pied

 

définitions

pied ​​​ nom masculin

Extrémité inférieure du corps humain articulée à la jambe, permettant la station verticale et la marche. ➙ -pède, pédi- ; cou-de-pied, plante, talon. Doigts de pied. ➙ orteil. Ongles de pied. Pied bot. ➙ bot. Se fouler le pied. ➙ entorse.
locution Être pieds nus, nu-pied. —  Mettre les pieds (quelque part), y aller. De pied en cap : de la tête aux pieds. —  Avoir un pied dans la tombe, être très vieux ou moribond. —  Coup de pied : coup donné avec le pied. —  familier Être bête comme ses pieds, très bête. Faire qqch. comme un pied, très mal. —  Marcher sur les pieds de qqn, chercher à l'évincer. —  Casser les pieds (de, à qqn), l'ennuyer. ➙ casse-pied. —  Faire les pieds à qqn, lui donner une leçon. Ça lui fera les pieds. —  Mettre les pieds dans le plat, aborder une question délicate brutalement ; faire une gaffe. —  S'être levé du pied gauche, être de mauvaise humeur. —  Pieds et poings liés, réduit à l'impuissance. —  familier Avoir les pieds nickelés*. —  Faire des pieds et des mains pour (+ infinitif), se démener pour. —  Attendre qqn de pied ferme, avec détermination. —  Au pied levé, sans préparation.
locution (avec sur, à, en) Sur ses pieds, sur un pied. ➙ debout. —  Retomber sur ses pieds, se tirer à son avantage d'une situation difficile. —  Sur pied. Le malade sera bientôt sur pied, rétabli. —  Mettre sur pied une entreprise, la créer. ➙ organiser. —  À pied : en marchant. Allons-y à pied. Course à pied (opposé à course cycliste, automobile…). —  Il a été mis à pied, licencié ; suspendu dans ses fonctions (→ mise à pied). —  Sauter à pieds joints : en gardant les pieds rapprochés. —  En pied : représenté debout, des pieds à la tête. Un portrait en pied. —  Aux pieds de qqn : devant lui (en étant baissé, prosterné).
locution, sans article Mettre pied à terre : descendre de cheval, de voiture (➙ pied-à-terre). Avoir pied, pouvoir se tenir debout en ayant la tête hors de l'eau. Perdre pied, ne plus avoir pied ; au figuré se troubler, être emporté par qqch. qu'on ne contrôle plus. —  Lâcher pied, céder, reculer.
Avoir bon pied, bon œil, être solide, agile, et avoir bonne vue. —  Pied à pied, pas à pas.
Emplacement des pieds. Le pied et la tête d'un lit.
(chez l'animal) Extrémité inférieure de la jambe (chevaux), de la patte (mammifères, oiseaux). ➙ -pède, -pode. —  Pieds de veau, de mouton, de porc (vendus en boucherie).
Partie (d'un objet) qui touche le sol. ➙ bas, base. Caler le pied d'une échelle. —  locution Être au pied du mur, dans l'obligation d'agir. Être à pied d'œuvre, en situation d'agir, de faire un travail. —  (végétaux) Fruits vendus sur pied, avant la récolte. Sécher sur pied.
Chaque plant (de végétaux cultivés). Pied de vigne. ➙ cep.
Partie (d'un objet) servant de support. Pied de table. Un verre à pied.
Ancienne unité de mesure de longueur (0,324 m). —  locution, au figuré Vouloir être (à) cent pieds sous terre, avoir envie de se cacher (par honte). Faire un pied de nez. ➙ pied de nez.
Mesure de longueur anglo-saxonne (0,3048 m) ; unité internationale d'altitude en aéronautique. L'avion vole à 10 000 pieds.
(mesure) locution
Au pied de la lettre. ➙ lettre. —  Prendre son pied : sa part de butin ; familier jouir. Quel pied !, quel plaisir ! C'est le pied.
Sur (le, un) pied (de). Sur un pied d'égalité, en égal. Sur le même pied, sur le même plan. —  Armée sur le pied de guerre, équipée et préparée pour la guerre. —  Vivre sur un grand pied, dans le luxe.
Au petit pied : en réduction, en imitation faible. Un dictateur au petit pied.
Pied à coulisse : instrument pour mesurer les épaisseurs et les diamètres.
Poésie Unité rythmique (➙ rythme) constituée par un groupement de syllabes d'une valeur déterminée (quantité, accentuation). Les pieds d'un vers latin. —  abusivement Syllabe (dans un vers français). L'alexandrin, vers de douze pieds.
 

