folâtre

définitions

folâtre ​​​ adjectif

Qui incite au jeu, à la plaisanterie. Gaieté folâtre. Humeur folâtre.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle reprit son genre de vie habituel, et devenue plus hardie elle se montra plus gaie, plus folâtre que dans sa première jeunesse.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Elle folâtre avec le plaisir, mais elle l'éloigne le plus qu'elle peut de sa véritable destination : goût singulier d'aimer mieux caresser un beau fruit, que d'en exprimer la liqueur !Claude Godard d'Aucour (1716-1795)
Elle avait retrouvé toute sa gaieté folâtre ; elle m'aimait de tout son cœur et s'amusait comme autrefois c'est-à-dire comme un enfant.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Mais l'enfant était si folâtre, paraissait si légère, qu'on pouvait croire que tout ne serait qu'amusement et n'irait pas jusqu'à l'influence sérieuse.Jules Michelet (1798-1874)
Un rayon de soleil l'appelait, et il partait soudain pour une promenade de cheval ; il écrivait ses vers au retour de là, ou en rentrant de quelque déjeuner folâtre.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Celui-ci, de son côté, s'animait d'une gaieté folâtre ; l'aspect des cinq mille pistoles, sur lesquelles il tournait de temps en temps les yeux, épanouissait son cœur.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Les jeunes femmes, étant ainsi libres de toute crainte de surprise, se laissent aller à leur gaieté et à leur abandon naturels, et souvent à leur esprit folâtre et bruyant.Gérard de Nerval (1808-1855)
Je trouve la vieillesse bonne et acceptable, mais elle m'arrive sérieuse et recueillie, non folâtre et remuante.George Sand (1804-1876)
Il immole devant lui l'amour acheté et la galanterie folâtre, les femmes désordonnées et les filles de cour.Hippolyte Taine (1828-1893)
L'existence très folâtre que le chevalier mène en ce bas monde lui inspire souvent des inquiétudes pour sa vie future.Gaston Maugras (1850-1927)
Quand elle danse avec moi, jambe contre jambe, n'est-ce pas une chèvre légère qui folâtre ?Auguste Du Roure de Beaumont (1783-1858)
Pour de tels cœurs la gaîté de la foule folâtre est une source de pensées tristes et de froid dédain.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Malgré ses joues flétries qui tombaient sur sa haute cravate blanche, ses cheveux encore blonds, et frisés naturellement comme les poils d'un caniche, lui donnaient quelque chose de folâtre.Gustave Flaubert (1821-1880)
Enfin ils entendirent chanter le coucou folâtre, dont la note proclamait la fête du printemps.Hippolyte Taine (1828-1893)
Je ne suis pas grand parleur, je ne sais point flatter, et je ne puis écouter une femme à moins qu'elle ne soit jolie et folâtre.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Ce qu'elle a de bon, c'est qu'elle n'est point dédaigneuse : elle joue avec tout le monde, et folâtre à tout propos.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Ce n'est point assez de briller avec les autres fils du pouvoir, comme le folâtre météore d'une heure, de remplir, ô faible orgueil !George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Il faut quitter cette vaine conversation, cette société inutile, cette amitié frivole, ce folâtre amusement, si la réputation en souffre.Saint François de Sales (1567-1622)
Il mêlait aussi dans ses chansons les fruits dorés dont l'automne récompense les travaux des laboureurs, et le repos de l'hiver, pendant lequel la jeunesse folâtre danse auprès du feu.François de Fénelon (1651-1715)
Ce n'était plus la grosse gamine folâtre qu'il avait connue, mais une femme éperdue, désespérée, capable de tout.Guy de Maupassant (1850-1893)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FOLASTRE » adj. masc. & fem.

Qui a l'humeur plaisante, badine, qui est peu serieux, qui est estourdi. On aime dans les compagnies les personnes folastres qui divertissent.
So British... ou pas ! Spoil Spoil

Emblématique de la culture populaire contemporaine (séries, littérature…), ce terme issu du verbe anglais to spoil « gâcher » s’est imposé en...

Dr Orodru 15/09/2021