affreux

 

définitions

affreux ​​​ , affreuse ​​​ adjectif

Qui provoque une réaction d'effroi et de dégoût. ➙ abominable, atroce, effrayant, horrible, monstrueux. Un affreux cauchemar.
Extrêmement laid. ➙ hideux, repoussant. Son chien est un affreux bâtard. —  Déplaisant à voir. Elle est affreuse avec ce chapeau.
Tout à fait désagréable. ➙ détestable. Il fait un temps affreux.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Quoique cet affreux spectacle n'eût duré qu'un moment, cet instant d'angoisse avait eu assez de puissance pour me transformer d'enfant en vieillard.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Si rien n'est plus doux que le souvenir du bonheur, rien n'est plus affreux que de s'apercevoir que le bonheur passé était un mensonge.Alfred de Musset (1810-1857)
Je l'attendis trois heures avant qu'il revînt, avec cet affreux mensonge qui s'épanouissait sur son visage et je lui dis que j'avais découvert le faux.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Il m'est inutile de faire l'histoire des actes de courage et d'audace qui furent déployés dans nos rencontres désespérées, ainsi que des affreux supplices qui furent infligés aux malheureux prisonniers.Charles Deguise (1827-1884)
Je suis actuellement dans un état d'indécision et de trouble plus affreux mille fois que la certitude du malheur.Jane Austen (1775-1817), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Alors toutes ses victimes sortaient vivantes du sépulcre, et dansaient autour de lui avec des rires affreux.George Sand (1804-1876)
Le cœur me battait, et mon trouble augmenta quand un vieillard affreux, avec une barbe grise, sortit précipitamment de son antre, derrière la boutique, et me saisit par les cheveux.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Mais je ne pus répondre aux acclamations de surprise que poussa notre chirurgien, car je reçus en pleine poitrine un affreux coup de couteau.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
On poussait quelques gémissements ; elle vit un homme que quatre autres portaient : les forces lui manquèrent à cet affreux spectacle.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Elle a un affreux délire ; et la pauvre malheureuse ne parle que de son or ; c'est pénible à entendre !Comtesse de Ségur (1799-1874)
Ce serait par trop horrible, disent les âmes qui veulent qu'on enjolive tout, même l'affreux.Jules Barbey d'Aurevilly (1808-1889)
Parmi le gazon haut et vigoureux qui leur montait jusqu'aux chevilles, les pavés déchaussés gisaient dans un affreux désordre.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Je ne fus pas fâché de leur départ ; car le drame commençait à devenir si affreux, que j'avais peine à le supporter moi-même.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Lorsque une d'entre elles tombait épuisée, on employait les moyens les plus affreux pour la forcer à continuer la route.Rudolf Carl von Slatin (1857-1932), traduction Gustave Bettex (1868-1921)
Aujourd'hui, après l'affreux réveil, ils cherchent naturellement à rejeter la faute non sur eux mais sur le gouvernement.Europarl
Il s'enfuit dans les montagnes voisines, et finit par se fixer dans l'endroit le plus désert, le plus sauvage, le plus affreux de nos environs.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Je suis sûr qu'aucune faute de ta part ne peut mériter un si affreux châtiment.Oliver Goldsmith (1728-1774), traduction Bernard-Henri Gausseron (1845-1913)
Son caractère, son affreux surnom, j'oubliais tout ; et, un instant après, nos mains se serraient dans une étreinte amicale.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Il peignait les différents partis avec chaleur : il déplorait les conséquences probables de ces affreux tumultes.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Le cercle se rompit, et les accents d'une joie barbare se mêlèrent au tumulte et aux embarras qu'occasionnaient ces affreux préparatifs.James Fenimore Cooper (1789-1851), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AFFREUX, EUSE » adj.

Qui est horrible, qui fait peur, qui donne de l'effroy. L'Afrique a des monstres & des deserts affreux. les mourants ont des regards affreux.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont marqué les années 2010 Top 10 des mots qui ont marqué les années 2010

Les mots qui apparaissent ou se répandent à une période donnée sont toujours le reflet de l’esprit de cette époque et des mutations de la société. Sans surprise, ceux de la décennie qui vient de s’achever concernent avant tout les technologies numériques, mais aussi la vie quotidienne, l’économie et la politique. Voici une rétrospective des années 2010 à travers le top des néologismes qui nous ont le plus marqués.

Édouard Trouillez 11/05/2020