Email catcher

grotesque

Définition

Définition de grotesque ​​​ nom et adjectif

nom féminin pluriel Arts Ornements faits de compositions fantaisistes, de figures caricaturales. De belles grotesques italiennes. Peintre de grotesques.
adjectif
Risible par son apparence bizarre, caricaturale. ➙ burlesque, extravagant. Un personnage grotesque. Accoutrement grotesque.
Qui prête à rire (sans idée de bizarrerie). ➙ ridicule.
nom masculin Caractère grotesque.
Le comique de caricature poussé jusqu'au fantastique, à l'irréel.

Synonymes

Synonymes de grotesque adjectif

ridicule, absurde, bouffon, burlesque, caricatural, extravagant, risible, saugrenu, loufoque (familier)

Exemples

Phrases avec le mot grotesque

Sous leurs masques, deux comédiens vous entraînent dans le tourbillon grotesque de la sottise humaine.Ouest-France, 02/06/2016
Jean ne pense ni grotesque ni énorme cette fatuité, parce qu'elle va lui servir.Hector Bernier (1886-1947)
Chevaux perclus, hébétés, plus blancs qu'os blanchis par des millénaires, pris entre la menace d'une lance et celle d'un visage grotesque, démesurément grandi.Sigila, 2010, Gisèle Provost, Marie-Françoise Vieuille (Cairn.info)
Nous le voyons aux salaires immoraux que touchent certains banquiers ainsi qu'aux bonus grotesques qu'ils se versent.Europarl
Un jardinier grotesque, des marionnettes mélomanes et dans les cageots, de faux fruits et légumes.Ouest-France, Christine GUILLOU-DUBOIS, 30/01/2012
Des métaphores excessives font passer devant l'esprit des rêves grotesques.Hippolyte Taine (1828-1893)
Comme le carnaval et la fiction, le grotesque permet en fait d'appréhender le réel d'une façon plus juste.Études, 2005, Marie Liénard (Cairn.info)
Mais, si ce symbole grotesque était autre chose, si, comme dans d'autres fables de l'antiquité, c'était la vérité fatale sous un masque de folie ?Gérard de Nerval (1808-1855)
Comme dans un puzzle, l'assemblage de diverses parties du corps aboutit à de grands tableaux grotesques et surréalistes.Allemagne d'aujourd'hui, 2017, Eckhart Gillen, Jean Mortier (Cairn.info)
Cette série est si grotesque qu'il faudrait être bête pour ne pas comprendre l'exagération.Ouest-France, Pierre MACHADO, 07/10/2018
Un matin donc, elle se dirigea vers la grotesque façade de l'humble et silencieuse maison où s'était écoulée son enfance.Honoré de Balzac (1799-1850)
Confondre nature et liberté, c'est régresser intellectuellement et adopter une perspective prémoderne qui donnait sens notamment aux procès d'animaux qui nous apparaissent si grotesques aujourd'hui.L'enseignement philosophique, 2019, Philippe Larralde (Cairn.info)
Du point de vue des procédés, les caricatures se peuplent de portraits-charge d'hommes politiques qui interagissent sur les modalités du grotesque de situation.Sociétés & Représentations, 2013, Michela Lo Feudo (Cairn.info)
Ces trois vieilles tentent toutefois de sauver les apparences de façon grotesque.Ouest-France, 18/04/2013
Dans ce même groupe se distingue encore un modeste éventail de figures moulées à la main, essentiellement des reproductions d'animaux, de grotesques et de masques.Dialogues d'histoire ancienne, 2010 (Cairn.info)
La jeunesse dorée du quartier disparaissait dans la foule ; on n'apercevait même plus les grotesques qui étaient naguère sur le premier plan.Paul Féval (1816-1887)
Ses paysages oscillent entre différentes dimensions, naturelles, artificielles, morbides, grotesques, fantaisistes et farfelues, séduisantes et inquiétantes.Ouest-France, 22/09/2021
Le mensonge était grotesque et blessant, mais l'objectif recherché était beaucoup plus retors.Ouest-France, Laurent MARCHAND, 23/01/2020
Voulez-vous que j'étale aux yeux de l'univers une figure grotesque et lamentable, qui excitera le rire chez les uns et la pitié chez les autres ?Edmond About (1828-1885)
Puis l'oncle grotesque lui traversa la mémoire, avec son costume ridicule, ses manières surannées, ses joues tombantes, et ses yeux de crapaud-volant.Émile Blémont (1839-1927)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de GROTTESQUE adj. m. & f. & quelquefois subst.

Figure capricieuse de Peintre, de Graveur, de Sculpteur, qui a quelque chose de ridicule, d'extravagant, de monstrueux, telles que sont celles dont on pare les grottes. Calot Graveur Lorrain avoit un merveilleux genie pour dessiner des grottesques.
 
GROTTESQUE, se dit figurément de ce qui est bisarré, extravagant, ridicule dans les personnes, dans les habits, dans les discours, &c. On peignoit les Dieux des Payens en mille figures grottesques. les habits de masques, de ballets sont plus estimez plus ils sont grottesques. l'Arioste & les autres Poëtes Italiens inventent mille adventures grottesques, font des descriptions grottesques.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots de l’automne Top 10 des mots de l’automne

Le retour de l’automne s’accompagne souvent d’une saveur douce-amère. Certains craignent la baisse de la luminosité et le premier rhume de la...

Marjorie Jean 28/09/2022