Email catcher

forger

Définition

Définition de forger ​​​ verbe transitif

Travailler (un métal, un alliage) à chaud ou à froid (pour lui donner une forme, etc.). ➙ battre. Forger le fer (➙ ferronnerie). au participe passé Fer forgé (servant à fabriquer la ferronnerie d'art). proverbe C'est en forgeant qu'on devient forgeron : c'est à force de s'exercer qu'on devient habile.
Façonner (un objet de métal) à la forge. Forger une pièce de mécanique. au figuré Les épreuves forgent le caractère, le forment.
Élaborer (➙ fabriquer). Forger une expression. ➙ inventer, trouver.
Inventer à sa fantaisie. Se forger un idéal.
péjoratif Inventer pour abuser. Forger une excuse.

Conjugaison

Conjugaison du verbe forger

actif

indicatif
présent

je forge

tu forges

il forge / elle forge

nous forgeons

vous forgez

ils forgent / elles forgent

imparfait

je forgeais

tu forgeais

il forgeait / elle forgeait

nous forgions

vous forgiez

ils forgeaient / elles forgeaient

passé simple

je forgeai

tu forgeas

il forgea / elle forgea

nous forgeâmes

vous forgeâtes

ils forgèrent / elles forgèrent

futur simple

je forgerai

tu forgeras

il forgera / elle forgera

nous forgerons

vous forgerez

ils forgeront / elles forgeront

Synonymes

Synonymes de forgé, forgée adjectif

inventé, faux, monté de toutes pièces, controuvé (littéraire)

Exemples

Phrases avec le mot forger

D'autre part, la notion d'intentionnalité désigne la capacité d'un individu à se forger les représentations de son action.Innovations, 2016 (Cairn.info)
Ce poste de patron de presse lui permet au passage de se forger un puissant réseau.Capital, 19/10/2012, « Le nouveau parrain de la télé française »
Pour se forger une opinion, cinq réunions publiques sont organisées avant la consultation.Ouest-France, Marylise KERJOUAN, 15/05/2019
Je forgerais de toutes pièces des enseignes nouvelles.Michel Corday (1869-1937)
Du moins va-t-on voir comment, ici, on se complait à forger les énigmes et lever ce qui semble apparaître sous forme de paradoxes.Revue d'Economie Régionale et Urbaine, 2002, Claude Lacour (Cairn.info)
Dans les deux cas, la curiosité est exacerbée et chacun est tenté de se forger sa propre idée.Ouest-France, 16/05/2018
De quoi forger un mythe, annoncer la découverte du paradis.Géo, 18/05/2018, « Marquises : l’irrésistible attraction d’un mythe »
D'un côté, l'engagement amène les militant·e·s à faire de nouvelles rencontres et à forger de nouvelles amitiés.Agora, 2018, Paul Cormier (Cairn.info)
Enfin, sa crédibilité, il la doit aussi à un discours égal et cohérent qui lui a permis de se forger une solide réputation.Capital, 23/06/2011, « L’art d’inspirer confiance à vos collègues, vos clients, vos équipes »
Créée en 2013, un projet pluriel composé d'organisateurs, d'artistes, de graphistes, de web artistes dans l'intention de forger une esthétique propre.Ouest-France, 30/06/2016
Elle aussi va petit à petit complètement se forger une histoire mythifiée, symbolisée par une marque réduite à son propre nom.Entreprises et histoire, 2007, Corinne Degoutte (Cairn.info)
Chargée de former des citoyens et d'assurer l'unité nationale, l'école constitue dans les deux pays un lieu privilégié pour forger une définition de l'identité nationale.Histoire@Politique, 2015, Rachel Hutchins (Cairn.info)
Un proverbe français dit «c’est en forgeant que l’on devient forgeron».Europarl
Cette démarche participe à forger une représentation des acteurs et donc à légitimer cette absence.Autrepart, 2003, Isabelle Gobatto, Françoise Lafaye (Cairn.info)
Ils permettent de se forger une expérience durant les stages.Capital, 04/06/2019, « Lettre de motivation pour être serveur »
Tenir pour se forger un rêve, ils ny ont eu droit que pendant deux minutes et trente secondes.Ouest-France, 26/04/2009
D'autant plus prégnante quand l'identité ne peut pas se forger dans la réussite scolaire ou dans le monde du travail.Les Cahiers du Développement Social Urbain, 2014, Bernard Bier (Cairn.info)
Elle a même pu lui forger une conscience qu'on pourrait qualifier de politique.Histoire, monde et cultures religieuses, 2017, Jean-Michel Vasquez (Cairn.info)
Quelquefois les seigneurs attiraient des artisans habiles, au moins pour broder l'étoffe ou forger l'armure.Jules Michelet (1798-1874)
J'entrevois que jusqu'aux femmes tout est ici malheureux ; et je découvre avec dépit et pitié que chacun aide à forger la chaîne qui l'écrase.Pierre Gallet (1698-1757)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de FORGER v. act.

Battre le fer sur l'enclume pour le travailler, & reduire en telle forme qu'on veut. Les arcs de carrosse forgés à froid sont les meilleurs. les Poëtes disent que Vulcain forgea les armes d'Achille & d'Enée. On dit aussi, Forger de la vaisselle d'estaim ou d'argent.
 
FORGER, en termes de Manege, se dit d'un cheval qui avance trop les pieds de derriere, & porte leurs pinces contre l'esponge des fers des pieds de devant.
 
FORGER, figurément, signifie, Controuver, supposer. Forger une bourde, une calomnie.
 
On dit proverbialement, Se forger des chimeres, pour dire, Avoir des visions creuses, faire des desseins imaginaires, avoir des terreurs paniques. On dit aussi, A forger on devient forgeron, pour dire, qu'à force de faire un mestier on l'apprend.
 
FORGÉ, ÉE. part. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.