impitoyable

 

définitions

impitoyable ​​​ adjectif

Qui est sans pitié. ➙ cruel, implacable, inflexible. Un ennemi impitoyable. Être impitoyable pour, envers qqn.
Qui juge sans indulgence, ne fait grâce de rien. Un critique impitoyable.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
En tout cas, ce mois de contact avec la vie impitoyable vaut mieux qu'une année de méditations.Jules Legras (1866-1939)
Elle jugeait toutes choses avec un scepticisme impitoyable, mais dont le fond pénible se voilait sous des mots ingénieux et plaisants.Daniel Lesueur (1854-1921)
La mer, si mal traitée par l'homme dans cette guerre impitoyable, n'en a pas moins été pour lui généreuse et bienfaisante.Jules Michelet (1798-1874)
La langue lui brûlait comme à un muet qu'un mot soulagerait et que l'impitoyable nature empêche de prononcer ce mot.Georges Eekhoud (1854-1927)
Tout cela en écrasant la grande majorité des couches populaires sous des programmes d'austérité impitoyable, de licenciements massifs, de réduction des prestations sociales et de progression par bonds du chômage.Europarl
Ainsi je serais pour vous impitoyable... si vous aviez le malheur de vous mal conduire, je vous briserais, je vous écraserais sans pitié, entendez-vous ?Eugène Sue (1804-1857)
Simon manie les sujets les plus austères ; j'apprécie comme je le dois, le nouvel effort qu'il a tenté pour rendre moins inégale la lutte de l'homme contre un impitoyable fléau.Charles Anglada (1806-?)
La justice sait être impitoyable à l'égard des pauvres dans l'incapacité de payer une redevance ou une amende, jusqu'à saisir leurs maigres biens.Europarl
La réponse, je puis vous la livrer : nous avons créé dans ce pays un capitalisme sauvage, impitoyable, qui a mené les citoyens à la révolte.Europarl
Et, depuis le commencement du combat, ceux qui eussent pu l'observer de près auraient découvert, sous son masque de dureté impitoyable, une émotion cachée.Paul Féval (1816-1887)
Ils n'avaient pas prévu les mouches noires, ni compris tout à fait ce que serait le froid de l'hiver, ni soupçonné les mille duretés d'une terre impitoyable.Louis Hémon (1880-1913)
Je suis assez sévère pour mes défauts quand je les rencontre chez les autres, mais je suis impitoyable quand je trouve chez les autres le défaut que je n'ai pas.Félix Nadar (1820-1910)
A cette nouvelle preuve de son impitoyable méchanceté, je fis un retour sur moi-même et sur ma position.Eugène Sue (1804-1857)
C'est triste de renvoyer une malheureuse ; mais voyez-vous bien, pour les gens qui ne veulent pas aller tout droit leur chemin, je sens que je serai toujours impitoyable.René Boylesve (1867-1926)
Tout cela ne perdait pas cinq minutes, et le temps passait avec une lenteur impitoyable.Henry Gréville (1842-1902)
Malheureusement à cette époque, où tant de préjugés furent détruits et remplacés, il en existait un impitoyable contre ces pauvres créatures qu'on appelle sourds-muets.Alfred de Musset (1810-1857)
Eh bien, aujourd'hui plus que jamais, il faut que je cesse d'être, comme tant de malheureuses, un instrument aux mains de cette femme impitoyable.Michel Zévaco (1860-1918)
En quelques instants, il fut couvert de nourritures, de sauces et de vins, cependant que le trémolo de ses hurlements se faisait plus impitoyable.Fernand Kolney (1868-1930)
Et la malheureuse femme s'abaissait devant cet homme impitoyable, qui l'insultait rien que par son attitude.Jules Verne (1828-1905)
Une énergie impitoyable reposait dans ses yeux glauques, plus froids que des yeux de verre.Gustave Flaubert (1821-1880)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « IMPITOYABLE » adj. m. & f.

Cruel, barbare, qui n'a point de pitié des maux de son prochain. Les Scythes, les Sauvages sont des hommes impitoyables & farouches. Herode fut un Tyran impitoyable qui fit mourir tant d'innocens.
 
IMPITOYABLE, se dit aussi en bonne part, & signifie, Severe, rigoureux, inflexible. Un Juge doit avoir un coeur impitoyable à l'égard des scelerats. les pecheurs au jour du Jugement trouveront un Juge impitoyable & rigoureux.
 
IMPITOYABLE, se dit aussi des choses inanimées. La mer est impitoyable. l'Enfer & la mort sont impitoyables, ne pardonnent à qui que ce soit. On dit aussi dans les batailles, que le fer impitoyable ne pardonnoit à rien.
Vidéos Interloqué, par Karim Duval Interloqué, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

15/04/2020