synonymes

pied nom masculin

peton (familier), nougat (populaire), panard (populaire), patte (familier), pince (populaire), pinceau (populaire), ripaton (populaire), arpion (argot)

[d'animal] patte

bas, assise, base

[de vigne] cep

[Versification] mètre

coup de pied

shoot, tir

sur pied, sur les pieds

debout, dressé, levé

sur un pied

à cloche-pied

au pied levé

sans préparation, de façon impromptue, de façon improvisée, sans préavis

prendre pied

se fixer, s'installer

casser les pieds

ennuyer

mettre les pieds dans le plat

faire une gaffe

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il est important que nous disposions de la proposition-cadre en vue de mettre sur pied des systèmes uniformes destinés à la certification complète des compléments alimentaires.Europarl
Notre motivation principale à mettre sur pied cette commission consistait à créer une transversalité entre des politiques traditionnellement trop cloisonnées.Europarl
Les droits et libertés fondamentales devront faire l'objet d'une attention particulière dans la mise sur pied de cette politique.Europarl
Pourtant, à ce jour, elle seule propose aux peuples du monde de reconnaître des droits propres à l'écosystème et de mettre sur pied un tribunal de justice climatique.Europarl
Les équipes administratives et techniques des trois institutions, les élus concernés et leurs assistants ont travaillé d'arrache-pied.Europarl
Il s'agit d'un accord qui trahit le véritable caractère des négociations commerciales soit-disant menées sur un pied d'égalité au plan international.Europarl
Il faut un débat pluraliste auquel les forces politiques pourront participer sur un pied d’égalité.Europarl
En première comme en deuxième lecture, j’ai travaillé d’arrache-pied pour améliorer l’article relatif aux autorisations, avec l’aide de la commissaire pour un certain nombre de points.Europarl
Nous pouvons espérer, dans ce contexte, que les protagonistes arriveront à régler ce différend et à mettre sur pied une solution créative pour cette période intérimaire.Europarl
Vous ne pouvez pas mettre sur le même pied un candidat à une fonction et le titulaire d'une fonction.Europarl
Toutefois, la résolution contient des éléments marqués d'une certaine politique d'équidistance qui revient à mettre sur un même pied le bourreau et la victime.Europarl
Je tiens également à rappeler que nous mettions sur pied un observatoire n'est pas nouveau.Europarl
Cela ne vaut pas pour un projet de grande échelle partiellement mis sur pied avec des fonds publics, qui peut uniquement gagner ou perdre.Europarl
Troisièmement, je voudrais aussi rappeler que le comité scientifique directeur a mis sur pied un groupe de travail pluridisciplinaire qui devrait rendre des conclusions scientifiques d'ici la fin de l'année.Europarl
Il s'agit maintenant – cela a également été mentionné – de mettre sur pied un groupe de travail interinstitutionnel et de trouver un accord à ce sujet.Europarl
La mise sur pied d'une politique commune en matière d'asile et d'immigration est une nécessité.Europarl
Tous les titulaires de droits, que ce soit les auteurs ou compositeurs, les éditeurs, les producteurs de disques ou les artistes, doivent être traités sur un pied d'égalité.Europarl
Nous devons nous efforcer d’engager d’autres pays, de les persuader que nous sommes bel et bien confrontés à l’obligation de changer notre société de pied en cap.Europarl
En tant que libéral, je suis contre les subventions octroyées à des entreprises commerciales, mais pas dans le cas des entreprises qui mettent sur pied des programmes de restructuration drastique.Europarl
Il a également promis la mise sur pied de deux commissions afin d’enquêter sur ces incidents et d’apaiser les tensions entre les groupes ethniques.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PIED » s. m.

Partie double de l'animal, qui luy sert à se soustenir & à marcher. L'homme & les oiseaux n'ont que deux pieds. La plus-part des animaux terrestres ont quatre pieds. La plus-part des insectes ont cent pieds, c'est à dire, un grand nombre. Les serpents n'ont point de pieds, ils rampent sur la terre. Les Marchands font accroire que les oiseaux de Paradis n'ont point de pieds, ce sont eux qui les couppent. Les escrevisses ont douze pieds. Les araignées, les mittes, les polypes ont huit pieds. Les mouches, les sauterelles, les papillons ont six pieds. Les singes, les loups, la marmote marchent sur les pieds de derriere.
 
