désolation

définitions

désolation ​​​ nom féminin

État de ce qui est désolé (1). ➙ dévastation, ruine.
Extrême affliction. ➙ consternation, détresse.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Nos arbres étaient courbés comme par un vent violent ; enfin tout portait l'aspect de la désolation.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Excusez la désolation de cette épître, n'en veuillez pas à la familiarité de mon affection qui vous transforme déjà en sœur de charité.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
Le papier qu'elle contenait, ce dernier adieu du fiancé à la fiancée, ne devait qu'apporter la désolation en parvenant entre les mains de celle à laquelle il était destiné.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Ces ruines confondues n'offrent-elles pas à l'esprit de l'observateur une image saisissante de cette civilisation espagnole du nouveau monde, qui n'a laissé derrière elle que souvenirs perdus, solitude et désolation ?Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Le résultat en est un paysage de désolation fait d'insolvabilité, de faillites, de nationalisations, de destruction massive des richesses et d'effondrement boursier.Europarl
Tous les habitants éclatèrent en sanglots et ne remarquèrent le doux son des cloches que pour dire avec désolation que leur souverain ne les entendrait pas.Louis Ulbach (1822-1889)
C'est devant nous un vrai pays de désolation, une terre misérable qui semble maudite, condamnée par la nature.Guy de Maupassant (1850-1893)
J'ai fait part de notre profonde désolation face au nombre de victimes qui s'en est suivi.Europarl
Puis, au milieu de tout cela, masquées et dissimulées seulement par la hâte du tourbillon incessant, une grise impuissance, une discorde qui ronge, une morne désolation, une honteuse misère !Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Toutefois, ces scènes de désolation auraient été fort affaiblies, au moins pour l'époque dont nous parlons, si les intentions de la reine avaient pu être remplies dans toutes leurs parties.Joseph de Bonnefoux (1782-1855)
Sa longue face jaune, où les yeux étaient restés très noirs, dans la blancheur des épais cheveux de neige et des longues moustaches tombantes, exprima une désolation muette.Émile Zola (1840-1902)
Une fois sur leurs montures, les deux jeunes gens se retournèrent pour jeter un regard vers le lieu de désolation quils abandonnaient.Gustave Aimard (1818-1883) et Jules Berlioz d'Auriac (1820-1913)
On se proposa de battre les ouvrages pendant le jour, et d'incendier la ville pendant la nuit, afin d'augmenter la désolation des habitans et de les ébranler plus tôt.Adolphe Thiers (1797-1877)
C'est pourquoi nous disons ici quelques mots de cette guerre du désespoir, provoquée par la longue et cruelle persécution qui suivit la désolation de 1683.Charles Alfred de Janzé (1822-1892)
La lanterne, demeurée sur le lit, jetait encore par intervalles de tristes lueurs sur cette scène de désolation.Paul Féval (1816-1887)
Dépouilles de leurs sombres uniformes, les matelots avaient plutôt l'air de bons ouvriers, d'honnêtes pères de famille, que de pirates qui semaient la désolation partout où ils passaient.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
La joyeuse fanfare retentit avec ses airs de fête au milieu de cette désolation, tandis que les femmes avec des hurlements de louves affolées tournaient autour du triple rond macabre.Hector France (1837-1908)
Je m'arrête sur une roche saillante, et mes yeux se portent sur les abîmes béants, et endormis dans le silence de la désolation.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
La scène qui se présente alors à ses yeux offre un caractère inconcevable d'étrangeté et de désolation.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Félix Rabbe (1834-1900)
Je suis voué à la désolation, et quelques jours de sympathie et de bien-être me feront sentir plus vivement l'horreur de ma destinée, quand ces beaux jours seront envolés !George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DESOLATION » s. f.

Action ou perte qui desole. La peste cause une grande desolation dans une ville. La guerre emporte la desolation du pays où on la fait.
Top 10 des mots Top 10 des mots qui viennent de l’arabe Top 10 des mots qui viennent de l’arabe

Non, le français n’a pas emprunté des mots qu’à l’anglais ! De tout temps, notre lexique s’est enrichi grâce à de nombreuses langues et l’arabe fait partie des sources les plus importantes.

Édouard Trouillez 17/07/2020