effarouchement

 

définitions

effarouchement ​​​ nom masculin

littéraire État d'une personne effarouchée.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et en même temps, il subissait de ces connaissances et de cette facilité une sorte d'effarouchement mal expliqué.René Boylesve (1867-1926)
L'effarouchement de leur vertu les empêcha de se prévenir.Paul Adam (1862-1920)
Elle ouvrit les yeux ; elle eut un imperceptible mouvement d'effarouchement, mais aussitôt fondu dans un doux sourire de confiance ; elle referma les yeux : elle était bien à moi.René Boylesve (1867-1926)
Elle sent la piqûre, mime l'effarouchement, la honte.Jules Renard (1864-1910)
Tout effarouchement de leur part disparut, et, même, ils accouraient au moindre appel de leur nom.Alphonse Allais (1854-1905)
En ce moment, sa vieille gouvernante entra en donnant les marques d'un effarouchement excessif.Honoré de Balzac (1799-1850)
Il y avait vraiment motif, on le voit, à pousser ce petit cri d'effarouchement qui avait tiré le lieutenant de sa préoccupation lugubre.Eugène Chavette (1827-1902)
Une sorte d'effarouchement des sens s'est emparé d'eux, et, sans s'éviter, ils n'ont rien tenté pour se rapprocher.Edmond Lepelletier (1846-1913)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots venus de noms de personnes Top 10 des mots venus de noms de personnes

L’étymologie est un véritable jeu de piste qui réserve bien des surprises. Ainsi, certains mots du vocabulaire français ont pour origine le nom d'une personne ayant bel et bien existé ! Beaucoup d'inventeurs et de chercheurs ont donné leur nom à leur création ou à leur découverte, mais il arrive aussi que le lien entre la personne et la chose soit plus étonnant. Qu'ils doivent leur existence à des grands noms de l'histoire ou à des personnages tombés aux oubliettes, voici dix mots parmi ceux qui ont notre préférence.

Édouard Trouillez 20/02/2020