Email catcher

désolation

Définition

Définition de désolation ​​​ nom féminin

État de ce qui est désolé (1). ➙ dévastation, ruine.
Extrême affliction. ➙ consternation, détresse.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot désolation

Comme si on ne lui tenait pas rigueur de la désolation qu'elle a semée sur place, dans la nuit du 27 au 28 février 2010.Ouest-France, Philippe ÉCALLE, 03/03/2020
Et face à des scènes de chaos et de désolation, difficile pour les unités d'intervention de tenir le cap.Ouest-France, Maxime FETTWEIS, 06/08/2021
Le lieu est un paysage de désolation, mais il permettra de tourner la page.Ouest-France, 16/06/2020
Rob revint chez lui : il y avait laissé l'abondance, il n'y retrouva que misère et désolation.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
En suivant un chemin forestier domanial, un paysage de désolation s'est offert aux yeux des défenseurs.Ouest-France, 21/08/2021
Chez lui, elle aurait trop d'espace à remplir, elle serait confrontée à la désolation.TOPIQUE, 2012, Radu Clit (Cairn.info)
Dans cette désolation générale, il nous revient avec un sentiment particulier de désolation d'observer le rôle de la psychiatrie.Cahiers jungiens de psychanalyse, 2009, Luigi Zoja (Cairn.info)
Dans la désolation, ce travail est impossible : le sujet est déserté.Adolescence, 2005, Philippe Gutton (Cairn.info)
Cet univers sans empathie n'est plus référencé à rien, tout est alors désolation, évitement, rien n'est expliqué.Chimères, 2011 (Cairn.info)
La place n'est plus qu'un champ de ruines, les maisons brûlent, c'est un spectacle de désolation, des appels, des cris, des larmes.Ouest-France, 18/08/2021
Dans un silence assourdissant, ces apatrides survivent pour la plupart grâce à l'aide alimentaire internationale, dans un agglomérat de camps et de villages de désolation.Géo, 08/06/2017, « Birmanie : quand le bouddhisme prêche la haine »
La végétation qui s'y montre a tous les caractères de la désolation.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
De nombreux contemporains décrivent les conséquences de cette évolution en termes tellement catastrophiques que les communaux font figure de véritables lieux de désolation.Revue d'Histoire Moderne et Contemporaine, 2006, Reiner Prass (Cairn.info)
En effet, la désolation ne laisse pas le sujet parmi les autres, mais il se trouve en rupture avec lui-même.Cahiers de psychologie clinique, 2009, Aurélie Lagarrigue (Cairn.info)
À l'aube du 9 janvier, la tempête laisse un spectacle de désolation.Ouest-France, Jean-Marie LE PROVOST, 05/01/2020
Nos arbres étaient courbés comme par un vent violent ; enfin tout portait l'aspect de la désolation.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
De l'autre côté de l'île, c'était bien un autre spectacle de désolation.George Sand (1804-1876)
Au chantier naval proche, parmi les coques inachevées, c'est la même désolation.Géo, 01/10/2010, « Alexandrie, une envoûtante nostalgie »
Exactions, pillages et désolation : voilà ce que nos ancêtres ont retenu de ce déferlement de migrants.Ça m'intéresse, 18/02/2020, « Les migrants vont-ils nous envahir ? »
Le résultat en est un paysage de désolation fait d'insolvabilité, de faillites, de nationalisations, de destruction massive des richesses et d'effondrement boursier.Europarl
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de DESOLATION s. f.

Action ou perte qui desole. La peste cause une grande desolation dans une ville. La guerre emporte la desolation du pays où on la fait.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Se porter comme un charme Se porter comme un charme

D’un vieillard alerte, d’un rescapé ou d’un ancien malade on dit qu’il se porte comme un charme. 

Alain Rey 22/04/2022