abominable

 

définitions

abominable ​​​ adjectif

Qui inspire l'horreur. ➙ affreux, atroce, horrible, monstrueux. Un crime abominable. —  L'abominable homme des neiges (le yéti).
Très mauvais. ➙ affreux, détestable, exécrable, infect. Un temps abominable. —  Il est abominable dans ce rôle.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La situation sécuritaire y est abominable ; même les travailleurs humanitaires ne pourront certainement pas y opérer en sécurité.Europarl
A bas le « pratique » abominable, les maisons en série, les carrés de béton, les hangars en dents de scie, les toits ondulés et autres horreurs !Jean Massart (1865-1925)
Se pouvait-il que cet homme fût l'abominable bandit dont j'avais entendu parler, l'auteur de tant d'atrocités horribles ?Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Depuis ce jour abominable, je ne cesse de réfléchir, de chercher un indice, et je ne retrouve rien.Pierre Sales (1854-1914)
La guerre est abominable mais les conséquences d'une attitude trop indulgente peuvent s'avérer encore plus dévastatrices à long terme.Europarl
Il n'y pensait pas, il n'y croyait même pas, et cet ordre d'idées paraissait à son esprit chaste et droit une abominable et bizarre supposition des méchantes langues.George Sand (1804-1876)
Ensuite mon âme retrouve une sensation de fadeur et d'humidité ; et puis tout n'est plus que folie,– la folie d'une mémoire qui s'agite dans l'abominable.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Nous nous sommes rendus sur place avec la délégation et ce qui se passe là-bas est absolument abominable.Europarl
Le fait que nous n'affirmions pas clairement que nous condamnons avec détermination l'existence de cette peine abominable est une lacune.Europarl
C'était une abominable créature, que cette marchande, et je ne tardai pas à reconnaître que son visage repoussant ne trahissait que trop ses ignobles instincts.Émile Gaboriau (1832-1873)
Ses idées se brouillaient, sa raison s'égarait en un rêve d'atroce luxure et d'abominable enfer...Octave Mirbeau (1848-1917)
C'est un plan auquel il ne suffit pas de penser avec crainte et horreur ; il faut le regarder comme une trahison infâme et abominable dont le succès était impossible.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Quant à retourner chez mon abominable frère, après ce qui s'est passé, il ne faut plus en parler.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Elle est traité de manière abominable en ce qui concerne les traductions, qui occupent le bas de la liste.Europarl
Propriétaire foncier, vous devez briller comme un diamant sur vos domaines ; et quel abominable exemple ne donnez- vous pas à vos subordonnés !Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction J.-W. Bienstock (1868-1933) et Charles Torquet (1864-1938)
C'est donc bien abominable de prendre un mot nouveau, lorsqu'on éprouve le besoin de désigner une chose ancienne d'une façon saisissante.Émile Zola (1840-1902)
Sans me dénoncer, chose abominable et monstrueuse dont votre fierté ne saurait s'accommoder, vous auriez pu tout au moins... confier...Michel Zévaco (1860-1918)
Vous ne parlez pas ; sûrement vous n'êtes pas bien, lui dit la méchante fille avec son regard abominable.Jane Austen (1775-1817), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Il faudrait également saisir l'opportunité de tels contacts afin de combattre, sur la base de la sharia, l'abominable ampleur de la sentence de lapidation.Europarl
On voyait bien, à ne pas s'y méprendre, qu'il avait l'œil fixé sur un individu, et que cet individu, c'était son abominable patron.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ABOMINABLE » adj. masc. & fem.

Horrible, detestable en son genre, execrable. Le repas d'Atrée & de Thyeste fut un repas abominable. Neron estoit un monstre abominable. l'heresie d'Arrius étoit abominable. le parricide est un crime abominable. une phrase abominable, qui est fort méchante.
Déjouez les pièges ! « Des yeux marron », ou « marrons » ? « Des yeux marron », ou « marrons » ?

Consultez la règle complète de l'accord des adjectifs de couleur.

10/06/2020