Email catcher

consternation

définitions

consternation ​​​ nom féminin

Abattement, accablement.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Devant ma réaction contre-transférentielle de consternation, elle ajouta qu'elle n'avait aucunement l'intention de s'arrêter en dépit de sa fragilité cardiaque.Revue française de psychanalyse, 2004, Joyce McDougall (Cairn.info)
En témoigne la consternation qui s'est emparée de certains lycées en juin dernier, lors des affectations dans l'enseignement supérieur.Capital, 03/09/2017, « École publique : et si l'on voyait le verre à… »
Un mélange de consternation et d'ivresse, de terreur et de joie enthousiaste faisait bondir sa poitrine.George Sand (1804-1876)
Elle redevint pâle ; son œil s'ouvrit outre mesure ; la consternation, puis l'épouvante, se répandirent sur son visage.Charles Barbara (1817-1866)
Cependant, on peut douter, par exemple, que l'étonnement soit plus contrôlable que la consternation.Travaux de linguistique, 2007, Fabienne Martin (Cairn.info)
La consternation peut se lire sur les visages, mais la nouvelle ne provoque pas d'effusions de pleurs.Politique africaine, 2016, Éloi Ficquet (Cairn.info)
Ils apprennent avec consternation qu'ils n'ont pas l'espoir d'obtenir une place avant longtemps.Dialogue, 2004, Inès Angelino (Cairn.info)
Je tiens à exprimer ma consternation et mon dégoût face à de telles actions.Europarl
Ce qu'on y lit dans un certain nombre de passages extrêmement clairs et nullement isolés ne peut qu'inspirer le dégoût et la consternation.Critique, 2014, Claudia Serban (Cairn.info)
Cette colère est mâtinée de consternation face à la vision des représentants de l'institution de la coordination territoriale dans le domaine sanitaire et social.Sociologies pratiques, 2016, Marie-Hélène Cabé (Cairn.info)
La triste nouvelle a semé la consternation dans la commune.Ouest-France, 26/05/2021
Entre consternation, rejet et incompréhension, les différents acteurs du foot se positionnent sur le sujet.Ouest-France, 19/04/2021
Elle n'a éprouvé aucun accident, elle n'est presque pas malade, elle est heureuse malgré la consternation de ses parents.George Sand (1804-1876)
Et puis vous gardez pour vous vos angoisses refoulées d'ancien mauvais élève, ou bien votre consternation d'ex-premier de la classe, les deux projections étant aussi funestes l'une que l'autre.Capital, 18/06/2018, « Faire l'hélico, une technique efficace pour que vos enfants fassent… »
La consternation a gagné sa partenaire, les membres du jury mais aussi les responsables aux manettes de l'émission.Ouest-France, 01/07/2020
Quant aux élus locaux, notamment ceux de la région parisienne directement concernés, ils oscillent entre consternation et colère.Ouest-France, 06/05/2019
Vers midi, la piste est pliée, dans une consternation générale.Ouest-France, François CHRÉTIEN, Thomas HENG, 12/10/2019
La place me manque pour peindre ma consternation.Alphonse Allais (1854-1905)
La consternation et la terreur répandues parmi la foule bigarrée de l'équipage ne peuvent se décrire : elles étaient délirantes.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
De quoi ajouter à la consternation et l'incompréhension de cette petite communauté.Ouest-France, Émeric EVAIN, Marie-Anne SALVAT, 06/02/2015
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CONSTERNATION » s. f.

Perte, abattement de courage par quelque grande affliction ou calamité publique. La perte d'une bataille met tout un pays dans une grande consternation.
Le français des régions C'est en lavant qu'on devient lavande C'est en lavant qu'on devient lavande

L’origine du mot lavande interpelle. Sa forme rappelle en effet l’italien lavanda, qui signifie « lavage, toilette ».

22/04/2022