Email catcher

bâtir

Définition

Définition de bâtir ​​​ verbe transitif

Élever sur le sol, à l'aide de matériaux assemblés. ➙ construire, édifier. Bâtir une maison, un pont, une ville. sans complément Terrain à bâtir, destiné à la construction. locution, au figuré Bâtir sur le sable : entreprendre sur des bases peu solides.
au figuré Établir, édifier. Il a bâti sa réputation sur ce roman. ➙ fonder.
Assembler provisoirement (les pièces d'un vêtement) à grands points. Bâtir une jupe. ➙ faufiler.

Conjugaison

Conjugaison du verbe bâtir

actif

indicatif
présent

je bâtis

tu bâtis

il bâtit / elle bâtit

nous bâtissons

vous bâtissez

ils bâtissent / elles bâtissent

imparfait

je bâtissais

tu bâtissais

il bâtissait / elle bâtissait

nous bâtissions

vous bâtissiez

ils bâtissaient / elles bâtissaient

passé simple

je bâtis

tu bâtis

il bâtit / elle bâtit

nous bâtîmes

vous bâtîtes

ils bâtirent / elles bâtirent

futur simple

je bâtirai

tu bâtiras

il bâtira / elle bâtira

nous bâtirons

vous bâtirez

ils bâtiront / elles bâtiront

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot bâtir

Cette époque est maintenant dépassée et la science infirmière continue à bâtir son corps de connaissance sur un fondement de recherche propre.Recherches en soins infirmiers, 2011, Elena Hunt, Anne-Marise Lavoie (Cairn.info)
Et c'est en prélevant des micro-organismes sur le littoral, qu'elle est parvenue à bâtir une collection de 1000 souches différentes.Géo, 10/03/2022, « Pollution plastique : une alternative au plastique découverte au fond… »
A ce train-là, le seul défaut de nos immeubles sera bientôt qu'on n'en bâtira plus.Capital, 28/03/2013, « Au secours, les normes asphyxient notre économie ! »
Ce terrain à bâtir atteint le prix record d'un milliard !Ouest-France, 01/08/2018
Cette opportunité d'échange permet d'approfondir les relations professionnelles entre le supérieur et les collaborateurs et de bâtir une confiance mutuelle.Revue de gestion des ressources humaines, 2011, Amira Dahmani (Cairn.info)
Fidèle à son vœu, il fit bâtir une chapelle sur le lieu même du miracle, à flanc de colline.Ouest-France, 24/06/2021
Par exemple, il ne fallait pas bâtir un parallélépipède parfait, les murs parallèles créant de l'écho.Ça m'intéresse, 08/02/2016, « Comment fabrique-t-on le son d'une salle de concert ? »
Cette façon de bâtir in situ la confiance dans l'outil nécessite d'être éprouvée à chaque utilisation.Revue d'anthropologie des connaissances, 2018, François-Joseph Daniel (Cairn.info)
Ils se contèrent le passé, ils bâtirent l'avenir.Michel Corday (1869-1937)
D'une manière générale, à l'époque en tout cas, tous ceux qui y travaillaient étaient persuadés d'oeuvrer pour la collectivité, de contribuer à bâtir le monde.L'Économie Politique, 2012, Pierre Michel (Cairn.info)
Un kilo de spaghettis, un pistolet à colle et une matinée pour bâtir le pont le plus solide possible.Ouest-France, 13/05/2017
Donc bâtir un modèle mathématique, cela prend quand même un peu de temps.Rue Descartes, 2012, Pierre-Noël Giraud, Pierre-Louis Lions, Françoise Balibar (Cairn.info)
De surcroît, ces premiers fonctionnaires européens ont été appelés non seulement à formuler d'innombrables réglementations mais aussi à bâtir leur propre légitimité.Gouvernement & action publique, 2016 (Cairn.info)
Le principe : un groupe de personnes achète un terrain, y bâtit (ou fait bâtir) des habitations individuelles, ainsi que des infrastructures et des lieux de vie partagés.Géo, 13/08/2021, « Danemark : à quoi ressemble la vie dans un écovillage… »
Leurs dépouilles furent recouvertes de pierres, qui serviront à bâtir la chapelle.Ouest-France, Kristell LE GALL, 31/07/2020
Durant cette phase vont se bâtir les conditions du succès industriel et économique du projet.Gestion, 2011, Pascale Bueno Merino, Samuel Grandval, Sébastien Ronteau (Cairn.info)
Cette refondation est primordiale si l'on veut relever les défis de l'exclusion et bâtir une société solidaire et responsable.Informations sociales, 2005, Bruno Maynard (Cairn.info)
Pour bâtir ces grandes villes, l'homme a domestiqué les animaux, se convertissant à l'élevage.Ça m'intéresse, 02/11/2020, « Et l'homme créa les grandes épidemies »
Nous bénéficions d’une formidable occasion de bâtir un authentique fédéralisme européen.Europarl
Des nouvelles règles qui s'imposeront à tous les biens immobiliers, hors résidence principale et terrains à bâtir.Capital, 21/12/2012, « Plus-values immobilières : combien allez-vous reverser au fisc l'an prochain… »
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de BASTIR v. act.

