imparfait

 

définitions

imparfait ​​​ , imparfaite ​​​ adjectif et nom masculin

adjectif
littéraire Qui n'est pas achevé, pas complet. ➙ incomplet. Une connaissance imparfaite d'une langue.
Qui présente des défauts, des imperfections. ➙ critiquable, inégal. Une œuvre imparfaite.
nom masculin Temps du verbe ayant essentiellement pour fonction d'énoncer une action en voie d'accomplissement dans le passé et conçue comme non achevée. Imparfait de l'indicatif, du subjonctif (ex. il riait quand je suis entré ; il aurait fallu qu'elle le vît).
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il est imparfait, il est incomplet, c'est mieux que de ne pas en avoir du tout.Europarl
Quelque imparfait que soit jusque ici le système des connaissances chimiques, son développement n'en a pas moins déjà puissamment contribué à l'émancipation générale et définitive de la raison humaine.Auguste Comte (1798-1857)
Je le suis, je le suis ; et j'y tiens ; ce que j'ai d'imparfait, c'est moi, plus que le reste.Romain Rolland (1866-1944)
L'ordre antinaturel et imparfait actuel ne s'explique précisément que par le caractère soit théologique, soit métaphysique de l'enseignement philosophique dominant.Guillaume De Greef (1842-1924)
Critique, car il analyse sans complaisance les déficiences d'un système très imparfait, ses lenteurs, et parfois ses incohérences.Europarl
Au premier aspect, cela semble imparfait, mais, avant demain matin, la plaie aura pris l'aspect convenable.Paul Féval (1816-1887)
Peut-être doivent-ils accomplir leur mission tout entière ici-bas, et revivre éternellement sous les mêmes formes, avec des organes imperfectibles, dans un milieu toujours imparfait.George Sand (1804-1876)
Le régime actuel relatif aux substances chimiques est imparfait, bureaucratique et lent et, dans bien trop de circonstances, il est franchement inefficace.Europarl
Il nous faut bien entendu soutenir ce texte, très attendu, même s'il est insuffisant, parce que je pense qu'il vaut mieux ce petit quelque chose imparfait que rien du tout.Europarl
Dans ces circonstances, il est plus que vraisemblable que sa prétention se bornera à faire un instrument imparfait et grossier, c'est-à-dire très-peu propre à remplir sa destination.Frédéric Bastiat (1801-1850)
On distinguait si bien les points réguliers que la jeune mère avait ajoutés au travail imparfait de l'enfant !Paul Féval (1816-1887)
Il est vray que je luy ay tousjours predit que quelque laborieux qu'il fust, et quoy qu'il ne fist autre chose toute sa vie, il laisseroit tousjours cet ouvrage imparfait.Antoine Furetière (1619-1688)
Un mesme auteur estoit composé de plusieurs tomes d'inégale grandeur, d'impression, de volume et de relieure differente ; encore estoit-il toujours imparfait.Antoine Furetière (1619-1688)
Aussi est-elle plus rare, même à un état très imparfait, que l'amour à quelque état qu'on le prenne.George Sand (1804-1876)
L'œil eût même aussi bien trouvé des taches dans le soleil, que sur son corps quelque chose d'imparfait.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
La société, tout imparfaite qu'elle est, parce qu'elle est l'expression d'un être imparfait, est le grand fait accompli des siècles.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
La vie morale de l'homme forme une part du sujet de l'artiste, mais la moralité de l'art consiste dans l'usage parfait d'un moyen imparfait.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Graziella, écrit d'après nature, resta le moins imparfait de mes ouvrages ; il était moins beau, mais il était vrai.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Je partage l'avis selon lequel ce problème n'incombe pas avant tout à un appareil de contrôle imparfait, le tachygraphe.Europarl
Le roi était impuissant ; sous un gouvernement imparfait, les lois créées pour durer toujours perdent rapidement leur vitalité, et celles qu'on faisait alors mouraient en un jour.Jean Jules Jusserand (1855-1932)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « IMPARFAIT, AITE » adj.

Qui n'est pas achevé, à qui il manque quelque chose. Les grands bastimens demeurent souvent imparfaits. ce livre est demeuré imparfait, n'a pas este accentué par l'Auteur : ce qui se dit aussi d'un livre où il manque quelques feuilles de l'impression.
 
IMPARFAIT, se dit aussi de ce qui a quelque defaut. C'est un homme vicieux qui est fort imparfait.
 
IMPARFAIT, en termes de Grammaire, est un temps indefini entre le present & le preterit. J'aimois, je lisois, ce sont les temps imparfaits de ces verbes.
Vidéos Interloqué, par Karim Duval Interloqué, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

15/04/2020