distraire

 

définitions

distraire ​​​ verbe transitif

littéraire Séparer d'un ensemble. Distraire une somme d'argent d'un dépôt. ➙ détourner.
Détourner (qqn) de l'objet auquel il s'applique, de ce dont il est occupé. Distraire qqn de ses soucis. —  Élève qui distrait ses camarades. ➙ dissiper.
Distraire l'attention, la détourner de son objet.
Faire passer le temps agréablement à (qqn). ➙ amuser, divertir ; distraction.

se distraire ​​​ verbe pronominal

S'amuser, se détendre. Avoir besoin de se distraire.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je distrais

tu distrais

il distrait / elle distrait

nous distrayons

vous distrayez

ils distraient / elles distraient

imparfait

je distrayais

tu distrayais

il distrayait / elle distrayait

nous distrayions

vous distrayiez

ils distrayaient / elles distrayaient

passé simple
futur simple

je distrairai

tu distrairas

il distraira / elle distraira

nous distrairons

vous distrairez

ils distrairont / elles distrairont

 

synonymes

se distraire verbe pronominal

se divertir, s'amuser, se délasser, se détendre, se changer les idées, se récréer (littéraire)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et pourtant cet ensemble étouffa aussi peu sa volonté d'action que les détails les plus attrayants ne réussirent à l'en distraire.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Tout en prenant le café, j'essayai de me distraire de mes préoccupations en faisant la conversation avec ce moine.George Sand (1804-1876)
Résolus à le suivre et à l'interroger, mais ne voulant pas le distraire du soin pieux qu'il remplissait, nous marchions derrière lui à une courte distance.George Sand (1804-1876)
Denise lui assura qu'elle allait mieux, que cela lui ferait du bien de s'occuper, de se distraire.Émile Zola (1840-1902)
Bien entendu, ils se trompent s'ils pensent que les travailleurs se laisseront distraire par de fausses promesses et des tours de passe-passe de relations publiques.Europarl
Mais au lieu de la distraire, l'enfant l'avait toujours ramenée à la même pensée, étant elle-même, la pauvre petite, la cause première de tout ce qui arrivait.Hector Malot (1830-1907)
Concentrons-nous sur cet aspect pour ne plus nous laisser distraire, y compris dans ce débat.Europarl
Cette question est trop importante pour se laisser distraire et diviser par des élucubrations fiscales individuelles, matière qui est clairement du ressort des gouvernements nationaux et du domaine de l'unanimité.Europarl
Il s'agit là d'aspects importants et nous ne nous en laissons pas le moins du monde distraire par le règlement qui vous est soumis aujourd'hui.Europarl
Le moment était trop grave pour que la sentinelle pût se distraire de son devoir et de son poste d'observation.Victor Hugo (1802-1885)
Nous partîmes pourtant, et, pendant la route, chacun s'évertua pour distraire la mariée et la faire rire ; mais ce fut en vain.Prosper Mérimée (1803-1870)
Malgré mon extrême fatigue, je voulus marcher, me distraire, rassembler mes idées, mais je n'avais pas fait dix pas que j'entendais la voix de mon oncle.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction J.-W. Bienstock (1868-1933) et Charles Torquet (1864-1938)
C'est pourquoi je voudrais lancer un appel à tous ceux qui partagent l'idéal européen : ne nous laissons pas distraire par quelques différences d'orientation politique.Europarl
Pas une âme ne peut me distraire ; les hommes me deviennent de jour en jour moins à charge, et je les tiens à distance.Johann Georg Zimmermann (1728-1795), traduction Xavier Marmier (1809-1892)
Faisons une partie de cartes pour nous distraire ; quand la lune se lèvera, nous aurons beau temps.Alfred de Musset (1810-1857)
Je tâche de le distraire en lui donnant quelques notions de musique, et véritablement il a, j'en suis certaine, une très-belle intelligence musicale.George Sand (1804-1876)
Ce que tout le monde y vient faire, je pense : me distraire, m'occuper des arts qu'on ne trouve que là dans tout leur éclat.George Sand (1804-1876)
Elle avait voyagé longtemps avant que le spectacle qui se déployait sous ses yeux eût pu la distraire.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Nous ne devons pas mettre ces réalisations en péril en nous reposant sur nos lauriers ou en nous laissant distraire par d'autres questions, parfois plus urgentes sans doute.Europarl
Je comprends que vous vous ennuyiez dans ce méchant petit trou, et que, pour vous distraire, vous vous précipitiez sur le papier noirci.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DISTRAIRE » v. act.

Oster, retrancher, deduire quelque partie d'un tout. Quand on a taxé les despens, il faut distraire les salaires du Procureur d'avec le déboursé de la partie. Du contenu en cette obligation il en faut distraire ou deduire ce que j'ay payé, ce qui appartenoit à vostre coheritier. Quand on a compris dans des criées des heritages qui appartiennent à un autre, il doit former son opposition à fin de distraire. Les oppositions à fin de distraire se doivent juger avant le congé d'adjuger.
 
DISTRAIRE, signifie aussi, Demembrer une Jurisdiction, une Seigneurie. Plusieurs Parlements ont été distraits & retranchez de celuy de Paris. On a distrait plusieurs Eveschez de l'Archevesché de Bourges pour ériger celuy d'Albi en Archevesché. On a distrait une telle ville d'un tel apanage.
 
Distraire la jurisdiction, se dit aussi, quand un justiciable se pourvoit devant un autre Juge que l'ordinaire. Un Procureur du Roy ou Fiscal a droit de faire assigner le justiciable pour être condamné à l'amende, quand il a distrait la jurisdiction.
 
DISTRAIRE, se dit figurément en choses morales. Un homme qui compose de genie ne veut point être distrait, qu'on le distraye, qu'on le destourne. Les Moines peuvent faire de grands Ouvrages, personne ne les vient distraire. On ne peut distraire ce jeune homme de l'attache qu'il a pour l'estude, pour le jeu, pour cette femme.
 
DISTRAIT, AITE. part. & adj. On appelle un esprit distrait, celuy qui n'a point d'attention à ce qu'on luy dit, qui ne répond que long-temps aprés : ces sortes de gens sont Poëtes, ou extravagants.
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre C Relaxez-vous avec Robert : La lettre C

Calme, conscience et coquillettes vous attendent parmi les mots en C du Grand Robert.

17/02/2020