dépayser

définitions

dépayser ​​​ verbe transitif

vieux Faire changer de pays, de lieu, de milieu.
Troubler, désorienter par un changement de décor, de milieu, d'habitudes.
Ce voyage nous a complètement dépaysés (➙ dépaysant).
Droit Dessaisir un tribunal de (une affaire) et la renvoyer devant une autre cour.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je dépayse

tu dépayses

il dépayse / elle dépayse

nous dépaysons

vous dépaysez

ils dépaysent / elles dépaysent

imparfait

je dépaysais

tu dépaysais

il dépaysait / elle dépaysait

nous dépaysions

vous dépaysiez

ils dépaysaient / elles dépaysaient

passé simple

je dépaysai

tu dépaysas

il dépaysa / elle dépaysa

nous dépaysâmes

vous dépaysâtes

ils dépaysèrent / elles dépaysèrent

futur simple

je dépayserai

tu dépayseras

il dépaysera / elle dépaysera

nous dépayserons

vous dépayserez

ils dépayseront / elles dépayseront

synonymes

dépayser verbe transitif

déconcerter, décontenancer, dérouter, désorienter

[vieilli] déraciner, exiler

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
N'est-ce donc pas quelque chose d'échapper à l'influence des lieux, des habitudes, de se dépayser, de s'orienter à une vie nouvelle ?Jules Michelet (1798-1874)
Il était temps de se dépayser, si l'on ne voulait jouer un rôle embarrassant.Émile Zola (1840-1902)
Ce qu'il fallait dépayser pour juger la méthode, c'était le chat adulte, le vrai matou.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Je l'emmène donc tout de suite, pour le dépayser dès le premier jour.Jean Aicard (1848-1921)
Non pas pour le reconduire à son pensionnat, trop proche encore, mais pour le dépayser complètement.Daniel Lesueur (1854-1921)
Cela suffit pour la dépayser, pour la désorienter totalement.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Fatigué des amitiés qui m'entourent et qui ont surtout ce défaut de n'être pas des amitiés, je saisis avec empressement l'occasion de dépayser mon cœur.Alphonse Karr (1808-1890)
La vraie couleur locale n'est pas chose de théâtre ; mais dépayser un peu le spectateur, sans prétendre à plus, je l'ai dit, cela n'est point mauvais.Émile Faguet (1847-1916)
Il fallait marquer l'hyménoptère, le dépayser, le relâcher sans le saisir des doigts, sans le toucher une seule fois.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Il sera bon, pour moi, de me dépayser pendant quelque temps.Georges Ohnet (1848-1918)
Je trouverais des noms nouveaux qui aient la même allure, la même consonnance que les noms anciens, afin de ne pas trop dépayser le client, ni changer ses habitudes.Michel Corday (1869-1937)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DEPAISER » v. act.

Faire sortir quelqu'un de son pays natal. Les parens de ce jeune homme l'ont envoyé en Italie pour le depaïser.
 
DEPAÏSER, signifie aussi, Corriger quelqu'un des defauts, de l'accent, des moeurs du pays. On n'est pas un an à la Cour, qu'on y est bien depaïsé, qu'on y a pris un autre air de vivre & de parler. Du Cange derive ce mot de dispatriare, qu'on a dit en la basse Latinité dans la même signification.
 
DEPAÏSER, signifie aussi, Faire changer de pays à un homme qui y est habitué, pour luy faire perdre ses connoissances, pour le mettre en lieu où il soit deguisé & inconnu. Un Superieur depaïse un Religieux qui a quelque mauvaise habitude, & le transfere en un autre Couvent. Il est arrivé un affront à cette famille, qui l'a obligée à se depaïser, à s'aller habituer en un autre pays. Les femmes d'amour deménagent souvent pour se depaïser, pour se sauver des bretteurs.
 
DEPAÏSER, se dit aussi au Palais, en parlant des évocations qu'on fait pour tirer une affaire d'une jurisdiction en une autre plus éloignée. Mes parties avoient trop de credit en ce Parlement, je les ay fait évoquer ailleurs pour les depaïser. On le dit aussi en fait de dispute. On pressoit fort ce Docteur sur un point de Jurisprudence, il a fait naistre une question de Theologie qui a depaïsé son adversaire.
 
DEPAÏSÉ, ÉE. part. & adj.
Le français des régions Bugne Bugne

D’un bout à l’autre de l’Europe, les recettes de pâtisseries bien grasses et bien sucrées que l’on déguste au cours de la période du carnaval changent de nom d’une région à l’autre.

04/02/2021