En Autourserie on dit le pied d'un autour & d'un esprevier ; au lieu qu'en Fauconnerie on dit la main de l'oiseau, du faucon.
 
PIED, entant qu'il appartient à l'homme, se marie avec plusieurs mots en diverses significations. On dit, Lâcher le pied, pour dire, Reculer, se deffendre mal ; Gagner au pied, pour dire, Prendre la fuite. On dit aussi, qu'on ne peut mettre un pied devant l'autre, pour dire, Estre foible, ne pouvoir marcher. On dit, Mettre pied à terre, pour dire, Descendre de cheval ; Avoir le pied à l'estrier, pour dire, Estre prest à partir. On dit aussi, Trouver pied, prendre pied ; il y a pied là, lors qu'on trouve le fond de la riviere, & qu'il n'est pas besoin d'y nager. On dit aussi, Examiner un homme depuis les pieds jusqu'à la teste, l'armer de pied en cap. On dit aussi, qu'il sent le pied de Messager, pour dire, qu'il put ; & on appelle pieds pourris, ceux qui ont toûjours les pieds dans l'eau, comme ceux qui conduisent les trains de bois flotté. On dit qu'un homme a le pied marin, pour dire, qu'il supporte aisément la fatigue de la mer, qu'il ne s'y trouve point mal. On appelle pied plat, un rustre, un paysan qui a des souliers tout unis. Prendre au pied levé, c'est à dire, sur le champ, sans delay. Avoir le pied bot, c'est un nom general qu'on donne à un pied estropié ou mal tourné, soit qu'il soit tourné en dedans, ce que les Latins appellent varus ; soit qu'il soit tourné en dehors, ce que les mêmes appellent valgus. Avoir des cors aux pieds, c'est à dire, des calus ou des durillons. Porter le pied en avant, tourner bien le pied. Attendre de pied ferme. Un appartement de plein pied ; & au figuré, un galant de plein pied.
 
Le pied en termes de Medecine prend depuis la jointure de la hanche jusqu'au bout des arteils, comme la main se prend depuis l'espaule ; & il se divise pareillement en trois parties, sçavoir la cuisse, la jambe, & le pied proprement dit. Ses os sont l'os de la cuisse, le grand & le petit focile pour la jambe, & ceux du tarse, du metatarse & des doigts. Ses veines prennent leur origine du rameau crural, dont les six principales sont la saphene, la grande & la petite ischiadique, la muscule, la poplitée ou jarretiere, & la surale. Ses arteres viennent de pareils rameaux que jette l'artere crurale. Le pied a quatre gros & notables nerfs qui s'épandent par toute sa substance, & qui viennent des trois paires inferieures des lombes, & des quatre superieures de l'os sacré.
 
Le petit pied, ou le bout du pied, qui est le pied proprement dit, a trois parties, sçavoir le tarse, ou le cou du pied, le metatarse ou l'avantpied, & les doigts ou arteils. C'est luy qui est la base ou le pilier qui soustient tout le poids du corps, & est le vray instrument du marcher. La partie de derriere s'appelle l'os du talon, & en Latin calx ou calcaneum. Le dessous s'appelle la plante du pied, la sole, la semelle. L'os qui le traverse s'appelle la cheville du pied.
 
En termes de Blason on appelle le pied de l'Escu, sa pointe ou partie inferieure : & on dit qu'un animal est en pied, quand il est posé sur ses quatre pieds. On dit aussi, Pied couppé & pied nourri, en parlant d'une fleur de lis dont il ne paroist que les trois fleurons, & dont le pied qui est au dessous est retranché. Et on appelle pied fiché, celuy qui est pointu & propre à ficher en terre.
 
PIED FOURCHÉ, se dit des animaux qui ont le pied fendu en deux seulement, comme les boeufs, les cochons, les moutons, les chevres, &c. Les Hebreux n'osoient manger la chair que des animaux qui avoient le pied fourché, & qui ruminoient. Le pied fourché est aussi une ferme d'un impost qu'on leve aux portes de quelques villes sur les animaux au pied fourché qui s'y consument. La ferme du pied fourché est differente de celle du pied rond. On appelle des pieds de cochon assaisonnez des bas de soye. On appelle petits pieds, la volaille, le menu gibier. Les escrivains appellent une escriture menuë & malfaite, des pieds de mouche.
 
