Email catcher

obliger

définitions

obliger ​​​ verbe transitif

Contraindre ou lier (qqn) par une obligation morale, légale. La loi nous oblige à faire cela. locution proverbiale Noblesse* oblige.
pronominal Elle s'oblige à rembourser.
Mettre (qqn) dans la nécessité de faire qqch. ➙ astreindre, contraindre, forcer. Rien ne vous oblige à venir.
Attacher (qqn) en rendant service. ➙ aider ; obligeant.

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'oblige

tu obliges

il oblige / elle oblige

nous obligeons

vous obligez

ils obligent / elles obligent

imparfait

j'obligeais

tu obligeais

il obligeait / elle obligeait

nous obligions

vous obligiez

ils obligeaient / elles obligeaient

passé simple

j'obligeai

tu obligeas

il obligea / elle obligea

nous obligeâmes

vous obligeâtes

ils obligèrent / elles obligèrent

futur simple

j'obligerai

tu obligeras

il obligera / elle obligera

nous obligerons

vous obligerez

ils obligeront / elles obligeront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Avec son instabilité, vous améliorerez votre équilibre à chaque utilisation et il vous obligera à vous tenir droit, ce qui agira aussi sur votre gainage.Ouest-France, 15/01/2021
Mais la police, sans toutefois obliger le tromboniste au port du masque, a rapidement délogé la troupe qui dû jouer plus loin.Ouest-France, 22/03/2021
Avec à cette proposition, nous ne cherchons ni à obliger, ni à interdire l’utilisation de types spécifiques de cellules.Europarl
La deuxième modification vise à obliger les entreprises participantes à réparer les dommages subis par les personnes concernées en cas de violation des principes.Europarl
La compagnie aérienne peut donc vous obliger à mettre votre bagage en soute, mais sans vous faire payer bien sûr.Géo, 12/11/2018, « Valise en cabine : quelles sont les règles en fonction… »
L'art du pickpocket est d'obliger les centres de l'attention de sa victime à se focaliser sur une information sensorielle.Ça m'intéresse, 14/11/2019, « Quel est le truc des pickpockets pour nous voler en… »
Pour défier encore plus les compétences de vos enfants en calcul, limiter les ustensiles de cuisine, ce qui les obligera à faire quelques opérations simples.Ça m'intéresse, 12/12/2020, « Maths, lecture et nutrition : tout ce que la cuisine apprend aux enfants »
Mais, si vous m'en croyez, nous n'irons point avec eux une autre fois, et nous les obligerons de demeurer ici avec nous.George Sand (1804-1876)
Et attention aux conséquences d'une surélévation, qui va diminuer la hauteur sous plafond et risque de vous obliger à raboter le bas de vos portes.Capital, 29/11/2018, « Comment bien isoler sa maison ? »
Pourquoi m'obliger à t'aimer plus que tu ne m'aimes ?Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Les socialistes auraient aimé obliger les constructeurs automobiles à remplacer les gaz fluorés des systèmes de climatisation plus rapidement.Europarl
Ce peut être un moyen d'obliger les entreprises à respecter des objectifs en matière sociale et écologique.L'Économie Politique, 2007, Geneviève Azam, Jean-Marie Harribey, Dominique Plihon (Cairn.info)
Il repose sur une série de saignées thérapeutiques, de façon à obliger l'organisme à puiser dans ses réserves en fer.Ouest-France, Philippe GAILLARD, 26/04/2017
Je suis d'accord qu'il faudrait obliger les sociétés de câble ou de satellite à offrir leurs services aux chaînes du service public.Europarl
Il faut obliger tous les pays à prendre les empreintes digitales.Europarl
En toute autre circonstance, j'aurai pu vous obliger.Jules Verne (1828-1905)
Cette dernière solution obligerait à une réécriture complète du modèle.Économie et Prévision, 2001, Christian Gollier(*), Jean-Guy Devezeaux de Lavergne(**) (Cairn.info)
Ils sont 25 % à s'obliger à être disponibles 24h/24h pour leur travail.Ça m'intéresse, 06/03/2012, « Le travail tue-t-il le couple ? »
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « OBLIGER » v. act.

Contraindre à faire quelque chose par necessité. La maladie oblige à garder le lit. Un gros fardeau oblige une poutre à crever, à plier. La faim oblige le loup à sortir du bois.
 
OBLIGER, se dit aussi de ce qu'on est contraint de faire par les loix, par le devoir. L'homme est obligé à mille respects envers ses superieurs. On est obligé d'obeïr aux loix divines & humaines, & souvent à ses propres passions. Un mari est obligé de rendre le devoir conjugal à sa femme.
 
OBLIGER, signifie aussi, Exciter, porter quelqu'un à faire quelque chose. C'est l'envie de profiter qui l'a obligé, qui l'a excité d'aller aux Indes. Son honneur l'oblige à se battre contre celuy qui luy a donné un soufflet. C'est un tel qui l'a suborné, qui l'a obligé de porter ce faux tesmoignage.
 
OBLIGER, se dit aussi en parlant des obligations civiles & volontaires. On s'oblige à payer, quand on respond pour un autre. Il n'y a aucune clause d'un contract qui n'oblige en particulier. Une femme ne peut s'obliger sans estre autorisée de son mari, ni les mineurs sans leur Tuteur. On s'oblige en jugement aussi-bien que par devant Notaires. Les clauses de promettant, obligeant, renonçant, sont les & cetera de Notaires dont il faut avoir soin de se garder.
 
OBLIGER, signifie plus generalement, Faire quelque faveur, civilité, courtoisie. Vous m'obligerez de m'apprendre souvent de vos nouvelles. Obligez moy de croire que je suis vostre serviteur. Celuy qui oblige de bonne grace, oblige au double. On est obligé de son salut quelquefois à une bonne parole d'un Predicateur.
 
On dit proverbialement, quand on fait quelque priere à quelqu'un, Vous n'obligerez pas un ingrat. On dit aussi, que les Notaires sont des personnes fort obligeantes, qui obligent volontiers, pour dire, qu'ils passent des obligations. On n'est point obligé à faire plus qu'on ne peut.
 
OBLIGÉ, ÉE. part. & adj.
Drôles d'expressions Cultiver son jardin Cultiver son jardin

Quand on fleurit notre langage de cette expression, on cite en réalité la fin du Candide de Voltaire (1759).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 22/04/2022