évacuation

 

définitions

évacuation ​​​ nom féminin

Rejet, expulsion (de matière) hors de l'organisme. ➙ élimination, expulsion. Évacuation des excréments. ➙ défécation.
Écoulement (d'un liquide) hors d'un lieu. ➙ déversement. L'évacuation des eaux d'égout.
Fait d'abandonner en masse (un lieu). ➙ abandon, départ, retrait. L'évacuation d'un territoire.
Action d'évacuer (des personnes). Évacuation de blessés.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Aucune autre option d'implantation n'a été analysée et aucun plan d'évacuation générale n'a été conçu.Europarl
Des délégués seront respectivement nommés pour constater l'état des places dont il s'agit ; mais sans que le retard qui serait apporté à cette mission puisse en entraîner dans l'évacuation.Gaspard Gourgaud (1783-1852)
La directive prévoit des procédures de collecte et d'évacuation prudentes, mais je pense qu'il serait possible de faire mieux.Europarl
Nous envoyons dire aux deux commandans que nous allons leur fournir toutes les voitures nécessaires à l'évacuation de leurs garnisons.George Sand (1804-1876)
Cette interdiction concerne le déversement de déchets en mer et non l'évacuation de déchets flottants d'une faible radioactivité à partir d'installations terrestres.Europarl
Il était présumable, dès lors, que l'évacuation complète du territoire suivrait prochainement, et la suite l'a prouvé.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
La raison d'être de ces règlements est qu'il ne faut pas, en cas d'évacuation d'urgence, que ces bagages obstruent ou entravent le passage.Europarl
Je vous en rappelle la variété : aide humanitaire, évacuation de ressortissants, prévention de conflits, mais aussi séparation par la force de parties belligérantes.Europarl
Et si le problème est l’évacuation, laquelle est devenue un sujet capital, qui doit en fait être évacué ?Europarl
Sans renoncer à poursuivre l'évacuation totale, il demanda que l'on commençât par une évacuation partielle.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
La négociation se trouvait close avant d'être ouverte ; l'évacuation était consentie, il n'y avait plus qu'à régler quelques accessoires insignifians.Jean-Louis-Ebenézer Reynier (1771-1814) et Alexandre Berthier (1753-1815)
Vous ne deviez pas donner la parole à la tribune et vous deviez, quand les incidents se sont produits, suspendre immédiatement la séance et ordonner l'évacuation des tribunes.Europarl
Au moment de la fin de cette évacuation massive, il ne restait que 200 personnes qui souhaitaient être évacuées.Europarl
L'ensemble de l'équipe doit disposer des compétences requises pour garantir, par exemple, une évacuation de l'avion aussi rapide et efficace que possible.Europarl
Il nous faut un contrôle effectif de l'évacuation des déchets dans l'intérêt de la mer, des animaux et des hommes.Europarl
Un accord fut pourtant ménagé sur ces voies de fait, on convint de payer les dommages qu'on s'était faits ; mais, pour en faire l'évacuation, il fut impossible de s'entendre.Émile Vincens (1764-1850)
Il avait entraîné les esprits, qui l'entraînaient à leur tour, vers la fatale résolution d'une évacuation immédiate.Adolphe Thiers (1797-1877)
Cette défaillance a retardé de vingt minutes l'évacuation en de parfaites conditions des personnes à bord.Europarl
Les attaques contre les organisations humanitaires ont sensiblement augmenté, certaines d'entre elles n'ayant d'autre solution que de procéder à l'évacuation de leur personnel.Europarl
Il est clair qu'un espace aérien unique européen n'aurait pas empêché l'éruption volcanique, nous le savons, mais nous aurions certainement été davantage à même d'organiser l'évacuation en douceur des passagers.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « EVACUATION » s. f.

Terme de Medecine. Descharge d'humeurs, d'excrements superflus. Les petites evacuations sont des benefices de ventre. Dans l'apoplexie il faut faire de grandes evacuations par la seignée. Les desgorgements de bile sont des evacuations dangereuses.
 
En termes de Guerre, Faire l'evacuation d'une place, c'est en faire sortir la garnison d'un Prince pour laisser la place libre à un autre.
 
EVACUATION, est aussi un terme de l'art de Raymond Lulle, lequel ne consiste qu'en l'evacuation des cellules dans lesquelles on distribuë toutes les qualitez qu'on peut attribuer à quelque estre que ce soit.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots des politiques Top 10 des mots des politiques

Travailleur, dégagisme, abracadabrantesque... Choisis délibérément, employés à l'improviste ou totalement inventés, certains mots marquent durablement le discours des femmes et des hommes politiques français. Qu'ils soient surprenants, brutaux, décalés, peu connus ou utilisés mal à propos, ils ont tous pour point commun d'être largement repris dans les médias et commentés à l'infini. De la chienlit du général de Gaulle au perlimpinpin d'Emmanuel Macron, voici dix mots qui prouvent que le lexique des politiques n'en finit pas de nous étonner.

Édouard Trouillez 10/06/2020