Email catcher

défier se défier

Définition

Définition de défier ​​​ verbe transitif

Inviter (qqn) à venir se mesurer comme adversaire. Défier qqn en combat singulier. Défier qqn aux échecs.
Mettre (qqn) au défi (de faire qqch.).
(choses) N'être aucunement menacé par. Des prix défiant toute concurrence.
au figuré Refuser de se soumettre à. ➙ affronter, braver. Défier la mort.

Définition de se défier ​​​ verbe pronominal

littéraire Avoir peu de confiance en ; être, se mettre en garde contre. ➙ se méfier. Se défier de soi-même. ➙ douter. Se défier de qqn, de ses promesses.

Conjugaison

Conjugaison du verbe défier (se)

pronominal

indicatif
présent

je me défie

tu te défies

il se défie / elle se défie

nous nous défions

vous vous défiez

ils se défient / elles se défient

imparfait

je me défiais

tu te défiais

il se défiait / elle se défiait

nous nous défiions

vous vous défiiez

ils se défiaient / elles se défiaient

passé simple

je me défiai

tu te défias

il se défia / elle se défia

nous nous défiâmes

vous vous défiâtes

ils se défièrent / elles se défièrent

futur simple

je me défierai

tu te défieras

il se défiera / elle se défiera

nous nous défierons

vous vous défierez

ils se défieront / elles se défieront

Conjugaison du verbe défier

actif

indicatif
présent

je défie

tu défies

il défie / elle défie

nous défions

vous défiez

ils défient / elles défient

imparfait

je défiais

tu défiais

il défiait / elle défiait

nous défiions

vous défiiez

ils défiaient / elles défiaient

passé simple

je défiai

tu défias

il défia / elle défia

nous défiâmes

vous défiâtes

ils défièrent / elles défièrent

futur simple

je défierai

tu défieras

il défiera / elle défiera

nous défierons

vous défierez

ils défieront / elles défieront

Synonymes

Synonymes de défier se verbe pronominal

Exemples

Phrases avec le mot défier

Ceux qui prendraient la responsabilité de passer outre ce mandat, pour se lancer unilatéralement dans la guerre, défieraient toute la communauté internationale.Europarl
Toujours compliqué mentalement de défier une équipe quand la victoire est impérative pour s'en sortir.Ouest-France, 25/03/2018
Néanmoins, toutes affichent un large sourire et leur impatience à défier les flots à nouveau.Ouest-France, Bastien CHEVAL, 24/02/2021
D'un côté, l'individuation consiste à jouer son rôle, de l'autre à se défier des rôles pour devenir le créateur de sa vie.Adolescence, 2006, Serge Hefez (Cairn.info)
En tout, ce sont 144 participants, dont 16 amateurs, qui se défieront.Ouest-France, Bérenger GOURVENNEC, 06/07/2017
Si j'y croyais, ce serait pour m'en défier.Honoré de Balzac (1799-1850)
De toute façon, ce ne sont que des possibilités théoriques, car les cas concrets d'entreprises qui essayent de défier les grandes firmes biotechnologiques sont rares.Innovations, 2012, Pablo Ariel PELLEGRINI (Cairn.info)
Ces interrogations sont de nature à défier la démocratie telle que nous l'avons pensée, pratiquée, célébrée depuis près de trois siècles.Ouest-France, 13/04/2016
Comme s'il était possible d'évaluer une discipline fondée sur l'inconnu sans tenir compte de son imprévisibilité et de sa tendance à défier toutes les explications.Le Carnet PSY, 2021 (Cairn.info)
Cette construction, qui avait su défier le temps, voit sa fin arriver.Ouest-France, 12/10/2018
Elle a ses griots, chargés de faire danser ses membres, de les louanger et de défier les organisations rivales.Revue du Mauss, 2003, Guy Nicolas (Cairn.info)
Selon la gendarmerie, ce jeune homme pourrait bien ne pas être le seul à s'amuser à défier les radars.Capital, 09/12/2019, « Un motard qui s'amusait à défier un radar pédagogique interpellé »
La présence de cette activité, même en cas d'encéphalogramme plat, a de quoi défier le sens commun.Ça m'intéresse, 27/09/2017, « Les mystères du coma »
La proactivité implique de défier le statu quo et, souvent, de contester l'autorité.Capital, 10/01/2018, « Pousser vos salariés à être proactifs n'est pas forcément une… »
Il n'en fallait pas plus pour donner envie aux ambitieux de défier les lois de la physique.Ça m'intéresse, 20/04/2020, « Qui a inventé l’avion ? »
Ses produits ont commencé à défier les grands fabricants dans tous les rayons.Capital, 03/07/2009, « Décathlon, le colosse qui écrase tous ses rivaux »
Cette conclusion semble défier la méthodologie usuelle de la science économique à un niveau fondamental.Revue d'économie du développement, 2009, Jean-Paul Azam, Ruxanda Berlinschi (Cairn.info)
Acceptons-nous tels que nous sommes, quitte à défier les valeurs établies.Capital, 11/10/2017, « Pourquoi nous devons assumer nos défauts »
Mais attention à ne pas se fourvoyer à vouloir les défier dans un jeu frontal, à une passe, qu'ils affectionnent tant.Ouest-France, 08/11/2018
A la sortie du village, de spectaculaires rochers arrondis, comme posés en équilibre sur le sol, semblent défier les lois de l'apesanteur.Géo, 08/04/2020, « Maroc : huit choses à voir sur la route des… »
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de DEFFIER v. act.

Provoquer son ennemi au combat, soit aux armes, soit en toutes sortes de dispute, de jeux & d'exercices. Les anciens Chevaliers se deffioient souvent pour éprouver leur courage. Il l'a deffié pour escrire sur une telle matiere, pour joüer une partie d'eschecs. Ce mot vient de diffidare, qui se trouve en plusieurs Auteurs de la basse Latinité. Menage.
 
DEFFIER, se dit aussi pour, Reprocher à quelqu'un son peu de forces, ou son peu de courage. Je vous deffie d'aller en cette maison où il revient des Esprits. Vous me voulez faire un procés, je vous en deffie.
 
DEFFIER, avec le pronom personnel, signifie, N'être pas assûré de quelque personne, ou de quelque chose. Il se faut toûjours deffier des flatteurs. Il faut qu'un homme prudent se deffie toûjours de ses forces. Il se faut deffier de ses valets.
 
DEFFIER, signifie aussi, Se douter. Je me suis toûjours bien deffié que cela arriveroit ainsi. Qui se seroit jamais deffié qu'on eust rendu un si méchant arrest ? pour dire, qui l'eust prevû ?
 
DEFFIÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Être libre comme l'air Être libre comme l'air

La gravitation terrestre est l’une des contraintes les plus simples qui s’exercent sur nous : parce qu’elle nous empêche de voler, elle symbolise en...

Maxime Rovere 11/07/2022