destitution

définitions

destitution ​​​ nom féminin

Révocation disciplinaire ou pénale. ➙ renvoi. La destitution d'un officier.

synonymes

destitution nom féminin

licenciement, renvoi, [d'un haut personnage, fonctionnaire] disgrâce, limogeage, mise à pied, révocation, [d'un militaire] cassation, dégradation, [d'un roi] déposition

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ils ne s'apercevaient pas que ce refus d'impression ayant été voté à la majorité, ils venaient de voter la destitution de la majorité de la chambre.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ce qu'elle voulait était trop évident : c'était ou l'arrestation ou la destitution des députés qui lui avaient si courageusement résisté.Adolphe Thiers (1797-1877)
Le matin on eut soin de publier dans les journaux la destitution des anciens agens diplomatiques accusés d'aristocratie, et la nomination des nouveaux.Adolphe Thiers (1797-1877)
La difficulté écartée un moment par la destitution d'un ministre, par un emprunt, ou par l'établissement forcé d'un impôt, reparaissait bientôt plus grande, comme tout mal négligé.Adolphe Thiers (1797-1877)
En cas de nécessité - pourvu que cela ne soit pas nécessaire -, nous pouvons voter leur destitution.Europarl
Rodriguez s'attendait à cette destitution, et même à la forme brutale sous laquelle elle devait lui être annoncée.Édouard Corbière (1793-1875)
Le considérant est très fort et presque infamant contre cet officier ; le dispositif a été restreint à la destitution.Albert Du Casse (1813-1893)
Il fixera dans cette révocation le jour où l'officier doit rejoindre son corps, sous peine de destitution.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Les agents craignaient de se tromper ; le préfet s'en prenait à eux ; une erreur, c'était la destitution.Victor Hugo (1802-1885)
Le décret de destitution de cet officier de hussards et celui de nomination à son emploi furent donc envoyés à ce bureau.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Au reste, la destitution n'eut pas lieu ; et quant à la dette, il s'en est largement libéré depuis.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Ce serait la destitution, et je ne pourrais pas vous trouver une place à l'hôpital...Jules Vallès (1832-1885)
Elle nous parle avec tristesse des événements qui ont amené la destitution de son fils et elle semble croire qu'il ne retrouvera jamais ce qu'il a perdu.Judith Gautier (1845-1917)
Dans le fait, cette destitution fut un bonheur pour mon mari, comme on le verra plus tard.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
L'effet de cette absorption équivaudrait à une destitution ; la place devenait vacante, le grand-électeur prenait place dans le sénat pour le reste de sa vie.Gaspard Gourgaud (1783-1852)
Cent quarante mille personnes ont signé une pétition sur internet pour réclamer la destitution du ministre de l’éducation.Europarl
La nouvelle de cette destitution déguisée fut annoncée aux cinq-cents au moment où l'on allait voter sur le danger de la patrie.Adolphe Thiers (1797-1877)
Il nous a paru qu'on ne pouvait poser en principe que le choix du gouvernement équivalût à une destitution du député.François Guizot (1787-1874)
Les seuls événements qui aient signalé son règne sont la faillite d'un fournisseur de charbon et la destitution de deux officiers payeurs.Edmond About (1828-1885)
Les seules peines que puissent prononcer les tribunaux politiques sont : la destitution ou l'interdiction des fonctions publiques à l'avenir.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DESTITUTION » s. f.

Action par laquelle on destitue. Il n'y a gueres de destitution qui ne porte quelque note. L'institution & la destitution de ces Officiers appartient à un tel.
Top 10 des mots Top 10 des mots venus du japonais Top 10 des mots venus du japonais

Sushi, sashimi, maki, chirashi, gomasio, gyoza, teriyaki, yakitori, mochi, tataki… Avec l’engouement pour la cuisine nippone, nos dictionnaires...

Édouard Trouillez 28/06/2021