réprimer

 

définitions

réprimer ​​​ verbe transitif

Empêcher (un sentiment, une tendance) de se développer, de s'exprimer. ➙ contenir, réfréner. Réprimer sa colère. Un instinct que l'on ne peut réprimer (➙ irrépressible).
Empêcher (une chose jugée dangereuse pour la société) de se manifester, de se développer. ➙ châtier, punir. Réprimer les délits. —  Réprimer une insurrection.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je réprime

tu réprimes

il réprime / elle réprime

nous réprimons

vous réprimez

ils répriment / elles répriment

imparfait

je réprimais

tu réprimais

il réprimait / elle réprimait

nous réprimions

vous réprimiez

ils réprimaient / elles réprimaient

passé simple

je réprimai

tu réprimas

il réprima / elle réprima

nous réprimâmes

vous réprimâtes

ils réprimèrent / elles réprimèrent

futur simple

je réprimerai

tu réprimeras

il réprimera / elle réprimera

nous réprimerons

vous réprimerez

ils réprimeront / elles réprimeront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Tout en cherchant à retenir la population, le cabinet s'apprête, s'il est nécessaire, à réprimer le désordre.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Les incendies des guerres civiles sont surtout dangereux là où ceux qui les encouragent, sont le plus près, ceux qui doivent les réprimer, le plus loin.Joseph Kervyn de Lettenhove (1817-1891)
Il aviva les rivalités entre les chefs des grandes familles, afin de se ménager des prétextes de les réprimer et de réduire leurs prérogatives.Arnauld d'Abbadie (1815-1893)
Il se leva et arpenta de nouveau la chambre, mais cette fois à grands pas et avec une agitation qu'il ne cherchait point à réprimer.Paul Féval (1816-1887)
Je demande aux autorités bulgares de prendre des mesures encore plus tangibles et visibles pou réprimer les délits graves.Europarl
Mes doigts endoloris ont des mouvements de défense que la volonté ne peut toujours réprimer.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Ces mouvements... que je pouvais quelquefois réprimer en vous voyant, j'ai découvert ce que c'était... – et elle tâcha de sourire encore...Eugène Sue (1804-1857)
Avant de chercher à réprimer la pression de ceux qu’elle appelle les «migrants illégaux», la politique européenne elle-même devrait définir sa politique de migration légale.Europarl
Utilisons les forces militaires et policières non pas pour réprimer la population ou pour empêcher les autorités locales d'agir, mais pour s'emparer des vrais coupables.Europarl
Il ne pouvait réprimer aucun désordre, ni faire agir ses ministres sans les exposer au même sort.Louise Élisabeth de Croÿ de Tourzel (1749-1832)
Son arrestation fait partie d'une tendance plus diffuse à réprimer les militants des droits de l'homme.Europarl
De protéger l'ordre public, de réprimer les excès qui le menacent, les écarts des libertés individuelles.François Guizot (1787-1874)
Si la classe laborieuse commettait des désordres, le gouvernement a des moyens de les réprimer, et ne manquerait pas de s'en servir.François Guizot (1787-1874)
Déjà, à la première apparence de troubles, les bons citoyens se sont empressés au-devant de l'autorité pour l'aider à les réprimer, et le succès a été aussi facile que décisif.François Guizot (1787-1874)
Ida, si vous tenez à mon amitié, croyez-moi, sachez réprimer le délire de vos passions.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Malaspina, quoiqu'il eût le cœur fort solide à certains endroits, ne put réprimer un mouvement de dégoût.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il appartient aux familles et aux écoles de changer cela : si les avertissements restent sans effet, on recourra efficacement à des punitions exemplaires pour réprimer ces façons d'agir antiallemandes.Jean Massart (1865-1925)
Le gouvernement, qui toléroit leurs injustices, parce qu'il ignoroit l'art de les réprimer et d'établir l'ordre, leur inspira une sécurité dangereuse.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
Il y a eu, de toute façon, une vulgaire provocation que la présidence aurait dû réprimer de sa propre initiative.Europarl
Ordener serrait dans ses bras le vieillard, qui ne songea pas même à réprimer un cri de joie.Victor Hugo (1802-1885)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « REPRIMER » v. act.

Empêcher l'effet ou le progrés de quelque chose. La tisane reprime la grande ardeur de la fiévre. Les remedes topiques repriment quelque temps la douleur, si ils ne guerissent pas tout à fait le mal.
 
On le dit plus souvent en Morale. Il a fallu armer pour reprimer l'audace, l'insolence des Heretiques, des seditieux. L'Evangile ne recommende rien plus que de reprimer ses passions, l'orgueil, les desirs de vengeance, &c.
 
REPRIMÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Les mots de l’époque Chez-soi Chez-soi

J’ai envie de vous parler de Bertha Mason. Personnage marginal de Jane Eyre (1847), roman de Charlotte Brontë, elle est la première épouse cachée de Rochester.

Aurore Vincenti 06/05/2020