle devait être, mais sur le côté de la barrique, et juste à un point convenable.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
Voilà comme quoi je me suis trouvé entraîné à boire un coup de plus qu'à l'ordinaire, et à prendre une barrique en dessus de ma jauge.Édouard Corbière (1793-1875)
Ce qu'il me fallait, c'était une broche, une baguette de longueur suffisante pour traverser la barrique dans sa partie la plus épaisse.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
Couper en travers les douelles de chêne qui formaient le fond de la barrique, c'était bien autre chose que de trancher le sapin d'un emballage ; et mon couteau n'avançait guère.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
Il avait une blouse grise à ceinture et à plis fixés sur sa taille courte, qui lui donnait l'aspect d'une barrique cerclée.George Sand (1804-1876)
Je vidai promptement la barrique de biscuits, j'en fis plusieurs parts, que j'enveloppai dans quelques morceaux de voile que j'avais taillés.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Le chevalier se tint coi au fond de sa barrique, rangé parmi les futailles de la cale et il échappa ainsi aux recherches minutieuses des gens du roi.Eugène Sue (1804-1857)
Je choisis, sur le côté de la barrique, un endroit où la douelle paraissait être endommagée.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
Au centre du cercle, qui était la place désignée pour la plus grande barrique, je creusai un trou plus profond.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Après tout, rien n'était plus facile que de vider la barrique ; et posant mon couteau, je me mis à la débarrasser.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
Impossible d'introduire ma baguette dans la barrique ; non pas que l'ouverture que j'avais pratiquée fût trop étroite, mais l'espace me manquait pour manœuvrer ma jauge.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
Mon oncle a soulevé le couvercle d'une barrique et nous les avons vus dormant blottis les uns contre les autres.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Il était gros comme une barrique et essoufflé comme un phoque : il avait beaucoup du phoque.Jules Vallès (1832-1885)
On doit, de temps en temps, recueillir, au moyen d'un trou de cheville ménagé au bas de la barrique contenant le carbonate de soude, l'eau dont celui-ci se sépare.Joseph Audibert (1854-1921)
Seulement, est-ce que vous ne voulez pas pour vous remonter un peu du vin vieux dont j'ai en bas une bourrique (sans doute pour barrique) ?Marcel Proust (1871-1922)
Il aurait vidé de même une barrique entière, lui semblait-il ; il aurait mangé un bœuf, étranglé un lion.Guy de Maupassant (1850-1893)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BARIQUE » s. f.

Tonneau & futaille. Une barique de vin. il faut quatre bariques pour faire le tonneau de vin à Bordeaux, ou trois muids de Paris. on se retranche avec des bariques vuides.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des noms d'animaux imaginaires Top 10 des noms d'animaux imaginaires

Les créateurs des Pokémon n’ont rien inventé : depuis toujours, l’imaginaire collectif est peuplé d’animaux hybrides plus ou moins étranges et effrayants, souvent venus de la mythologie gréco-romaine ou de légendes anciennes. Certains sont restés très populaires grâce à la fiction contemporaine : le cinéma et le jeu vidéo ne manquent pas de licornes, de dragons et autres serpents ailés. L’origine de leur nom, en revanche, est souvent méconnue. Je vous propose un petit décryptage étymologique de mes dix bêtes curieuses favorites, dans un ordre de préférence totalement subjectif ! Dans un prochain top 10, je vous parlerai aussi des créatures mi-animales mi-humaines, comme le centaure, le sphinx et la sirène !

Édouard Trouillez 17/02/2020