PIED DE CHEVAL. C'est la partie de la jambe depuis la couronne jusqu'au bas de la corne. Le pied gauche s'appelle le pied du montoir ; & le droit, le pied hors du montoir. On dit qu'un cheval a le pied gras, quand il a la corne foible & mince, lors qu'il est difficile à ferrer ; qu'il a le pied usé, qu'il a le pied mauvais, qu'il a le pied derobé, lors qu'il a peu de corne, ou qu'il l'a usée pour avoir marché pied nud, c'est à dire, deferré ; qu'il a le pied comble, lors que sa sole est arrondie pardessous, & qu'il a besoin d'un fer vouté.
 
PIED NEUF, se dit d'un cheval à qui la corne est revenuë, aprés que le sabot luy est tombé ; auquel cas il ne vaut rien que pour le labour. Le petit pied est un os spongieux renfermé dans le milieu du sabot, & qui a toute la forme du pied. On dit aussi, Remettre un cheval sur le bon pied, galoper sur le bon pied, quand on le fait aller uniment & sur les mêmes pieds qu'il a commencé de partir. On dit aussi, Parer le pied d'un cheval, pour dire, Enlever la corne du cheval avec un boutoir, autant qu'il est necessaire pour le bien ferrer.
 
PIED, se dit aussi des plantes & des arbres. Il a tant de pieds d'oeuillets, tant de pieds d'anemones. Il y a tant de pieds d'arbres fruitiers dans ce jardin, tant de pieds d'arbres dans cette forest. On appelle pieds corniers, les gros arbres qui sont dans les encogneures des ventes qui se font dans les forests, & qui se marquent par le Gardemarteau. Pied cornier se dit aussi des longues pieces de bois qui sont aux encogneures des pans de charpente. On le dit aussi des quatre principales pieces qui font l'assemblage du bateau, d'un carrosse, qui soustiennent l'imperiale, & où on attache les mains, où on passe les souspentes.
 
PIED, se dit aussi des choses tout à fait inanimées. Le pied des Alpes, d'une montagne, d'un rocher. Le pied d'une escabelle, d'une table, d'un bahut. Le pied d'un clavessin, d'un buffet, d'une platine. Le pied d'une lunette, d'un graphometre, sur lequel on pose sa genouilliere pour faire des observations. On appelle aussi le pied d'une dentelle, une petite dentelle qu'on coud à une plus grande pour la faire mieux paroistre. On dit aussi, qu'un homme a le nez fait en pied de marmite, quand il l'a retroussé.
 
PIED, en termes d'Architecture, se dit premierement des murs. Le pied de la muraille, c'est l'escarpe. On a percé le fossé, on est au pied de la muraille. On a sappé ce bastion par le pied : ce qui se dit aussi au figuré d'un raisonnement dont on a destruit le principe. On dit à la paume, Chasse au pied, on entend du mur.
 
PIED, se dit aussi d'un talus, d'un penchant qu'on donne à des ouvrages pour les soustenir, & particulierement quand ils sont de terre. Ce rempart n'a pas assez de pied, de talus, il s'éboulera. On dit aussi, qu'il faut donner du pied à une eschelle, l'éloigner de la muraille pour y monter seurement.
 
On dit en Jurisprudence, Le pied saisit le chef, c'est à dire, l'édifice suit la nature du sol, sur lequel on le peut eslever tant qu'on veut.
 
PIED DE FIEF, en Jurisprudence feodale, se dit d'un fief despecé & demembré, dont il est fort parlé en la Coustume de Touraine.
 
PIED, se dit aussi en parlant de ce qui est debout. Il a fallu estre sur pied toute la nuit pour veiller ce malade, ou à cause de cette alarme. Soyez sur pied demain dés cinq heures, pour dire, Levez-vous matin. Il se leva en pied pour haranguer.
 
On dit aussi d'un Courtisan, qu'il est obligé de faire le pied de gruë, pour dire, qu'il faut qu'il se tienne toûjours debout ; qu'il fait le pied derriere, quand il fait la reverence ; & burlesquement, qu'il faut qu'il fasse le pied de veau, quand il est obligé d'aller saluer quelque Puissant. On dit aussi, qu'il n'a pas mis le pied dans une maison, pour dire, qu'il n'y est point entré depuis un tel temps. On dit aussi de celuy qui s'opiniastre à demeurer dans un logis, qu'il n'en veut sortir que les pieds devant, c'est à dire, estant mort.
 
