Email catcher

importuner

Définition

Définition de importuner ​​​ verbe transitif

littéraire Ennuyer en étant importun. ➙ déranger. Le bruit m'importune. ➙ gêner, incommoder.

Conjugaison

Conjugaison du verbe importuner

actif

indicatif
présent

j'importune

tu importunes

il importune / elle importune

nous importunons

vous importunez

ils importunent / elles importunent

imparfait

j'importunais

tu importunais

il importunait / elle importunait

nous importunions

vous importuniez

ils importunaient / elles importunaient

passé simple

j'importunai

tu importunas

il importuna / elle importuna

nous importunâmes

vous importunâtes

ils importunèrent / elles importunèrent

futur simple

j'importunerai

tu importuneras

il importunera / elle importunera

nous importunerons

vous importunerez

ils importuneront / elles importuneront

Synonymes

Synonymes de importuner verbe transitif

déranger, embarrasser, ennuyer, gêner, incommoder, indisposer, embêter (familier), enquiquiner (familier), achaler (familier, Québec), encoubler (familier, Suisse), faire chier (très familier), [sans complément] être de trop

agacer, excéder, fatiguer, persécuter, tourmenter, assommer (familier), asticoter (familier), casser les pieds à (familier), courir (familier), empoisonner (familier), pomper (familier), tarabuster (familier), casser les couilles à (très familier), cavaler (très familier)

assiéger, assaillir, être après, être toujours sur les talons de, harceler, poursuivre, talonner, [enfant] être toujours dans les jupes de

Exemples

Phrases avec le mot importuner

Cet enfant va nous importuner de ses cris, et toi-même tu as besoin de repos.Charles Barbara (1817-1866)
Et le chantier de la gare, même dans sa phase la plus sonore, ne semble pas les importuner plus que ça.Ouest-France, Isabelle LABARRE, 23/10/2018
S'il a été demandé à un élève de cesser d'importuner, l'élève, en réponse, promet de ne plus se comporter ainsi.Les Sciences de l'éducation - Pour l'Ère nouvelle, 2007, Henri-Louis Go (Cairn.info)
Nous donnons licence à n'importe qui de nous importuner n'importe quand.Les cahiers internationaux de psychologie sociale, 2014, Pierre De Visscher (Cairn.info)
Je suppose de meilleures occasions d'importuner votre réserve.Léon Gozlan (1803-1866)
L'animatrice a ainsi expliqué à ses invitées du jour que le programme avait baissé le volume ces derniers jours pour ne plus importuner les habitants.Ouest-France, 08/06/2021
Inversement, une autre utilise au départ la cigarette électronique pour ne pas importuner sa compagne non fumeuse et se dirige finalement vers l'abstinence.Santé publique, 2017, Astrid Fontaine, Fernanda Artigas (Cairn.info)
Au reste il mene une vie qui ne lui permet gueres de vous aller importuner de si bonne heure.Revue d'Histoire Littéraire de la France, 2012, Marie-Thérèse Inguenaud, David Smith (Cairn.info)
Je vous ai laissé chercher en paix, sans vous importuner de questions curieuses.Émile Zola (1840-1902)
Je me suis promis de gagner une belle fortune sans vous importuner.Honoré de Balzac (1799-1850)
L'importuner de sa présence au tournant des rues et dans les théâtres ?Paul Bourget (1852-1935)
Nous ne croyez pas que les socialistes vont vous importuner dans cette affaire – au contraire.Europarl
Ce qui ne l'avait pas empêché de revenir, en état d'ivresse, importuner le personnel et les clients.Ouest-France, Charles DROUILLY, 20/05/2019
Après tout, il n'a pas forcément conscience de vous importuner.Capital, 26/03/2012, « Protégez-vous d’un collègue envahissant »
Ne craignez pas de l'importuner : une telle requête ne peut que l'impressionner favorablement.Capital, 12/08/2011, « Comment réussir sa période d’essai »
Celle-ci a également été séparée des autres sites de baignade pour ne pas importuner les riverains.Ouest-France, 24/06/2021
Donnons-nous vraiment licence à n'importe qui de nous importuner n'importe quand ?Les cahiers internationaux de psychologie sociale, 2014, Pierre De Visscher (Cairn.info)
Au lieu de l'importuner et de la taquiner comme elle en avait l'habitude, elle l'aide à la cuisine.Revue d'Histoire de la Shoah, 2014, Yaël Shneerson (Cairn.info)
Aujourd'hui, il regrette d'avoir soupçonné sa voisine et s'engage à ne plus l'importuner.Ouest-France, 23/05/2014
Le prévenu s'est emporté après que la victime lui a demandé de cesser d'importuner une femme.Ouest-France, 28/09/2021
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de IMPORTUNER v. act.

Se rendre importun. Les Poëtes & les plaideurs importunent fort par le recit de leurs ouvrages, ou de leurs procés. On le dit aussi par civilité. J'ay peur de vous importuner par mes lettres, par mes visites. Les emprunteurs disent, Excusez, si je vous importune de cette somme d'argent. les Roys tesmoignent souvent, que leur grandeur les importune.
 
IMPORTUNÉ, ÉE. part. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots de l’automne Top 10 des mots de l’automne

Le retour de l’automne s’accompagne souvent d’une saveur douce-amère. Certains craignent la baisse de la luminosité et le premier rhume de la...

Marjorie Jean 28/09/2022