Email catcher

fureur

Définition

Définition de fureur ​​​ nom féminin

vieux Délire, frénésie (d'un dément).
Colère sans mesure. Entrer, être en fureur ; mettre qqn en fureur. Se battre avec fureur. ➙ furie.
(choses) Caractère d'extrême violence. La fureur des combats. poétique La fureur des flots, de l'océan.
littéraire Passion irrésistible. La fureur de vivre.
locution Faire fureur : avoir un immense succès. Chanson qui fait fureur.

Synonymes

Synonymes de fureur nom féminin

colère, emportement, furie, rage, courroux (littéraire), ire (littéraire), transport de colère (littéraire)

acharnement, ardeur, enthousiasme, exaltation, fièvre, fougue, frénésie, impétuosité, passion, rage, véhémence

[d'éléments naturels] agitation, impétuosité, violence

Synonymes de avec fureur

follement, passionnément, comme un fou (familier)

Synonymes de faire fureur

avoir du succès, être en vogue, casser la baraque (familier), faire un carton (familier), faire un malheur (familier)

Combinaisons

Exemples

Phrases avec le mot fureur

Mais cette réussite ne le protège pas de la fureur maoïste.Ouest-France, 16/01/2017
De sorte que la férocité de l'autorité interne est également approvisionnée par la fureur contre ce qui fut initialement l'autorité externe et sa souveraineté.Annuel de l'APF, 2017, Laurence Kahn (Cairn.info)
L'expression fait fureur sur les réseaux sociaux professionnels, chacun y allant de son emploi du temps surchargé dès 6 heures du matin.Capital, 06/09/2019, « Vivre intensément, c'est bien, mais avec modération »
Mais il a provoqué la fureur à distance des dirigeants nationalistes au pouvoir qui avaient boycotté la réunion.Ouest-France, 04/04/2019
D'où ce qu'on pourrait presque appeler la haine du symptôme qui gît au fond de toutes les fureurs de guérir.Champ Lacanien, 2013, Sidi Askofaré (Cairn.info)
Dans le quotidien, nous cherchons, pris par la nécessité de l'action, à voiler, ou à recouvrir le bruit et la fureur des sous-conversations.Études, 2011 (Cairn.info)
Dans un premier temps, les partisans de l'empire font front, et les pouvoirs en place répriment ces révoltes, ce qui avive la fureur des royalistes.Histoire, Économie et Société, 2018 (Cairn.info)
Là encore, on oppose à sa fureur un calme impérial.Capital, 29/04/2020, « Les recettes pour désamorcer les conflits au boulot »
Sans doute parce que la discrétion de l'homme trancherait avec l'extravagance et la fureur de vivre de cette ville.Ouest-France, Jérémy PROUX, 21/11/2020
Mon seul espoir est que ta fureur n'aura pas été longue.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
Au bout de trois minutes, le tribunal a un aperçu de la fureur verbale qui, sans sommation, peut saisir le jeune homme sous curatelle.Ouest-France, 19/10/2020
Sous des aspects intenses et ludiques, souples et lyriques, les corps restent empreints d'une relative fureur.Ouest-France, 27/01/2014
C'est la principale mesure du projet réforme du permis de conduire, celle qui cristallise la fureur des inspecteurs.Capital, 26/06/2014, « Réforme du permis de conduire : tout ce qui devrait… »
La vidéo fait fureur en ce moment sur les réseaux sociaux.Géo, 26/03/2020, « Le souffle d'une baleine analysé grâce à un drone »
Ces gouttières font déjà fureur chez les sportifs de haut niveau.Ça m'intéresse, 18/11/2016, « Comment nos dents nous font mal au dos »
Depuis une trentaine d'années les mots de modèle et de modélisation font fureur, dans la science et la culture comme dans les médias.Commentaire, 2003, Jean-Michel Kantor (Cairn.info)
Une rencontre bouillante au cœur d'une série de bruit et de fureur.Ouest-France, Raphaël BONAMY, Julien HIPPOCRATE, 13/06/2020
La fureur de ce tremblement de terre a mis en valeur le caractère insensible du capitalisme qui balaie cette région.Europarl
Cherche-t-il une solution par la fureur océanique, le bonheur sans limite ?TOPIQUE, 2014, Elizabeth Kaluaratchige (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de FUREUR s. f.

Emportement violent causé par un dereglement d'esprit & de la raison. La morsure des animaux enragez rend les hommes malades de fureur : cette fureur ne se guerit point, il les faut estouffer. il prend à cet homme des accés de fureur si violents, qu'il le faut lier. la fureur est une cause d'interdiction. Il y a aussi une maladie de femmes, qu'on appelle Fureur uterine.
 
FUREUR, se dit en Morale de la colere, lors qu'elle est violente & demesurée, & qu'elle jette les hommes dans quelques excés. On attribuë à Dieu la fureur, on le prie qu'il ne nous juge point dans sa fureur, quoy qu'en effet il ne soit point capable de passions, pour dire, que nos pechez meritent qu'il nous traitte comme s'il estoit en fureur. On le dit des Princes. Il fait dangereux d'estre l'objet de la fureur d'un conquerant, d'un soldat qui court au pillage. une femme en fureur est fort dangereuse. On le dit aussi des animaux coleres, forts & farouches. La fureur d'un lyon, d'un taureau sauvage. les cerfs en rut sont en fureur.
 
FUREUR, se dit aussi des crages. La fureur des vents, des tempestes, des torrents, de la mer, estonne les plus hardis. la fureur d'une populace esmeuë est espouvantable.
 
FUREUR, se dit aussi de toutes les passions qui nous font agir avec de grands emportements. C'est une fureur que la passion du jeu. il y a des amours qui vont jusqu'à la fureur. il mesdit avec fureur de toutes sortes de gens. il recite ses vers avec une estrange fureur. la fureur des curieux est telle pour les tableaux du Poussin, qu'on les a portez à un prix excessif. la fureur de la chicane est si grande, que la plus-part des gens en sont ruinez.
 
FUREUR, se dit aussi des violents mouvements de l'ame, des enthousiasmes qui la mettent hors de son assiete ordinaire. Ainsi on dit, que les Poëtes sont transportez de la fureur d'Apollon, d'une fureur divine, quand ils font des vers plus par genie que par art ; que les Sibylles & ceux qui rendoient des oracles entroient dans une sainte fureur, qu'ils estoient agitez du Demon qui les possedoit. Les Payens avoient aussi du respect pour les fureurs Bacchiques dans les Festes de Bacchus, qui procedoient d'avoir trop beu de vin.
 
On dit proverbialement, que la patience poussée à bout se tourne en fureur, pour dire, qu'il ne faut pas abuser de la patience des gens.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots qui viennent du chinois Top 10 des mots qui viennent du chinois

Le français, au cours de son histoire, s’est continuellement enrichi de mots venus d’autres langues : l’anglais, bien sûr, mais aussi...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine