contrevenir

 

définitions

contrevenir ​​​ | ​​​ verbe transitif indirect

Contrevenir à : agir contrairement à (une prescription, une obligation). ➙ enfreindre, transgresser. Il a contrevenu à la loi, au règlement (➙ contravention).
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je contreviens

tu contreviens

il contrevient / elle contrevient

nous contrevenons

vous contrevenez

ils contreviennent / elles contreviennent

imparfait

je contrevenais

tu contrevenais

il contrevenait / elle contrevenait

nous contrevenions

vous contreveniez

ils contrevenaient / elles contrevenaient

passé simple

je contrevins

tu contrevins

il contrevint / elle contrevint

nous contrevînmes

vous contrevîntes

ils contrevinrent / elles contrevinrent

futur simple

je contreviendrai

tu contreviendras

il contreviendra / elle contreviendra

nous contreviendrons

vous contreviendrez

ils contreviendront / elles contreviendront

 

synonymes

contrevenir à verbe transitif indirect

désobéir à, déroger à, enfreindre, manquer à, passer outre, transgresser, violer

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ma question a pour but de savoir si je puis me mêler de cette histoire sans contrevenir aux lois de la délicatesse la plus exagérée.Paul Féval (1816-1887)
De tels changements pourraient également contrevenir à certains principes concernant l'autonomie des universités.Europarl
L'amitié sera le seul sentiment que je puisse accorder à mon mari : je ne veux ni l'offenser, ni contrevenir aux lois de mon cœur.Honoré de Balzac (1799-1850)
Convenir, contrevenir, subvenir, quoique formés du verbe venir, donnent lieu aux observations suivantes.Thomas Maguire (1776-1854)
Beaucoup d'auteurs estiment qu'il est à la fois l'un et l'autre, c'est-à-dire que d'abord on n'y peut contrevenir sans injustice et qu'ensuite il peut remplacer tous les autres droits.Stéphen Coubé (1857-1938)
On la rappelle souvent : y contrevenir semble toujours acte de tyrannie ; s'y conformer, rentrer dans le droit.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Il nous le donna secrettement, parce que s'il l'eut fait d'une autre maniére, il eut eu peur de contrevenir par-là à ce que son caractere demandoit.Gatien de Courtilz de Sandras (1644-1712)
Nos instructions sont précises, et je ne saurais y contrevenir sans compromettre ma situation... et sans encourir des reproches qu'il est de ma dignité d'éviter.Jules Lermina (1839-1915)
Il est donc surprenant qu'en vertu du principe de subsidiarité, sans vraiment y contrevenir, nous fassions tout ce que nous pouvons pour ne pas mettre en œuvre des dispositions obligatoires.Europarl
Contrevenir est employé par le plus grand nombre des écrivains avec avoir.Thomas Maguire (1776-1854)
J'ai fait des ordonnances si sévères à l'égard des duels, que nul, je suppose, n'osera y contrevenir.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Cet homme, quoique fort peu vaillant, se battit, mais si mal, qu'on voyoit bien qu'il ne s'étoit battu que pour n'avoir osé contrevenir à un avis de parents.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
En outre, dans ce cas aussi, les règles nationales applicables ne peuvent contrevenir au principe de la libre prestation de services.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CONTREVENIR » v. n.

Faire le contraire de ce qu'on a promis, de ce qu'on s'est obligé de faire ; pecher contre les loix & les coûtumes. La procedure est nulle, quand on contrevient à la derniere ordonnance. Les Infidelles contreviennent souvent aux traittez qu'ils ont fait avec les Chrestiens. Celuy qui peche contrevient aux loix de Dieu, ou des hommes.
Le mot du jour Vacances Vacances

Les vacances correspondent à une période où il est loisible de vaquer à ses occupations. Scolaires, elles vident les écoles de leurs élèves, les laissant tout à leur joie d’habiter des étendues de liberté. Les vacances sont, par définition, vacantes, soit vides et libres, propices aux petits et aux grands riens qui font tout.

Aurore Vincenti 17/02/2020