grotesque

définitions

grotesque ​​​ nom et adjectif

nom féminin pluriel Arts Ornements faits de compositions fantaisistes, de figures caricaturales. De belles grotesques italiennes. Peintre de grotesques.
adjectif
Risible par son apparence bizarre, caricaturale. ➙ burlesque, extravagant. Un personnage grotesque. Accoutrement grotesque.
Qui prête à rire (sans idée de bizarrerie). ➙ ridicule.
nom masculin Caractère grotesque.
Le comique de caricature poussé jusqu'au fantastique, à l'irréel.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Premièrement, le fait qu'un parlement, quel qu'il soit, veuille adopter un rapport basé sur un traité dont le sort est encore totalement incertain, est grotesque.Europarl
Du saltimbanque disparu, son regard s'était reporté sur les toiles dont la peinture grotesque avait la prétention de retracer toutes les séductions qui attendaient les curieux à chaque séance.Eugène Chavette (1827-1902)
Ainsi déshabillés, les instincts ont une tournure grotesque ; les gens s'avancent gravement, la canne à la main, et pour nous ils sont tout nus.Hippolyte Taine (1828-1893)
Ces disputes, devant un homme qui se laissait lentement mourir de faim, avaient quelque chose de hideux et grotesque à la fois.Michel Zévaco (1860-1918)
Cette situation devient parfaitement grotesque lorsque 80 % de ces aides aboutissent dans 20 % seulement de toutes ces entreprises, et encore uniquement aux exploitants les plus nantis.Europarl
Et puis cette rencontre est-elle assez grotesque, de ce grotesque navrant comme la vie seule en invente !Paul Bourget (1852-1935)
Ils restent longtemps penauds, n'arrivent à se libérer que longtemps après que leur désir s'est mué en dégoût, figure grotesque et lamentable de bien des liaisons humaines.Remy de Gourmont (1858-1915)
Pourtant, il est presque grotesque de parler de cette question de semaine en semaine et de mois en mois.Europarl
Je vous invite instamment à déclarer, ici et aujourd’hui, qu’elle est parfaitement fausse et grotesque.Europarl
Cet ensemble de mauvais goût anglais n'était que grotesque et prêtait à rire tant qu'on n'envisageait pas attentivement cette créature.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Mais ce qui n'était point grotesque, et refoulait le rire dans la gorge, c'était l'expression de leurs visages.Jules Lermina (1839-1915)
Il était dans cette attitude grotesque, lorsque sa mère rentra ; il courut au-devant d'elle, et d'un air triomphant, lui montra sa tonsure.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Mais, si ce symbole grotesque était autre chose, si, comme dans d'autres fables de l'antiquité, c'était la vérité fatale sous un masque de folie ?Gérard de Nerval (1808-1855)
Je crois même avoir été au moins autant indigné que diverti par cette grotesque irrévérence ; de sorte que je ne puis savoir au juste si j'en aurais été capable.Hector Berlioz (1803-1869)
Nous nous tenions accroupis dans nos pots, notre tête passant en dehors, à peu près comme des perdrix en terrine, et faisant une mine assez grotesque.Théophile Gautier (1811-1872)
Je m'amusais beaucoup de son enthousiasme musical, qui était parfois fort grotesque, mais qui était toujours fort bien appliqué.Ida Saint-Elme (1776-1845)
En voici un qui participe des deux genres, et qui m'a paru tout ensemble grotesque et touchant.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Ils s'étaient décidés à monter sur le bâtiment, et les échanges avaient commencé, lorsqu'un incident assez grotesque faillit compromettre ces relations amicales.Jules Verne (1828-1905)
C'est le comportement grotesque et irresponsable causé par les politiques populistes de la gauche et de la droite qui nous ont conduits dans cette situation.Europarl
Elle lui semblait grotesque, et il se demandait si elle n'avait pas toujours été telle qu'aujourd'hui.Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GROTTESQUE » adj. m. & f. & quelquefois subst.

Figure capricieuse de Peintre, de Graveur, de Sculpteur, qui a quelque chose de ridicule, d'extravagant, de monstrueux, telles que sont celles dont on pare les grottes. Calot Graveur Lorrain avoit un merveilleux genie pour dessiner des grottesques.
 
GROTTESQUE, se dit figurément de ce qui est bisarré, extravagant, ridicule dans les personnes, dans les habits, dans les discours, &c. On peignoit les Dieux des Payens en mille figures grottesques. les habits de masques, de ballets sont plus estimez plus ils sont grottesques. l'Arioste & les autres Poëtes Italiens inventent mille adventures grottesques, font des descriptions grottesques.
Le mot du jour Applaudissements Applaudissements

On aura entendu parler de clapping, un anglicisme qui me fait doucement rigoler.

Aurore Vincenti 27/04/2020