divertir

 

définitions

divertir ​​​ verbe transitif

vieux ou Droit Détourner. Divertir de l'argent.
vieilli Détourner (qqn) d'une préoccupation, etc. Divertir qqn de ses ennuis. —  sans complément ➙ divertissement (2).
moderne Distraire en amusant. ➙ amuser, récréer.

se divertir ​​​ verbe pronominal

Se distraire, se récréer. Vous devriez vous divertir un peu. Se divertir à jouer aux échecs. —  vieilli Se divertir de qqn, qqch., s'en moquer.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je divertis

tu divertis

il divertit / elle divertit

nous divertissons

vous divertissez

ils divertissent / elles divertissent

imparfait

je divertissais

tu divertissais

il divertissait / elle divertissait

nous divertissions

vous divertissiez

ils divertissaient / elles divertissaient

passé simple

je divertis

tu divertis

il divertit / elle divertit

nous divertîmes

vous divertîtes

ils divertirent / elles divertirent

futur simple

je divertirai

tu divertiras

il divertira / elle divertira

nous divertirons

vous divertirez

ils divertiront / elles divertiront

 

synonymes

se divertir verbe pronominal

s'amuser, se distraire, se récréer (littéraire)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
N'est-ce pas une de ces taquineries qui servent souvent au développement de votre esprit, et dont vous voulez divertir votre cœur ?Sophie Gay (1776-1852)
Gardons-nous de penser que ces belles dames consentent même à chanter ou à danser pour divertir leur seigneur.Gérard de Nerval (1808-1855)
On crut seulement qu'il vouloit se divertir, par l'occasion agréable qui s'offrit à lui, sans avoir d'autre dessein.Bussy-Rabutin (1618-1693)
Je serai très-aise qu'elle s'amuse à quelque chose ; et celles-là sont très-propres à la divertir.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Maintenant, mesdemoiselles, nous avons formé le projet de nous divertir cette nuit sans surveillants et sans escorte.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Si vous ne haïssiez point à vous divertir, vous regretteriez de n'avoir point été avec nous.Madame de Sévigné (1626-1696)
Ne me suis-je pas une seconde fois compromise, et n'ai-je pas fait jouer à mon mari le plus sot personnage, rien que pour vous divertir ?Marie d'Agoult (1805-1876)
Eh bien, nous t'en donnerons ; mais tu danseras pour nous divertir ; après quoi nous te battrons encore et te jetterons dehors.George Sand (1804-1876)
Pour avoir parfaitement l'air d'un homme et me divertir un peu, je ne trouvai rien de mieux que de faire la cour à la sœur de mon ami.Théophile Gautier (1811-1872)
Ceux de la seconde série ont surtout pour but de divertir le lecteur – ce qui est, au reste, un but fort ambitieux.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Après tant de calamités publiques, après la guerre, la peste, la famine et la misère, on ne songeait qu'à regagner le temps perdu et à se divertir.Paul Lacroix (1806-1884)
Le choix de ce divertissement donna beaucoup à penser aux esprits sérieux et défiants ; les autres ne s'en préoccupèrent pas et ne songèrent qu'à se divertir.Paul Lacroix (1806-1884)
Au surplus, il n'était pas homme à laisser divertir le reste sans en retenir sa part.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Ce genre de plaisir, effectivement, nous éloigne de nous-mêmes, et c'est ce que signifie divertir.Gabriel Sénac de Meilhan (1736-1803)
Elle ne songea point que la vipère, pour amuser les princes, pouvait se divertir à ses dépens cruellement.Jules Michelet (1798-1874)
Il la consola et lui promit d'en faire une si exacte recherche, qu'il découvriroit celui ou celle qui auroient voulu se divertir à ses dépens.Bussy-Rabutin (1618-1693)
Et comme il se souvint qu'elle aimoit fort les vers, et qu'il ne cherchoit qu'à la divertir, il lui fit les suivants sur la première nuit qu'il l'avoit possédée.Bussy-Rabutin (1618-1693)
Ils riaient, ils chantaient, ils se faisaient mille pièces pour se divertir ; enfin c'était le plus heureux de tous les temps.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Mon idée en est si fort occupée que je ne sais rien en son absence qui m'en puisse divertir.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Enfin les médecins, craignant qu'il ne tombât malade, lui ordonnèrent de se promener et de se divertir.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DIVERTIR » v. act.

Detourner quelqu'un, l'empêcher de continuer son dessein, son entreprise, son travail. On ferme les atteliers pour empêcher que le peuple ne divertisse les ouvriers, qu'il ne les amuse. Cet homme avoit dessein de se vanger, mais les prieres de ses amis l'en ont diverti, l'en ont detourné. Les pensées d'un solitaire sont plus justes, car rien ne le divertit de la contemplation.
 
DIVERTIR, signifie aussi, Desconseiller. Cet homme s'alloit ruiner en cette entreprise, si ses amis ne l'eussent diverti de son dessein.
 
DIVERTIR, signifie aussi, Mettre à part ; & on s'en sert pour dire plus honnestement voler. Ce Commis a diverti les deniers de sa ferme. Ce banqueroutier a diverti ses meilleurs effets. Le droit ne donne point au mari d'action contre sa femme pour le larcin, mais seulement pour les choses diverties.
 
DIVERTIR, se dit aussi en matiere de Finances, lors que les Ordonnateurs ont changé la destination des deniers. On avoit fait un fonds pour les pensions des gens de lettres, mais il a été diverti & employé aux necessitez de la guerre.
 
DIVERTIR, signifie aussi, Réjouïr. Il n'y a rien qui divertisse plus que la Comedie. Il ne faut pas toûjours estudier, il faut prendre le temps de se divertir. Il ne faut pas se divertir aux despens de la reputation de ses amis. C'est un ridicule dont on se divertit dans toutes les compagnies. On dit à celuy qui raille, ou qui dit des choses peu vraisemblables, C'est que vous vous divertissez.
 
On dit qu'une femme se divertit, lors qu'elle fait l'amour ; & qu'un homme se divertit, quand il n'a autre occupation que celle de se réjouïr & de passer son temps. On dit d'un homme bourru & chagrin, que rien ne le divertit, pour dire, qu'il ne prend plaisir à rien.
Le mot du jour Crise Crise

Nous l’entendons partout et tout le temps, en ce moment et à raison, puisque nous traversons une crise, soit un épisode violent et aigu qui n’a pas vocation à s’installer dans le temps.

Aurore Vincenti 06/05/2020