Email catcher

falot

Définition

Définition de falot ​​​ nom masculin

Grande lanterne. ➙ fanal. À la lueur d'un falot.
argot militaire Conseil de guerre.

Définition de falot ​​​ , falote adjectif

Insignifiant, terne, sans personnalité. Un personnage falot.

Synonymes

Synonymes de falot, falote adjectif

terne, anodin, effacé, humble, inconsistant, insignifiant, médiocre

Exemples

Phrases avec le mot falot

Il aimerait son père, mais discerne très vite que c'est un personnage falot qui ne le soutient jamais lorsqu'il est en difficulté.Journal du Droit des Jeunes, 2013, Jean Chazal, Joe Finder (Cairn.info)
La figure démissionnaire du père, absent, falot, telle qu'elle est aujourd'hui partout évoquée, ne vient-elle pas là dire aussi son contraire ?Spirale, 2009, Patrick Ben Soussan (Cairn.info)
À l'exception d'une petite poignée d'individualités, les conseillers fédéraux offrent, sur la longue durée, une image assez falote.Commentaire, 2019, François Garçon (Cairn.info)
Le pêcheur parut apprécier le conseil, déposa le falot à terre et disparut sous la voûte de l'escalier.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
La figure démissionnaire du père, absent, falot, telle qu ?Spirale, 2006, Patrick Ben Soussan (Cairn.info)
Asteure, ô la nouvelle qhuizine ès p'tits léghumes, ils ont qhéqes foués l'falot bas en qhitant la tabe.Ouest-France, Daniel GIRAUDON, 25/06/2017
La vendeuse en chair et en os, au sourire en forme de croissants frais, se fait détrôner sur la place de nos villages par de falots distributeurs automatiques.Ouest-France, Thierry SOUFFLARD, 31/01/2020
Il est tout au plus le représentant falot d'un ordre moral.Le philosophoire, 2003, Thierry Jandrok (Cairn.info)
Mais, il a été inconstant et falot là où s'impose le père-sévère qui dure (persévère) et fait autorité.Cliniques méditerranéenne, 2006, Bernard Guiter (Cairn.info)
Dansent-ils, spectres falots, un menuet fantastique entre les cyprès d'un cimetière, le long des sentiers bordés de tombes, au clair de lune ?Guy de Maupassant (1850-1893)
Le visage de l'oligarque, inexpressif, presque falot dit, en vérité, son caractère glacial.Communication & langages, 2019, Pierre Fresnault-Deruelle (Cairn.info)
On marcha une heure, puis les lignes s'arrêtèrent, se fixèrent dans la nuit ; des falots avec des ombres équestres coururent.Paul Adam (1862-1920)
Les photos sont falotes, mais le livre est ferme, sobre, sûr.Études, 2001 (Cairn.info)
Ce falot mal nippé, à la dégaine de casseur, trouva pour la séduire d'irrésistibles suppliques de gestes et de regards.Georges Eekhoud (1854-1927)
Certains ont été des élus particulièrement falots et d'autres ne se sont jamais intéressés aux débats de nature économique.Parlement[s], 2010, Bruno Marnot (Cairn.info)
Dans la nef, d'antiques néons collés à la voûte diffusent un éclairage falot.Ouest-France, 21/09/2021
Il ne restera plus aucun témoignage de notre conscience ni de l'histoire falote de l'humanité parce que l'anéantissement est la loi de toute chose !Humanisme, 2009, Alain Simon (Cairn.info)
Il prit le falot des mains du geôlier, et, comme celui-ci ne se hâtait pas assez à son gré, il poussa lui-même les verrous.Michel Zévaco (1860-1918)
Au loin, par-delà la grille de fer que nous avons signalée, il voyait venir un falot pareil au sien.Michel Zévaco (1860-1918)
Divertira-t-elle, avec son comique macabre, falot, volontairement démantibulé, caricatural et capricant ?Robert de Montesquiou (1855-1921)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de FALOT, OTE adj.

Homme ridicule, & qui sert de joüet aux autres, mauvais plaisant. On dit par injure, Vous estes un plaisant falot, à celuy qui est fort méprisable.

Définition ancienne de FALOT s. m.

Grosse lumiere qu'on porte au bout d'un bâton, enfermée dans quelque vessie ou lanterne. On appelle aussi falots, des lumieres qu'on allume pour éclairer dans les cours & lieux spacieux, qui sont dans des vases pleins de suif ou autres matieres combustibles. On appelle aussi falot ou fanal, le feu de l'Amiral. Voyez Fanal. Ce mot vient de phanatus, Latin tiré du Grec phanos. Menage. D'autres le derivent du Grec phallos. Du Cange dit que ce mot signifioit autrefois des lanternes de camp, que les Anciens appelloient phares, dont l'invention est attribuée à Manuel Empereur, selon Cinnamus ; & qu'on appelloit Cereophalum, un Falot de cire.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots 10 idées écoresponsables pour donner une nouvelle vie à votre ancien Petit Robert 10 idées écoresponsables pour donner une nouvelle vie à votre ancien Petit Robert

Au mois de mai paraîtra la nouvelle édition du Petit Robert de la langue française, enrichie de nouveaux mots, de nouvelles expressions, de nouveaux...

La rédaction des Éditions Le Robert 01/04/2024
sondage de la semaine