Email catcher

dépayser

Définition

Définition de dépayser ​​​ verbe transitif

vieux Faire changer de pays, de lieu, de milieu.
Troubler, désorienter par un changement de décor, de milieu, d'habitudes.
Ce voyage nous a complètement dépaysés (➙ dépaysant).
Droit Dessaisir un tribunal de (une affaire) et la renvoyer devant une autre cour.

Conjugaison

Conjugaison du verbe dépayser

actif

indicatif
présent

je dépayse

tu dépayses

il dépayse / elle dépayse

nous dépaysons

vous dépaysez

ils dépaysent / elles dépaysent

imparfait

je dépaysais

tu dépaysais

il dépaysait / elle dépaysait

nous dépaysions

vous dépaysiez

ils dépaysaient / elles dépaysaient

passé simple

je dépaysai

tu dépaysas

il dépaysa / elle dépaysa

nous dépaysâmes

vous dépaysâtes

ils dépaysèrent / elles dépaysèrent

futur simple

je dépayserai

tu dépayseras

il dépaysera / elle dépaysera

nous dépayserons

vous dépayserez

ils dépayseront / elles dépayseront

Synonymes

Synonymes de dépayser verbe transitif

déconcerter, décontenancer, dérouter, désorienter

[vieilli] déraciner, exiler

Exemples

Phrases avec le mot dépayser

En revanche, les parcours ne vont pas trop dépayser les habitués du rendez-vous.Ouest-France, 20/05/2021
L'occasion de se dépayser grâce à ces images, et aux histoires racontées par la peintre.Ouest-France, Christina BRUN, 06/09/2021
Il sera bon, pour moi, de me dépayser pendant quelque temps.Georges Ohnet (1848-1918)
Comment surtout expliquer cette volonté de ne pas dépayser l'élève, volonté que l'on retrouve dans le choix des personnages, des situations et des thèmes.Le français aujourd'hui, 2001, Marianne Milhaud (Cairn.info)
Le gain de connaissance est double : dépayser l'évidence et domestiquer l'étrangeté.Histoire@Politique, 2017, Patrick Boucheron, Nicolas Delalande (Cairn.info)
L'occasion pour les amoureux de l'archipel, comme pour les curieux, de venir se dépayser.Ouest-France, 09/07/2021
Et, comme le montrent ces images, le département a de la ressource, et de quoi vous dépayser.Ouest-France, 13/05/2020
C'est une des balades qui propose la plus grande diversité de panoramas pour qui veut se dépayser bien comme il faut.Ouest-France, 22/08/2020
Non pas pour le reconduire à son pensionnat, trop proche encore, mais pour le dépayser complètement.Daniel Lesueur (1854-1921)
Cette atmosphère rurale, authentique et rudimentaire cherche délibérément à dépayser et à endurcir les jeunes en les confrontant à la dureté de la nature.Guerres mondiales et conflits contemporains, 2009, Christophe Pecout (Cairn.info)
Peut-être l'occasion de se dépayser avec la toile de tente, à domicile, pour profiter d'un instant baignade ?Ouest-France, 01/06/2021
Le concept prône le tourisme ultra-local, ou l'art de se dépayser complètement, à quelques kilomètres de chez soi.Ouest-France, Marie COURVASIER, 18/05/2021
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de DEPAISER v. act.

Faire sortir quelqu'un de son pays natal. Les parens de ce jeune homme l'ont envoyé en Italie pour le depaïser.
 
DEPAÏSER, signifie aussi, Corriger quelqu'un des defauts, de l'accent, des moeurs du pays. On n'est pas un an à la Cour, qu'on y est bien depaïsé, qu'on y a pris un autre air de vivre & de parler. Du Cange derive ce mot de dispatriare, qu'on a dit en la basse Latinité dans la même signification.
 
DEPAÏSER, signifie aussi, Faire changer de pays à un homme qui y est habitué, pour luy faire perdre ses connoissances, pour le mettre en lieu où il soit deguisé & inconnu. Un Superieur depaïse un Religieux qui a quelque mauvaise habitude, & le transfere en un autre Couvent. Il est arrivé un affront à cette famille, qui l'a obligée à se depaïser, à s'aller habituer en un autre pays. Les femmes d'amour deménagent souvent pour se depaïser, pour se sauver des bretteurs.
 
DEPAÏSER, se dit aussi au Palais, en parlant des évocations qu'on fait pour tirer une affaire d'une jurisdiction en une autre plus éloignée. Mes parties avoient trop de credit en ce Parlement, je les ay fait évoquer ailleurs pour les depaïser. On le dit aussi en fait de dispute. On pressoit fort ce Docteur sur un point de Jurisprudence, il a fait naistre une question de Theologie qui a depaïsé son adversaire.
 
DEPAÏSÉ, ÉE. part. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.