On dit en ce sens & en termes de Guerre, Mettre une armée, des trouppes sur pied, pour dire, les lever & les entretenir. Un Capitaine, un Lieutenant en pied, c'est à dire, qui subsiste, qui n'est point reformé. On dit aussi des Compagnies, des Regiments de gens de pied, pour dire, de l'Infanterie. On appelle aussi un valet de pied, celuy qui sert & qui suit à pied le Roy & les Princes.
 
On dit en termes de Marine, que des marchandises sont en pied, pour dire, qu'elles sont encore en nature, & qu'un Marchand les peut revendiquer en payant les frais du sauvement. On dit aussi, qu'un vieux chasteau, un bastiment sont encore sur pied, pour dire, qu'ils subsistent, qu'ils ne sont point abattus.
 
PIED DE ROY, est une mesure contenant douze pouces, ou 144. lignes. Un pied quarré est la même mesure en longueur & en largeur, qui fait 144. pouces de superficie. Un pied cube est la même mesure selon les trois dimensions. Le pied cube à 1728. pouces cubes. Le pied des anciens Romains avoit quatre palmes, & on l'appelloit pied Romain ou pied du Capitole. Le pied Rhenan, ou le pied de Leyden, est celuy qui sert de mesure à tout le Septentrion. Sa proportion avec le pied Romain est comme de 950. à 1000. Voyez Casimir Polonois, qui dans sa Pyrotechnie a fait la reduction au pied Rhenan de tous les autres pieds des plus fameuses villes de l'Europe.
 
PIED, en termes de Poësie Grecque & Latine, est la mesure des vers. Un vers hexametre a six pieds ; un pentametre en a cinq. Les pieds sont composez de deux syllabes, comme le spondée & l'ïambe ; ou de trois, comme le dactyle & l'anapeste.
 
PIED FORT, en termes de Monnoye, se dit d'une monnoye double, quadruple ou autre plus forte qui est hors du commerce, comme seroit un louïs de 4. 8. 12. ou 15. pistoles.
 
PIED, signifie aussi, Mesure de proportion. Toutes les monnoyes d'or se reglent pour leur poids & leur valeur sur le pied de l'écu sol à proportion de son titre. On a fait cette contribution sur le pied de vingt mille écus. On l'a payé sur le pied de cent écus de gages. Sur ce pied-là il luy faut cent francs. Les rentes se constituënt sur le pied du denier vingt. On dit aussi, Reduire une figure au petit pied, pour dire, Faire la copie d'un grand tableau en petit avec les mêmes proportions : ce qui se fait avec le chassis, le parallelogramme, ou le singe.
 
PIED, en termes de Teinturier, se dit des premieres couleurs qu'on donne aux étoffes teintes en grand & bon teint, pour en recevoir aprés d'autres qui ayent plus d'éclat ou de durée. Ainsi on dit que les Teinturiers du bon teint doivent donner aux étoffes un pied necessaire de pastel, de garence ou de cochenille, devant que de les envoyer aux Teinturiers du petit teint ; & ils sont obligez de laisser à la teste de la piece une rosette de chaque sorte de pied du bon teint qu'ils luy auront donné.
 
PIED, se dit figurément en plusieurs choses morales. On dit, Mettre ses injures, ses ressentiments au pied du Crucifix, pour dire, les oublier, les pardonner pour l'amour de Dieu. On dit au contraire, Mettre quelqu'un sous ses pieds, pour dire, le ravaler & le mépriser. On dit aussi, Se jetter aux pieds de quelqu'un, pour dire, Implorer sa grace, sa misericorde ; qu'il est aux pieds de la Cour, pour dire, qu'il est dans le Parquet de l'Audience. On dit aussi, qu'un homme est à la Cour sur le bon pied, pour dire, en credit, en fortune ; qu'on le va voir sur le pied de bel esprit, de Sçavant. On dit aussi, qu'on s'est reduit au petit pied, pour dire, qu'on a retranché son train, diminué sa despense. On dit, Prendre les choses au pied de la lettre, pour dire, à la rigueur, & sans vouloir souffrir d'interpretation.
 
PIED, se dit aussi en ces composez, arrachepied, à clochepied, marchepied, trepied, chevrepied, pied leger, drap de pied, tapis de pied, qui sont expliquez à leur ordre.
 
