butin

définitions

butin ​​​ nom masculin

Ce qu'on prend aux ennemis, pendant une guerre, après la victoire.
Produit d'un vol, d'un pillage. Partager le butin.
Produit, récolte qui résulte d'une recherche. Le butin d'une fouille.

synonymes

butin nom masculin

capture, dépouille, prise, proie, trophée, fade (argot), gâteau (familier), pied (argot)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les captives, emmenées par le premier détachement avec tout le butin, étaient arrivées avant nous, et nous vîmes tout le bétail provenant de l'expédition épars dans la plaine.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Malheureusement j'étais arrivé trop tard, et ils fuyaient déjà vers les montagnes, après s'être partagé leur butin.Paul de La Gironière (1797-1862)
Bien plus, pour ne pas partager le butin avec leurs camarades, les cavaliers anglais n'avaient pas attendu l'arrivée de l'infanterie.Alfred Assollant (1827-1886)
C'est ainsi qu'il vous apporte dans sa conversation un intelligent butin de partout, mis en relief par des contrastes ingénieux, spirituels, cocasses même parfois.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Annette pourtant la soulagea bientôt de cette idée, en lui disant qu'on se réjouissait à la vue d'un immense butin.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
D'ailleurs, c'était la chasse pour elle-même qui le passionnait, car il ne consommait pas son butin.Adolphe Retté (1863-1930)
Ces combats étaient recherchés par eux comme un plaisir, car ils y trouvaient l'occasion de faire un riche butin de sabres, de mousquets et de harnais de chevaux.Nikolaï Vassilievitch Gogol (1809-1852), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Locksley procéda de suite au partage du butin, ce qu'il fit avec la plus grande impartialité.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Il en attrapa un et s'enfuit en traînant son butin au bord de la rivière.Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832), traduction Édouard Grenier (1819-1901)
Quelquefois poursuivi, mais jamais il ne prenait sa part du butin : la passion de ses guerriers était le gain, la sienne était la gloire.François-Maximilien Bibaud (1823-1887)
Il choisissait son butin, ne dédaignait pas d'y comprendre quelques volets mêlés de jalousies, et, sa tapissière bien chargée, il s'en retournait faisant claquer son fouet, le képi sur l'oreille.Amédée Achard (1814-1875)
Vu les mesures que le gouvernement espagnol encourage ces derniers jours, peut-être vaudrait-il mieux parler d'une espèce de capitalisme de compères ou de partage du butin.Europarl
Ce butin est ensuite transformé en argent par une organisation de receleurs et réinjecté dans le circuit économique normal après collecte et traitement par les techniques du blanchiment.Europarl
Une grappe de serpents sauvages entrelacés, qui rarement se supportent tranquillement - alors ils s'en vont, chacun de son côté, pour chercher leur butin de par le monde.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Les bandits, munis de leur part de butin, ne songeaient plus d'ailleurs qu'à partir, et, après quelques nouvelles protestations, ils disparurent....Jules Lermina (1839-1915)
Tout a servi alors d'instrument ; tout a paru sur les champs de bataille et tout a voulu sa part du butin.François Guizot (1787-1874)
En attendant, il est curieux de voir comme, dès 1812, son butin se grossit, comme sa pacotille encyclopédique se bigarre et s'amasse.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Les prédications sur le peu des biens terrestres devaient arrêter le grand nombre dans leur idée de partage du butin.Rudolf Carl von Slatin (1857-1932), traduction Gustave Bettex (1868-1921)
Ils descendent par centaines dans les plaines voisines, pillent de tous côtés et emportent leur butin dans leurs montagnes.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
J'engageai les chasseurs à charger le butin sur le chariot, s'il leur paraissait trop lourd pour l'emporter.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BUTIN » s. m.

Tout ce qu'on prend sur les ennemis pendant la guerre. On a souvent deffait des victorieux qui s'amusoient à partager le butin.
 
En termes de Marine, quelques-uns distinguent le butin du pillage, & disent que le butin est le gros de la prise, & le pillage la despouille des habits, hardes & coffres de l'ennemi, & de l'argent qu'il a sur sa personne jusqu'à 30. livres. C'est un diminutif du bas Allemand bute, qui signifie la même chose.
 
BUTIN, se dit aussi des voleurs. On a attrapé ces Bohemiens, & on s'est saisi de tout leur butin.