consternation

 

définitions

consternation ​​​ nom féminin

Abattement, accablement.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle redevint pâle ; son œil s'ouvrit outre mesure ; la consternation, puis l'épouvante, se répandirent sur son visage.Charles Barbara (1817-1866)
Nous ne pouvons nous dissimuler que la consternation et le désespoir du peuple pourront avoir de terribles et funestes résultats.Albert Du Casse (1813-1893)
Je me souviens encore de la consternation que cette histoire jeta dans mon âme ; ce fut peut-être là le principe de ma lente guérison pour cette maladie de l'enthousiasme militaire.Alfred de Vigny (1797-1863)
Il me serait difficile de donner une idée de la surprise, ou pour mieux dire de la consternation où m'avait plongée ce langage.Ida Saint-Elme (1776-1845)
La consternation et la terreur répandues parmi la foule bigarrée de l'équipage ne peuvent se décrire : elles étaient délirantes.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Dans une muette consternation, on écoutait ces bruits de chute, on se demandait où s'arrêteraient les ruines.Émile Zola (1840-1902)
Or, quant à la réalité de ceux-ci, nous prononçons pour l'affirmative, au moins provisoirement, puisqu'à la parfaite consternation de nos sens et de notre entendement, l'évidence nous y contraint.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Je ne me le fis pas répéter, quoique je fusse arrivé à un tel degré de terreur et de consternation que mes jambes se dérobaient sous moi.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
C'est aussi ensemble que nous avons partagé la consternation que nous inspiraient ces horribles événements et que nous avons eu les réactions que vous connaissez depuis.Europarl
Lorsque fut connu le résultat négatif de cette expérience, ce fut presque de la consternation parmi les physiciens.Charles Nordmann (1881-1940)
La consternation était partout, on ne prévoyait plus que des malheurs, qui ne tardèrent pas à arriver.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Un coup subit de tonnerre cause moins de consternation à des femmes timides, quun orage imprévû surprend dans une vaste campagne.Guillaume Hyacinthe Bougeant (1690-1743)
Ce seul mot avait révolté toute sa fierté, mais sa consternation était si grande que pas une parole ne pouvait sortir de sa gorge étranglée par l'émotion.André Theuriet (1833-1907)
La journée du lendemain se passa dans les mêmes anxiétés, et la nuit suivante dans la même consternation.George Sand (1804-1876)
Samuel, assis dans un coin, tombant de sommeil, assistait à cette scène de famille dans une attitude de consternation résignée ; il attendait que je vinsse à son secours.Pierre Loti (1850-1923)
Il vit une douleur inquiète, de la consternation, et la confiance dans la stabilité de son gouvernement tout ébranlée.Philippe-Paul de Ségur (1780-1873)
Il est difficile de peindre la consternation de la cour à l'arrivée de la terrible nouvelle.Émile Gaboriau (1832-1873)
Elle n'a éprouvé aucun accident, elle n'est presque pas malade, elle est heureuse malgré la consternation de ses parents.George Sand (1804-1876)
Je comprends la douleur et la consternation exprimées par de nombreux membres et je vous suis tous reconnaissant d'avoir fait preuve de tant de détermination en l'espèce.Europarl
Furieux, mais dans la consternation, le prince resta stupéfait pendant vingt pulsations de son pouls, sans ouvrir la bouche, suivant le roi du regard.Alfred Tennyson (1809-1892), traduction Francisque Michel (1809-1887)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CONSTERNATION » s. f.

Perte, abattement de courage par quelque grande affliction ou calamité publique. La perte d'une bataille met tout un pays dans une grande consternation.
Déjouez les pièges ! « Les efforts qu'il a fallu » ou « fallus » ? « Les efforts qu'il a fallu » ou « fallus » ?

Un doute sur l'accord du participe passé des verbes impersonnels ? Suivez le guide !

12/03/2020