PIED, se dit proverbialement en plusieurs phrases. On dit qu'un homme a trouvé chaussure à son pied, pour dire, qu'il a trouvé une chose qui luy est fort convenable, ou au contraire quelqu'un qui luy a resisté en face, qui se deffend bien contre luy. On dit qu'il est deferré des quatre pieds, quand il a été si bien repoussé & contredit, qu'il ne sçait plus que dire, ni que faire. On dit qu'un homme a bon pied, bon oeuil, pour dire, qu'il se porte bien, & qu'il est fort vigilant, qu'il entend bien ses interests ; qu'il tient pied à boule, qu'il est assidu à son travail ; qu'il ne se mouche pas du pied, pour dire, qu'il est fin & difficile à surprendre ; qu'il tirera pied, ou aisle d'une affaire, pour dire, qu'il en aura quelque avantage de quelque façon qu'elle tourne ; & qu'il se trouve toûjours sur ses pieds, pour dire, qu'il subsiste, quelque changement d'affaires qui arrive. On dit qu'il s'est tiré une grande espine du pied, lors qu'il a surmonté quelque grande difficulté, qu'il s'est tiré d'une grande inquietude. Et on dit de celuy qui est ruiné, qui n'a plus moyen de faire le fanfaron, qu'il ne sçait plus sur quel pied danser, qu'il est obligé d'aller à beau pied sans lance. On dit de celuy qui est joyeux du succés de quelque affaire, qu'il croit tenir Dieu par les pieds. On dit qu'un homme a eu un pied de nez, quand il a été trompé dans ses esperances. On dit qu'il a mis le pied dans la vigne du Seigneur, pour dire honnestement qu'il a trop beu. Un Sergent dit que la vache a bon pied, lors qu'une chose saisie est suffisante pour payer les frais d'un procés, ou que la partie qui poursuit est riche. On dit, lors qu'on attend une chose promise qui ne vient point, qu'elle n'a point de pieds. On dit d'un grand criminel, qu'on l'a amené pieds & poings liez ; & qu'on l'a emmené un pied chaussé, l'autre nud, pour dire, en diligence, sans luy donner le loisir de s'habiller. Sa partie luy tient le pied sur la gorge, pour dire, luy propose des conditions fort desraisonnables. On dit de ceux qu'on fait partir brusquement, Beuvez un coup, & haut le pied. On dit de celuy qui cause beaucoup, qu'il a les pieds chauds. On dit d'une personne gaye, qu'elle a toûjours un pied en l'air ; & d'un vieillard, qu'il a dêjà un pied dans la fosse. On dit d'un homme qui a quelque grand sujet de tristesse, qu'il seche sur pied, qu'il voudroit être cent pieds sous terre. On dit d'un miserable qui n'a point de bien, que c'est un pied d'escaut, qu'il a les pieds poudreux. On dit aussi, qu'un homme fait rage de ses pieds tortus. Chercher cinq pieds à un mouton où il n'y en a que quatre. Chercher à pied & à cheval. On dit aussi, Jamais coup de pied de jument ne fit mal au cheval, pour dire, qu'un homme ne se doit point fascher des injures, ou des maux que luy font les femmes. On dit, Aller du pied comme un chat maigre, comme un Basque. On dit, Aller où le Roy va à pied, pour dire, Aller à ses necessitez. On appelle populairement un pendu, un Evêque des champs qui donne la benediction avec les pieds.
 
À PIED. Adverbial, se dit en ces phrases. Estre à pied, c'est à dire, N'avoir ni cheval, ni carrosse. Estre venu de son pied. On dit aussi, qu'on a mis quelqu'un à pied, quand on luy a fait vendre son equippage. On dit qu'il fait bon aller à pied, quand on tient son cheval par la bride : qu'un cavalier qui n'a pas soin de son cheval, merite d'aller à pied. On dit aussi, Passer à pied sec ; aller pied à pied, avancer peu à peu une affaire, accroistre petit à petit sa fortune. On dit à la Guerre, Gagner le terrain pied à pied, lors qu'on attaque une place dans les formes, qu'on fait des approches par trenchées.
 
PIED D'ALOÜETTE. Fleur, qu'on appelle en Latin consolida regalis. Il y en a de plusieurs couleurs, de violettes, de gris de lin, de rouges, de blanches & de bleuës. Il y en a aussi de panachées. Elle fleurit aux mois de Juillet & d'Aoust.
 