Construire, faire quelque édifice. Il se dit tant de celuy qui fait la despence d'un bastiment, que du Maçon qui l'éleve, & de l'Architecte qui en a donné & conduit le dessein. Le Bramante a basti Saint Pierre de Rome. Salomon de Brosses a basti Luxembourg. Noé bastit son Arche par l'ordre de Dieu. ce Prince bastit beaucoup, fait grande despence en bastiments. Quelques-uns derivent ce mot de l'Hebreu bitser, qui signifie extruxit. Du Cange le derive de bastire, mot de la basse Latinité, qu'il dit signifier proprement bastias aut bastitas exstruere.
 
BASTIR, se dit aussi en parlant de l'ordonnance d'un bastiment. Bastir à la Grecque, à la Romaine, à la Gothique, à la moderne. bastir avec symmetrie.
 
On dit aussi, que Dieu a basti l'Univers de ses propres mains, pour dire, qu'il l'a creé & mis en l'estat où nous le voyons.
 
BASTIR, se dit aussi des petites constructions & passageres. Abraham bastit un autel à Dieu. Et figurément on dit, Bastir des autels en son coeur, pour dire, Adorer secrettement quelque Divinité.
 
BASTIR, signifie quelquefois, Fonder, établir. C'est Romulus qui a basti Rome. Didon a basti Carthage. St. Louïs a basti beaucoup de Monasteres. St. Bernard a basti Clervaux. le Cardinal de Richelieu a basti la Sorbone.
 
BASTIR, se dit figurément en choses spirituelles. Celuy qui ne fait point son salut, bastit sur l'arene, dit Jesus-Christ en St. Matthieu. cet homme se flatte de belles esperances, mais il bastit en l'air. On dit en ce sens, Vous bastissez sur un faux principe, sur un mauvais fondement. toute la Religion des Payens étoit bastie sur des fables. Jesus-Christ dit à St. Pierre, que ce seroit sur luy qu'il bastiroit son Eglise.
 
BASTIR, signifie aussi, Mettre en ordre, disposer, regler ; & ne se dit gueres qu'avec la negative, ou ironiquement. Tout ce livre, ce discours est mal basti, il n'y a point d'ordre. cette ville est mal bastie, tant pour ses bastiments, que pour sa police.
 
On dit dans ce même sens, qu'un homme est tout mal basti, lors qu'il est indisposé, qu'il est prest à tomber malade ; & aussi, qu'il est mal basti, quand il est laid, mal fait, ou mal vestu.
 
On dit aussi, qu'un homme s'est basti une petite fortune, une petite retraitte, un asile, lors qu'il s'est assuré quelque revenu, qu'il a acquis une maison pour se retirer. Colletet à dit agreablement :
 
Viens me voir en mon fauxbourg,
 
Où vray Patriarche,
 
Contre les flots de la Cour
 
J'ay basti mon arche.
 
BASTIR, se dit aussi chez les Tailleurs de l'assemblage qu'ils font des pieces d'un habit qu'ils ont taillé, quand ils joignent l'estoffe avec la doublure, en ne les cousant qu'à grands points, afin d'avoir le moyen de les essayer, & d'en reformer les malefaçons. Un Tailleur de femme n'a jamais basti d'habit qu'il n'y ait eu quelque chose à raccommoder.
 
On dit proverbialement, qu'un homme bastit des Chasteaux en Espagne, pour dire, qu'il emplit son esprit de chimeres, de choses qui ne sont point effectives, parce qu'en Espagne les Nobles habitent dans les villes. On dit, que les Communautez commencent par bastir la cuisine, pour dire, qu'ils se font du revenu pour subsister, avant que bastir leur Eglise. On dit, Bastir de bouë & de crachat, quand on ne bastit pas solidement & avec de bons materiaux. On dit d'un homme qui devient gras extraordinairement, & qui a un gros ventre, qu'il bastit sur le devant. On dit aussi, Qui bastit ment, par une meschante allusion, pour dire, qu'un homme qui bastit fait toûjours plus de despence qu'il ne s'étoit proposé de faire. On dit aussi, qu'une affaire, qu'un traitté est basti à chaux & à ciment, pour dire, qu'il est bien fait, qu'il doit durer, qu'il sera inébranlable.
 
BASTI, IE. part. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Jeux Le Décodeur Le Décodeur

Saurez-vous trouver le mot secret ? Retrouvez chaque jour un nouveau défi... et invitez vos amis à se mesurer à vous !

28/07/2022