Email catcher

gentil

Définition

Définition de gentil ​​​ nom masculin

Nom que les juifs et les premiers chrétiens donnaient aux personnes étrangères à leur religion. ➙ infidèle.

Définition de gentil ​​​ , gentille adjectif

Qui plaît par sa grâce. ➙ agréable, aimable, mignon. (choses) ➙ charmant. Une gentille petite robe.
Qui plaît par sa délicatesse morale, sa douceur. ➙ délicat, généreux, obligeant. Une très gentille lettre. Vous êtes trop gentil.
(enfants) Sage. ➙ tranquille. Tu as été gentil ?
Une gentille somme d'argent, d'une certaine importance. ➙ coquet, rondelet.

Synonymes

Synonymes de gentil nom masculin

infidèle, mécréant, païen

Synonymes de gentil, gentille adjectif

aimable, affable, attentionné, complaisant, délicat, empressé, généreux, obligeant, prévenant, sympathique, fin (Québec), chic (familier), sympa (familier)

doux, tendre

obéissant, mignon, sage, tranquille

joli, agréable, aimable, beau, charmant, coquet, gracieux, mignon, plaisant, gentillet (souvent péjoratif)

[familier, somme] important, coquet (familier), joli (familier), rondelet (familier)

Exemples

Phrases avec le mot gentil

L'ancien garde-chasse parle d'un homme accessible, gentil, d'une grande simplicité, qui posait toujours des tas de questions à ceux qu'il croisait.Ouest-France, Isabelle MOREAU, 03/12/2020
Le chat, cet animal si gracieux, doux et gentil, est aussi un parfait modèle de dessin.Ça m'intéresse, 30/08/2020, « Dessin : comment bien dessiner un chat ? »
Attention, il ne s'agit pas pour autant de se montrer gentil pour faire passer la pilule de décisions injustes.Capital, 27/06/2019, « Managers, soyez justes envers vos équipes »
Comment comprendre qu'une si gentille maman puisse l'abandonner, si elle n'avait pas, en ouvrant les yeux, vu le monstre qu'était son bébé ?La clinique lacanienne, 2004, Catherine Mathelin (Cairn.info)
Fini le gentil refrain sur les valeurs et l'esprit de coopération.Ouest-France, Laurent Marchand, 05/06/2019
Tu sais, ça n'est pas gentil avec moi cette manière-là.Guy de Maupassant (1850-1893)
Rappelez-vous que les gentils, en entreprise, on ne les décore pas.Capital, 10/12/2015, « L’art d’échapper à la corvée des réunions »
C'est donc bras dessus, bras dessous, que ce gentil couple est allé assister au concert, plus proche que jamais.Ouest-France, 24/07/2021
Un gentil môme dont la main tenait un morceau de carton.Ouest-France, 15/11/2018
Leur conclusion : à une écrasante majorité, les gentils de nos dessins animés sont beaux et les méchants sont laids.Ça m'intéresse, 04/09/2019, « Quand l'apparence devient une dictature »
D'ailleurs, quand l'enfant s'approprie les monstres, il les nomme : certains pouvant même devenir de gentils monstres.L'école des parents, 2013, Virginie Martin-Lavaud, I. Magos (Cairn.info)
Dans ses premières années, il est décrit comme un bébé très gentil, très calme, ne demandant pas grand-chose.Cahiers critiques de thérapie familiale et de pratiques de réseaux, 2008, Michel Wawrzyniak, Gérard Schmit (Cairn.info)
Elle a rencontré à 15 ans un homme qui a été très gentil avec elle, naissance de son premier enfant, un garçon, un an après.La clinique lacanienne, 2005, Dany Ducosson (Cairn.info)
Le problème du gentil, c'est qu'il ne sait pas dire non.Capital, 15/12/2011, « Sachez fixer des limites à un patron abusif »
Nous ne sommes pas perçus comme des gentils.Europarl
Au fil de ses aventures, le jeune chevalier croise une gentille fée, un méchant aspic et un griffon d'argent qu'il doit libérer.Ouest-France, Mélanie LELION, 29/12/2015
Elle aborda ensuite ses conflits avec des garçons qui lui disaient des choses pas gentilles dans la cour de l'école.TOPIQUE, 2006, Camille Bourn, Géraldine Le Roy (Cairn.info)
Dualité qui se retrouve plus tard dans l'opposition gentil/méchant, jugement non diversifié et non qualifié de soi-même et du monde extérieur.Revue française de psychosomatique, 2007, Marie-Lise Roux (Cairn.info)
Etre gentil, profondément, la gentillesse n'étant plus un gros mot dans le monde de l'entreprise.Capital, 26/08/2021, « Le guide du (vrai) gentil au travail »
Dans ces conditions, il est temps que les proeuropéens cessent de se comporter comme de gentils garçons en culottes courtes qui se sentent morveux !Ouest-France, 01/07/2016
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de GENTIL, ILLE adj.

Beau, joli, mignon. Il se dit non seulement des personnes, mais aussi des animaux & des choses. Gentil enfant. Gentil cheval. maison gentille. un gentil ouvrage.
 
GENTIL, se dit aussi de ce qu'on veut loüer, mais non dans l'excés. C'est un gentil esprit, un fort gentil Cavalier. cette Comedie est fort gentille ; & en ce cas il est opposé à grand, à excellent, à parfait.
 
GENTIL, se prend quelquefois en mauvaise part avec certains mots, comme, Vous estes un gentil compagnon. Vous joüez un gentil personnage, pour dire, Vous faites un vilain mestier.
 
Vrayment vous me traittez de gentille mignonne, dit Moliere.
 
Faucon gentil. Voyez Faucon.

Définition ancienne de GENTIL s. m.

Payen. C'est ainsi que les Juifs appelloient tous ceux qui n'estoient pas de leur Religion. Il ne faut pas craindre les signes du ciel que craignent les Gentils, J. C. en St. Matthieu. St. Paul est appellé l'Apostre des Gentils. Les Romains ont aussi appellé Gentils, les estrangers qui de leur bon gré se venoient donner à eux, comme on voit dans le Code Theodosien.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.