PIED DE BICHE, est la barre de fer qui sert à fermer les portes cocheres, qui se divise par un bout en deux crampons qui entrent dans les ferrures de la porte, & qui est par l'autre bout scellée dans la muraille.
 
PIED DE CHAT. Fleur dont on fait des syrops & des conserves pour les pulmoniques.
 
PIED DE CHEVAL. Herbe, en Latin tussilago. Voyez Pas d'asne.
 
PIED DE CHEVRE, est le composé de deux petits fers mobiles en charnieres, dont l'un se peut mouvoir d'un costé, & non pas de l'autre. C'est une piece qui sert à faire la detente des horloges.
 
PIED DE CHEVRE, est aussi une pince dont on se sert à remuer les pierres & les fardeaux, qui a un bec aigu, courbé & refendu.
 
Les Imprimeurs appellent pied de chevre, l'outil dont ils se servent pour demonter les balles.
 
PIEDESTAL. C'est la partie basse de la colomne sur laquelle pose son fust. Il est composé de trois parties, de sa base, de son dé, & de sa corniche, qui ont differentes mesures suivant les divers ordres. On l'appelle aussi stilobate, quelquefois patin.
 
PIED DROIT. Terme d'Architecture, est le jambage d'une porte ou d'une fenestre, les parements de pierre de taille qui sont des deux costez d'une porte, où les gonds de la porte sont fichez, où on attache la menuiserie des fenestres. On le dit aussi des jambages de cheminées. Les pieds droits des fenestres doivent être embrasez & refeuillez au moins de deux pouces, afin que la menuiserie puisse joindre contre les murs.
 
PIED DE GRIFFON, est un instrument de Chirurgie, qui est de fer avec deux crochets, qui sert dans les accouchements difficiles à tirer la teste de l'enfant demeurée dans le ventre de la mere.
 
PIED DE LIEVRE, se dit de ce qui sert aux Escrivains à frotter & lisser leur papier. C'est en effet un vray pied de lievre.
 
PIED DE LIEVRE, est aussi une herbe qui croist parmi les bleds, qu'on appelle autrement benoiste, galliot ou ressize, en Latin lagopus, ou pes leporinus. Silvaticus la prend pour la caryophyllata, ainsi nommée, parce qu'elle sent le girofle. C'est aussi le nom d'un oiseau ainsi appellé, parce qu'il a les pieds velus comme un lievre.
 
PIED DE LION, ou Patte de lion, est une plante qui croist parmi les bleds & les champs, qui porte une tige haute d'un bon palme, qui a quelques concavitez d'où elle jette plusieurs aîles, portant à sa cime deux ou trois grains dans des gousses en forme de cices. Ses fleurs sont rouges, & semblables à celles d'anemone. Ses feuilles ressemblent à celles des choux, mais elles sont chiquetées comme celles de pavot. Sa racine est noire & faite comme une rave, mais toute bossuë & pleine de durillons. En Latin leontopetalon. Il y a une espece de pied de lion qui a la feuille comme la maulve, mais elle est plus dure & plus retirée, compartie en huit angles fort apparents, & dentelée tout alentour, si bien qu'en l'ouvrant & l'étendant elle est faite comme une étoile. Sa fleur est pasle, de pareille figure, & petite. Elle naist au haut de ses tiges qui ont demi-coudée, ce qui l'a fait appeller en Latin stellaria, alchimilla, pes ou pata leonis.
 
PIED D'OISEAU. Autre plante appellée en Latin ornithopodium.
 
PIEDOUCHE, est un petit piedestal qu'on met sous un buste, ou une petite figure, dans un cabinet, dans une galerie. Il est ordinairement de marbre. On en fait quelques-uns de bois.
 
PIED D'OYE, est une plante qu'on nomme en Latin pes anserinus, totabona.
 
PIED DE VEAU. Autre herbe. En Latin arum.
 
PIED DE GELINE. Herbe. Voyez Fumeterre.
 
PIED POUDREUX, se dit des étrangers inconnus, qu'on a appellez dans la basse Latinité pedepulverosi : ce qui se disoit particulierement des Marchands qui venoient trafiquer dans les Foires.
Les mots croisés du Robert Vins et vendanges Vins et vendanges

Jouez avec les mots du vin, et savourez cette grille de saison !

27/09/2020