entériner

 

définitions

entériner ​​​ verbe transitif

Droit Rendre définitif, valide (un acte) en l'approuvant juridiquement. ➙ homologuer, ratifier, valider. Le tribunal a entériné les rapports d'experts.
Admettre ou consacrer. ➙ approuver. Entériner un usage.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'entérine

tu entérines

il entérine / elle entérine

nous entérinons

vous entérinez

ils entérinent / elles entérinent

imparfait

j'entérinais

tu entérinais

il entérinait / elle entérinait

nous entérinions

vous entériniez

ils entérinaient / elles entérinaient

passé simple

j'entérinai

tu entérinas

il entérina / elle entérina

nous entérinâmes

vous entérinâtes

ils entérinèrent / elles entérinèrent

futur simple

j'entérinerai

tu entérineras

il entérinera / elle entérinera

nous entérinerons

vous entérinerez

ils entérineront / elles entérineront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Certains amendements osent même faire entériner le point de vue du patronat sur la souplesse introduite par cette forme de travail précaire.Europarl
Voter l'union douanière c'était entériner une situation qui n'était pas inacceptable.Europarl
Ces élections ont été organisées dans le cadre d'orientations internationales qui ont donné au résultat une certaine intégrité, ce qui a permis d'entériner la victoire de l'opposition.Europarl
Nous aurions pu voir les traités détournés pour entériner cette idée.Europarl
Dans cette enceinte, nous ne faisons qu'entériner bravement les décisions prises par les 27 membres de notre politburo.Europarl
Préparer la relance ou entériner la panne, voilà votre défi.Europarl
En fonction des différentes constitutions nationales, il incombe maintenant au peuple, par l’intermédiaire de référendums, ou aux parlements nationaux d’entériner définitivement cette nouvelle voie.Europarl
Nous ne pouvons pas non plus entériner des formulations générales sur la réduction de la taxation du travail en vue de favoriser l'emploi, ni sur le rapprochement des taux d'accises.Europarl
Il y aurait donc très clairement un effort important à faire de ce côté-là plutôt que de donner des dérogations qui ne font qu'entériner une situation existante.Europarl
Pour entériner un changement culturel aussi important, il faut qu'il soit librement consenti.Europarl
Je propose donc d'entériner la nomination de ces six personnes.Europarl
Comment entériner l'insistance avec laquelle on réclame à nouveau, et toujours, des « réformes adéquates » de la sécurité sociale et un « assouplissement » du marché du travail ?Europarl
Au point i), les termes must endorse (doit entériner) doivent être remplacés par did endorse (a entériné).Europarl
Désireux d'entériner au plus vite cette gloire nouvelle, le photographe des grands hommes chez eux s'était voituré alors jusqu'à son domicile.Fernand Kolney (1868-1930)
Elle contient beaucoup trop d'exceptions et d'échappatoires qui risquent d'entériner les pratiques discriminatoires existantes au lieu d'y mettre un terme.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ENTERINER » v. act.

Terme de Palais. Donner sentence ou arrest sur une requeste, ou quelques lettres de Chancelerie, & en adjuger les conclusions. Sa grace a été enterinée. Sa requeste civile a été enterinée. Ce mot, selon Menage, vient de enterein, vieux mot François qu'on a dit pour entier, qui vient du Latin integer, ou de integrinare, qu'on a fait de integrinus, diminutif de integer. Ce mot s'est dit apparemment d'abord des lettres de restitution en entier ; & depuis s'est estendu à toutes sortes de requestes.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada

La langue française varie selon les différentes régions du monde. Certains mots et expressions sont employés seulement en France, en Belgique, en Suisse, en Afrique ou au Canada : on parle alors de francismes, de belgicismes, d’helvétismes, d’africanismes et de canadianismes (ou de québécismes pour ceux qui concernent uniquement le Québec). Il arrive aussi qu’un même mot ait des sens différents selon les pays, ce qui peut causer bien des malentendus ! Voici quelques exemples avec nos dix canadianismes sémantiques favoris.

Édouard Trouillez 23/05/2020