Email catcher

enjoué

définitions

enjoué ​​​ , enjouée ​​​ adjectif

Qui a ou marque de l'enjouement. ➙ aimable, gai.

synonymes

enjoué, enjouée adjectif

gai, aimable, allègre, badin, folâtre, guilleret, jovial, joyeux, léger

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les animations proposées ont enjoué les résidents, ravivé des souvenirs et permis à certains et certaines de se lancer dans une petite danse.Ouest-France, 02/07/2021
Lorsqu'elle éprouvait un instant de répit, elle redevenait stoïque et même enjouée.George Sand (1804-1876)
Le décor est planté avec une rythmique aérienne et enjouée, des paroles pleines de sens.Ouest-France, 08/01/2016
Elles ont 9 ou 10 ans et paraissent très enjouées.Spirale, 2012, Hélène Dutertre-Le Poncin (Cairn.info)
Plus que tout, elle a toujours été enjouée et ouverte.Europarl
Il est très vif, enjoué, comportant des croches et des doubles croches.Hermès, 2020, Liliana-Isabela Apostu (Cairn.info)
Il y a en elle quelque chose de plus joyeux, de plus enjoué, une tristesse dissipée, un irrépressible élan de vie.Ballast, 2019, Rosa Moussaoui (Cairn.info)
Mais, si le refrain, enjoué et fédérateur, a trouvé son public, il n'a pas plu à tout le monde parmi les mécènes de l'association.Ouest-France, Magali GRANDET, 20/03/2021
Si vous êtes d'un naturel souriant ou enjoué, pas la peine toutefois d'essayer de devenir une terreur des bureaux.Capital, 19/08/2011, « Pour être bien payé, mieux vaut être râleur et renfrogné »
Nous nous serrâmes la main, et notre repas fut fort enjoué.George Sand (1804-1876)
C'était son mot après ses histoires, qu'elle soutenait avec un entêtement de bourrique, bonne femme d'ailleurs, et d'humeur enjouée.Gustave Flaubert (1821-1880)
On croirait voir le frère et la sœur ; mais cette amitié enjouée, à la veille de se quitter, ne ressemble pas à l'amour.George Sand (1804-1876)
Son leader s'est replongé dans ses souvenirs pour en tirer un disque enjoué.Ouest-France, Philippe RICHARD, 23/08/2016
Les jeunes gens ont d'ordinaire l'esprit enjoué et moqueur, sans l'avoir sérieux, et c'est ce qui les rend souvent incommodes.François de La Rochefoucauld (1613-1680)
Un esprit vif et enjoué, apprécié dans les salons mondains.Ouest-France, 02/08/2021
J'ai ouï dire qu'elle est à présent fort enjouée et engraissée et qu'elle est devenue belle.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Il rompit le silence qui régnait dans la rue à cette heure de la matinée en interpellant les enfants sur un ton enjoué.La lettre de l'enfance et de l'adolescence, 2002 (Cairn.info)
Elles révèlent un personnage attachant, quelque fois enjoué et, bien sûr, plein d'affection et de tendresse.Afrique contemporaine, 2016, André Bourgeot (Cairn.info)
Durant son enfance, elle s'est forgé l'image d'un père parfait, d'enjoué, gentil, à qui elle voulait ressembler.Cahiers de psychologie clinique, 2011, Luc Vanden Driessche (Cairn.info)
Ou aux vidéos diffusées plus tard sur les réseaux sociaux, qui montrent une foule enjouée.Ouest-France, Kevin GRETHEN, 21/09/2021
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ENJOUER » v. act.

Réjouïr. Nous estions fort serieux, mais depuis que ce folastre est arrivé il a enjoüé toute la compagnie.
 
ENJOÜÉ, ÉE. part. & adj. Une Dame enjoüée est bien venuë en toutes sortes de societez.
 
On dit aussi, qu'un stile est fort enjoüé, quand il est rempli de plusieurs pensées agreables & plaisantes. Le stile du Roman Comique de Scarron est fort enjoüé. La Metamorphose des yeux de Phillis est une Poësie fort enjoüée.
Drôles d'expressions Se porter comme un charme Se porter comme un charme

D’un vieillard alerte, d’un rescapé ou d’un ancien malade on dit qu’il se porte comme un charme. 

Alain Rey 22/04/2022