allègre

définitions

allègre ​​​ | ​​​ adjectif

Plein d'entrain, vif. ➙ alerte.

synonymes

allègre adjectif

joyeux, alerte, dispos, enjoué, gai, gaillard, guilleret, léger, leste, vert, vif, allant (littéraire)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
En laissant tomber cette bienveillante parole sur l'assemblée morne et découverte, il se dirigea vers sa demeure, allègre et dispos.Henry Gréville (1842-1902)
Cependant leur intimité a conservé, en dépit du temps écoulé et des conditions de vie nouvelles, le même caractère d'affection confiante et d'allègre camaraderie.Guy Chantepleure (1870-1951)
Allègre était également très habile de ses doigts, dont il faisait, disent les officiers du château, tout ce qu'il voulait.Henri Masers de Latude (1725-1805)
Quelques secondes après, on le voit reparaître, montrant la tête au dehors, et jetant un petit cri allègre.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
J'étais trempé de sueur ; je pris quelques rafraîchissements, un bain, et je me sentis bientôt allègre, dispos et tout prêt à recommencer la série de mes fredaines.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Je me porte mieux, je suis plus allègre tous ces jours derniers, un peu borborygmé et travaillé par l'influence.Eugène Delacroix (1798-1863)
Cette femme est femme, vous êtes persévérant, rien n'est donc désespéré, et à mon retour je vous verrai plus allègre, plus jovial et plus chantant que moi.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
En effet, jamais il n'arrive qu'un bon cœur se représente son ami heureux ou allègre.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Je revenais à pied, d'un pas allègre, la tête pleine de phrases sonores, et le regard hanté par de jolies visions.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il aspirait doucement le baume des conifères, et son étonnement croissait d'être là, par la matinée allègre, engagé dans cette chose brutale.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
C'est intéressant cette famille, où se sent dans une aisance très restreinte, une allègre insouciance mêlée à un certain désordre artiste.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Et, rendue allègre par sa résolution, elle bondissait maintenant d'un pas élastique, parmi les alternatives d'ombre et de lune.Daniel Lesueur (1854-1921)
Le lendemain, nous sommes partis d'un pas allègre ; nous laissions le berger derrière nous, sans nous douter de rien.Gaston Leroux (1868-1927)
Mais sa jeune misanthropie était allègre et goûtait déjà ces joies de la bataille, dont jamais il ne sut se défendre.Jules Lemaître (1853-1914)
Le désir de se montrer zélé animait cette foule brodée, chacun était allègre comme si les magnificences et les fatigues de la nuit n'avaient pesé que sur moi.Astolphe de Custine (1790-1857)
Étant d'humeur allègre et sociable, il ne manqua jamais ni une fête, ni une comédie, ni une course de taureaux ; il accepta toutes les invitations et en rendit quelques-unes.Gustave Reynier (1859-1937)
Chemeraut, le cœur joyeux, l'esprit allègre, s'endormit doucement, bercé par les plus séduisantes et par les plus ambitieuses espérances......Eugène Sue (1804-1857)
C'est un petit vieillard allègre, qui n'a d'autre passion que les tableaux et les gravures.Émile Souvestre (1806-1854)
Pataud, c'était un petit terrier, allègre, vif, remuant qui ne répondait pas du tout à son nom lourd et sonore.Pamphile Le May (1837-1918)
Vous estimerez la beauté simple de sa vie domestique, la profondeur de ses affections familiales, et son immense labeur, et son courage allègre à le porter.Jules Lemaître (1853-1914)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ALAIGRE » adject. masc. & fem.

Agile, dispos à sauter, à danser, à courir. Nicod derive ce mot de alacer, qui a été fait de adacer, qui signifie, qui ne pleure point, qui a toûjours l'oeuil riant. Festus le derive de alis acer. Il vaut mieux dire qu'alacer se dit comme non lacer, entier, qui n'est point mutilé.
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre C Relaxez-vous avec Robert : La lettre C

Calme, conscience et coquillettes vous attendent parmi les mots en C du Grand Robert.

17/02/2020