se méfier

 

définitions

se méfier ​​​ verbe pronominal

Se méfier de : ne pas se fier (à qqn) ; se tenir en garde (contre les intentions de qqn). ➙ se défier. Se méfier d'un concurrent, d'un flatteur. Je me méfie de ses bonnes paroles. ➙ douter.
Être sur ses gardes.
 

conjugaison

pronominal

indicatif

présent

je me méfie

tu te méfies

il se méfie / elle se méfie

nous nous méfions

vous vous méfiez

ils se méfient / elles se méfient

imparfait

je me méfiais

tu te méfiais

il se méfiait / elle se méfiait

nous nous méfiions

vous vous méfiiez

ils se méfiaient / elles se méfiaient

passé simple

je me méfiai

tu te méfias

il se méfia / elle se méfia

nous nous méfiâmes

vous vous méfiâtes

ils se méfièrent / elles se méfièrent

futur simple

je me méfierai

tu te méfieras

il se méfiera / elle se méfiera

nous nous méfierons

vous vous méfierez

ils se méfieront / elles se méfieront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Nous n’aurons pas toujours des réponses aussi satisfaisantes pour chacune d’entre elles, mais nous devrons nous méfier des raccourcis trop rapides.Europarl
Pourtant, il me dit qu'il faut me méfier des exagérations et me garder des extrêmes.Georges Darien (1862-1921)
Mais à une époque comme celle-là, il fallait se méfier de tout et de tous.Albert Delpit (1849-1893)
Astruc, en citant cette pièce, telle qu'elle lui fut communiquée sur sa demande, par un de ses amis, semble pourtant se méfier de son authenticité.Charles Anglada (1806-?)
Nous devons nous méfier des solutions qui peuvent provoquer un accroissement des tensions et conduire à une nouvelle bipartition militaire.Europarl
Non, chère amie, vous avez beau dire, je ne saurais me méfier de personne jusqu'à un certain point.Denis Diderot (1713-1784)
Comme le soupçon est affreux, et qu'il eût fallu renvoyer tout le monde, ou se méfier de tous, il me vint une idée.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
On doit se méfier, et je rejoins là plusieurs oratrices, de l'instrumentalisation des femmes dans la recherche.Europarl
La procréation in vitro a également été condamnée, tandis que l'opinion publique mondiale continue à se méfier de l'euthanasie.Europarl
Les brebis, ajoute-t-il, ont plus fait que de se méfier du faux pasteur, elles l'ont démasqué et vaincu.Champfleury (1821-1889)
Vous me prouvez que j'aurais tort de l'aimer si vite, et je vais me méfier un peu plus de lui et de moi.George Sand (1804-1876)
Des sentiments confus dorment sourdement dans notre âme, sans qu'elle ose seulement se méfier des occasions qui les font naître.Edmond Haraucourt (1856-1941)
Il faut particulièrement vous méfier des scorpions lorsque vous remuez des pierres, car la piqûre du scorpion est vénéneuse de même que celle des lézards des pierres.Paul Otlet (1868-1944)
Et quant à se méfier de moi, je ne sais pas s'il s'en méfie, mais il n'en témoigne rien, toujours ; il n'oserait pas.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Il aime mieux se méfier de tous et punir ses amis de la peur qu'ils lui inspirent, que d'écouter de sages conseils.Astolphe de Custine (1790-1857)
Malgré mes promesses, dont on paraissait ne pas se méfier, il fallut souscrire à un arrangement.George Sand (1804-1876)
Pourtant, je commençais à me méfier et je lui ai dit que ça ne le regardait pas.Jules Lemaître (1853-1914)
Enfin, j'attends aussi des propositions de sanctions lorsqu'il y a abus des financements européens, car de tels abus amènent les citoyens à se méfier des institutions.Europarl
Nous devrions nous méfier d’orienter les investissements et d’interférer dans les décisions des entreprises en matière d’investissement.Europarl
Comment se méfier d'un homme qui si bien vous nourrit quand vous crevez de faim ?Jean Aicard (1848-1921)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MEFFIER » v. n.

Qui ne se dit qu'avec le pronom personnel. Ne se fier pas en quelque personne, ou en quelque chose. Les Tyrans se doivent meffier de tous ceux qui les approchent. Il se faut meffier de ce bourbier, de ce mauvais pas, d'un ennemi reconcilié.
Les mots croisés du Robert Les mots de l'hiver Les mots de l'hiver

Une nouvelle grille de saison... Niveau difficile !

03/01/2021