Email catcher

garnement

Définition

Définition de garnement ​​​ nom masculin

Jeune garçon turbulent, insupportable. ➙ galopin.

Synonymes

Synonymes de garnement nom masculin

galopin (familier), coquin, diable, fripon, polisson, vaurien, voyou, affreux jojo (familier), sacripant (familier), gredin (familier, vieilli), chenapan (vieilli)

Exemples

Phrases avec le mot garnement

Le responsable du club service, doit récupérer les 2 garnements.Revue internationale de psychosociologie, 2014, Françoise Ferrandez (Cairn.info)
Il n'y avait que ces garnements cachés dans la pénombre pour pouffer de rire.Présence Africaine, 2001, Thierry Ngomo (Cairn.info)
Ils s'étaient garnis de garnements comme on orne son salon de bibelots témoignant de voyages lointains.EMPAN, 2002, Bruno Ranchin (Cairn.info)
En 1430, il n'évoque plus qu'un seul vêtement, contrairement à la définition du xive siècle, qui en faisait un ensemble de garnements.Revue du Nord, 2006, Sophie Jolivet (Cairn.info)
Franchement, ce bouvreuil devait être un méchant garnement, n'aimant pas le lait, préférant le soleil et les ronces.Émile Zola (1840-1902)
S'il avait seulement pour deux sous de cœur, ce garnement rougirait de se sentir en vie, et il s'irait jeter, tête baissée, dans la rivière.Jules Sandeau (1811-1883)
C'est avec une grimace et un geste de singe que le garnement ramassa la pièce.Émile Gaboriau (1832-1873)
Quelque temps plus tard, leur garnement qui refusait systématiquement le poisson à la maison avait profité d'un mariage pour se resservir trois fois en brochet !Ouest-France, Marie Lenglet, 01/09/2017
Si le petit garnement commence à voler dans votre porte-monnaie, ne discutez jamais avec lui et gardez-vous bien de lui montrer un peu d'affection.Journal du Droit des Jeunes, 2008, Stanislaw Tomkiewicz, Joe Finder (Cairn.info)
Qui est-ce qui m'a donné un garnement comme cela, qui a faim et qui a froid, et qui n'entre pas ?Victor Hugo (1802-1885)
Que voulez-vous que devienne un garnement qui, à treize ans, s'est enfui d'un endroit où il était très bien ?Émile Gaboriau (1832-1873)
Le garnement sentait la caque à faire croire qu'il sortait du ventre de quelque gros poisson.Émile Zola (1840-1902)
Mes vilains garnements les guillotinent à coups de couteau, comme les gens mal élevés.Psychotropes, 2015, Charles Baudelaire (Cairn.info)
Ses créations vestimentaires originales ont éveillé des réactions exaltées : les pionniers de la nouveauté étaient suivis dans les rues par les sifflements des garnements.Sociétés, 2017, Maria Christina Volpi Nacif (Cairn.info)
Passés de l'autre côté du miroir, capricieux, désobéissants, paresseux, de vrais garnements, nous nous en passerions avec délice.Spirale, 2006, Patrick Ben Soussan (Cairn.info)
C'est aussi un rendez-vous qui va réveiller le garnement insupportable qui sommeille en chacun, laissant de côté les bonnes manières.Ouest-France, 09/08/2018
A moins qu'il ne s'agisse là de punir de vilains garnements qui se plaignaient des maths ?L'Économie Politique, 2002, Marc Flandreau (Cairn.info)
Comme un garnement mal élevé, effronté et provocateur, il pratique le mensonge avec un aplomb proprement renversant au point de donner l'impression de ne pas y croire !Ouest-France, 23/02/2020
Des garnements les gardint dans leur pochette pour acheter des p'tits guénaos.Ouest-France, Daniel GIRAUDON, 20/07/2013
Tu me feras le plaisir de m'envoyer ce garnement tout à l'heure.Willem Geertrudus Cornelis Byvanck (1848-1925)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de GARNEMENT s. m.

Meschant homme & dangereux, qui est disposé à faire toutes sortes de crimes. La ville est pleine de meschants garnements. ne hantez point cet homme-là, c'est un meschant garnement. Ce mot signifioit autrefois équippage, comme tesmoigne Fauchet.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.