Email catcher

forger

définitions

forger ​​​ verbe transitif

Travailler (un métal, un alliage) à chaud ou à froid (pour lui donner une forme, etc.). ➙ battre. Forger le fer (➙ ferronnerie). —  au participe passé Fer forgé (servant à fabriquer la ferronnerie d'art). —  proverbe C'est en forgeant qu'on devient forgeron : c'est à force de s'exercer qu'on devient habile.
Façonner (un objet de métal) à la forge. Forger une pièce de mécanique. —  au figuré Les épreuves forgent le caractère, le forment.
Élaborer (➙ fabriquer). Forger une expression. ➙ inventer, trouver.
Inventer à sa fantaisie. Se forger un idéal.
péjoratif Inventer pour abuser. Forger une excuse.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je forge

tu forges

il forge / elle forge

nous forgeons

vous forgez

ils forgent / elles forgent

imparfait

je forgeais

tu forgeais

il forgeait / elle forgeait

nous forgions

vous forgiez

ils forgeaient / elles forgeaient

passé simple

je forgeai

tu forgeas

il forgea / elle forgea

nous forgeâmes

vous forgeâtes

ils forgèrent / elles forgèrent

futur simple

je forgerai

tu forgeras

il forgera / elle forgera

nous forgerons

vous forgerez

ils forgeront / elles forgeront

synonymes

forgé, forgée adjectif

inventé, faux, monté de toutes pièces, controuvé (littéraire)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Leur conviction s'est forgée au gré de leurs rencontres et de leurs lectures.Ouest-France, 04/05/2018
Les visiteurs et mélomanes, avant que le concert ne commence, font sonner, en les déplaçant, les chaises de fer forgé sur le pavé.Ouest-France, 29/07/2019
Créée en 2013, un projet pluriel composé d'organisateurs, d'artistes, de graphistes, de web artistes dans l'intention de forger une esthétique propre.Ouest-France, 30/06/2016
Nous devons tous apprendre à faire face à un éventail de vérités à partir desquelles nous nous forgeons notre propre vérité.Europarl
Et pourtant, la presse est une source d’information essentielle, ainsi qu’un outil puissant pour forger l’opinion publique.Europarl
Dans les deux cas, la curiosité est exacerbée et chacun est tenté de se forger sa propre idée.Ouest-France, 16/05/2018
Cet ancien salarié agricole, qui s'est aussi forgé une expérience dans une entreprise d'élagage, aime son travail et ce qu'il fait.Ouest-France, 08/03/2021
J'entrevois que jusqu'aux femmes tout est ici malheureux ; et je découvre avec dépit et pitié que chacun aide à forger la chaîne qui l'écrase.Pierre Gallet (1698-1757)
Grand-père conte des histoires et nous forgeons des mythes.Marc Elder (1884-1933)
Alors que le populisme a propulsé une politique forgée sur la peur, regardons les faits en face.Europarl
Est-ce que, pour obtenir une plus grande dureté, je ne les ai pas forgées moi-même ?Jules Verne (1828-1905)
C'était une maison de briques rouges à encadrement de pierre blanche, avec des balcons de fer forgé, aux courbes gracieuses.Michel Zévaco (1860-1918)
L'événement s'est forgé une belle renommée dans le milieu des routiers.Ouest-France, 19/09/2019
Un proverbe français dit «c’est en forgeant que l’on devient forgeron».Europarl
Le problème, c'est qu'on ne sait pas à quel point ce qu'on renvoie a été forgé par l'extérieur.Ouest-France, Charlotte HERVOT, 03/06/2018
Anticonformiste, rebelle et patriote sont autant de traits essentiels de son caractère qui forgent ce parcours singulier.Ouest-France, 24/01/2018
Je forgerais de toutes pièces des enseignes nouvelles.Michel Corday (1869-1937)
Quelquefois les seigneurs attiraient des artisans habiles, au moins pour broder l'étoffe ou forger l'armure.Jules Michelet (1798-1874)
Et pourtant, là où les mots se sont forgés, c'est bien dans les textes anciens.Ouest-France, Hervé Bertho, 20/12/2015
Autour des ronds-points, elle s'est forgée dans un esprit de fraternité durant toute la période des fêtes.Ouest-France, 02/04/2019
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FORGER » v. act.

Battre le fer sur l'enclume pour le travailler, & reduire en telle forme qu'on veut. Les arcs de carrosse forgés à froid sont les meilleurs. les Poëtes disent que Vulcain forgea les armes d'Achille & d'Enée. On dit aussi, Forger de la vaisselle d'estaim ou d'argent.
 
FORGER, en termes de Manege, se dit d'un cheval qui avance trop les pieds de derriere, & porte leurs pinces contre l'esponge des fers des pieds de devant.
 
FORGER, figurément, signifie, Controuver, supposer. Forger une bourde, une calomnie.
 
On dit proverbialement, Se forger des chimeres, pour dire, Avoir des visions creuses, faire des desseins imaginaires, avoir des terreurs paniques. On dit aussi, A forger on devient forgeron, pour dire, qu'à force de faire un mestier on l'apprend.
 
FORGÉ, ÉE. part. & adj.
Le français des régions Millard ou flognarde ? Millard ou flognarde ?

Le millard – aussi orthographié milliard ou milhard – est une spécialité sucrée auvergnate qui consiste en une préparation à base de pâte à crêpes...

Mathieu Avanzi et Jean Mathat-Christol 28/10/2021