exorbitant

 

définitions

exorbitant ​​​ , exorbitante ​​​ adjectif

Qui dépasse la juste mesure. ➙ démesuré, excessif. Prix exorbitant.
Droit Qui sort de, fait exception à. Clause exorbitante du droit commun.
 

synonymes

exorbitant, exorbitante adjectif

excessif, démesuré, exagéré, extravagant, immodéré, inabordable, invraisemblable, dingue (familier), faramineux (familier), fou (familier), monstrueux (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Malgré cette précaution, toute la ville sut le fait et le tint pour si exorbitant que chacun se demanda s'il était vrai.Honoré de Balzac (1799-1850)
On peut juger de l'importance de cette cérémonie par le pouvoir exorbitant du magistrat qui y présidait.Numa Denis Fustel de Coulanges (1830-1889)
Et pas une voix ne s'éleva pour protester contre ce fait inouï, contre cet exorbitant mépris de la morale.Émile Gaboriau (1832-1873)
N'es-tu point effrayé et indigné comme moi de ce nombre exorbitant de rédempteurs et de législateurs qui prétendent au trône du monde moral ?George Sand (1804-1876)
La sortie pour la consommation est seule assujettie à des droits, et à l'époque dont nous parlons ces droits n'avaient rien d'exorbitant.Émile Vincens (1764-1850)
Toutes les places étant prises, je me mis en quête d'un de ces marchands qui vendent à un prix exorbitant des billets aux abords de la salle.Hector Berlioz (1803-1869)
Comment ce solitaire, cet homme de tempérament anarchiste, peut-il bien nous proposer cet étatisme exorbitant ?Jules Lemaître (1853-1914)
Se mettre en robe noire, c'est exorbitant : une robe de couleur brune eût suffi, car, après tout, vous n'êtes pas mariée.Théophile Gautier (1811-1872)
Beaucoup de grandes dames voulaient aussi qu'elle fût châtiée, trouvant exorbitant que la créature eût osé porter plainte, mettre en cause un tel homme qui lui avait fait trop d'honneur.Jules Michelet (1798-1874)
Un visage d'artiste est toujours exorbitant, il se trouve toujours en dessus ou en dessous des lignes convenues pour ce que les imbéciles nomment le beau idéal.Honoré de Balzac (1799-1850)
On renonça à cette ressource pour ne pas apporter ce nouveau trouble aux relations commerciales, et on se contenta d'élever le fret à un prix exorbitant.Adolphe Thiers (1797-1877)
Le premier cas est d'un coût exorbitant, ne serait-ce que par la prise en considération du renouvellement du parc automobile.Europarl
Il donne à une autorité purement administrative un pouvoir exorbitant de poursuite et de sanction.Europarl
Ces actions n'affectent en rien le fond du problème et, d'autre part, leur coût est exorbitant par rapport à leur efficacité.Europarl
Les centrales alimentées au charbon présentent un inconvénient commun avec celles qui utilisent l'énergie solaire ou éolienne : le coût exorbitant de l'électricité produite.Europarl
Aux jours de fête, les femmes de la campagne romaine sont pourtant d'un luxe exorbitant.George Sand (1804-1876)
Instruits par notre famine de la veille, nous achetâmes quelques provisions à notre hôte, et particulièrement un jambon qu'il nous fit payer un prix exorbitant.Théophile Gautier (1811-1872)
La banque est combinée sur le pied d'un profit exorbitant, qui se renouvelle à chaque taille.Antoine Hamilton (1664-1720), Jacques Cazotte (1719-1792) et Henriette-Julie de Castelnau de Murat (1670-1716)
Volontairement il lui a consenti ce privilège exorbitant, en contradiction avec les instincts, avec la grossièreté des appétits de l'homme : le mariage indissoluble.Hugues Le Roux (1860-1925)
On veut des tulipes d'un prix exorbitant ; un autre jour, on s'avise de la beauté des feuillages, et on demande des feuillages aux quatre coins du monde.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « EXORBITANT, ANTE » adject.

Qui est au delà de la regle, de la portée, de la croyance ordinaire. Il a laissé des biens exorbitans, au delà des successions ordinaires. On donne à Xerxes une armée si nombreuse que cela est exorbitant, passe toute croyance. Ce mot vient du Latin exorbitare, qu'on a dit dans la basse Latinité, pour dire recedere ab eo quod rectum est, quod est extra orbitam.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui viennent de l’arabe Top 10 des mots qui viennent de l’arabe

Non, le français n’a pas emprunté des mots qu’à l’anglais ! De tout temps, notre lexique s’est enrichi grâce à de nombreuses langues et l’arabe fait partie des sources les plus importantes.

Édouard Trouillez 17/07/2020