indigne

définitions

indigne ​​​ adjectif

Indigne de
Qui n'est pas digne de (qqch.), qui ne mérite pas. Il est indigne de notre confiance.
Qui n'est pas à la hauteur de (qqn). Ce travail lui paraissait indigne de lui.
sans complément
Qui n'est pas digne de sa fonction, de son rôle. Un père indigne.
(choses) Très condamnable. ➙ déshonorant, odieux, révoltant.
Droit Habitat indigne : logement dont l'état expose les occupants à des risques manifestes pour leur santé ou leur sécurité.

indigné ​​​ , indignée ​​​ adjectif et nom

adjectif Qui éprouve de l'indignation. ➙ outré.
Qui exprime de l'indignation. Un regard indigné.
nom Les indignés : personnes qui manifestent (en Europe et aux États-Unis) pour la justice sociale.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « indigne »

Je ne sais ce qui arrivera demain ; mais je puis tout supporter, hors la façon indigne dont vous me traitez.Gaston Maugras (1850-1927)
Ne voulant solliciter aucune faveur après un traitement si indigne, je demandai à voyager jour et nuit sans perdre une minute.Raymond Aimery de Montesquiou-Fezensac (1784-1867)
Ils ouvroient l'entrée du sénat au citoyen qui méritoit cette distinction, et en chassoient un sénateur qui se rendoit indigne de sa place.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
Modifier la musique qu'on chante ou le livre qu'on traduit, sans en rien dire à celui qui ne l'écrivit qu'avec beaucoup de réflexion, c'est commettre un indigne abus de confiance.Hector Berlioz (1803-1869)
Le retard est injustifié et indigne et vous donne une image et un rôle qui ne vous reviennent pas.Europarl
Tout le reste m'a paru indigne des grandes choses que j'ai rassemblées sur d'autres nombres.Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
Ces chevaliers, qui étaient chargés spécialement de veiller nuit et jour à sa sûreté, ainsi qu'à celle des dames de la cour, tenaient une conduite indigne de leur noblesse.Paul Lacroix (1806-1884)
Quoi qu'il en soit, ce changement est pour le moins pitoyable et indigne de la part d'une organisation qui prétend représenter une vision humaine.Europarl
Je ne suis qu'une femme, mais je serais indigne de moi-même et de papa, si j'avais à me reprocher cette absurde faiblesse !Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Mais le péril où j'étais ne m'a pas paru une raison de rien faire qui fût indigne d'un homme libre.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
De quatre auditeurs placés dans la même loge à la représentation d'un opéra, le premier s'ennuie, le second s'amuse, le troisième s'indigne, le quatrième est enthousiasmé.Hector Berlioz (1803-1869)
Et j'ignore ce qu'un tel symptôme a produit chez les autres spectateurs, puisque personne ne parle, puisque personne ne s'indigne.Émile Zola (1840-1902)
Je sais que je n'ai pas le droit, après ma conduite indigne, de réclamer une réponse.Émile Zola (1840-1902)
Fabiani la trouvant indigne du roi, la prit et la jeta en disant « qu'il fallait lui en procurer une plus convenable à son rang ».André Le Glay (1785-1863)
Il regardait presque comme une lâcheté indigne d'un homme la prudence qui s'abstient et se prive par crainte des conséquences d'un moment d'énergie.George Sand (1804-1876)
S'ils sont coupables, c'est d'avoir toléré qu'un de leurs confrères, qu'un garçon de mérite & de sincérité fût bafoué de la plus indigne façon.Émile Zola (1840-1902)
C'est sa belle âme qui m'enchante, et je travaille à le rendre indigne de moi.Jean-Paul Marat (1743-1793)
C'est l'homme qu'il aimait et c'est la femme qu'il adorait... c'est vous, l'épouse coupable, et lui, le frère indigne...Paul Féval (1816-1887)
Quant au pemmikan si laborieusement préparé, il fut reconnu dès les premières bouchées tout à fait indigne de sa réputation, et abandonné aux chiens, qui s'en régalèrent.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Un demi-tyran serait indigne d'être regardé ; mais l'ambition, la cruauté, la perfidie, poussées à leur plus haut point, deviennent de plus grands objets.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Afficher toutRéduire

Exemples de « indigné »

Déjà dans plusieurs départements le peuple s'est indigné de cette mollesse, et a demandé que le tocsin du réveil général fût sonné.Georges Jacques Danton (1759-1794)
Childéric, indigné de céder en silence à son rival, réprime avec peine les mouvemens de son amour, de sa fierté, de son courage.Anne Marie de Beaufort d'Hautpoul (1763-1837)
Moi seul, dans ce monde qui l'avait chargée de tant d'adorations et de tant d'outrages, je lui restais indigné et fidèle.Jules Janin (1804-1874)
Indigné pourtant de son malheur et de sa foiblesse, un noble dépit va l'arracher à ses fers.Anne Marie de Beaufort d'Hautpoul (1763-1837)
À ne parler qu'au point de vue de sa profession, il se sentait presque indigné.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Gamelin n'entendit point ces propos, qui l'eussent indigné : il était allé dans la pièce voisine passer son habit bleu.Anatole France (1844-1924)
Il avait réussi à se mettre sur son séant ; il promenait autour de lui des regards troubles, hochant la tête d'un air indigné.Émile Zola (1840-1902)
Étienne évita le coup, si indigné de cette infraction aux règles d'un combat loyal, qu'il sortit de son silence.Émile Zola (1840-1902)
Moiron aussitôt arrêté parut tellement indigné et stupéfait des soupçons pesant sur lui qu'on faillit le relâcher.Guy de Maupassant (1850-1893)
On pouvait craindre qu'un malhonnête homme, piqué des mépris d'une femme, indigné de ses refus, outré de sa vertu même, ne formât le dessein de la perdre.Montesquieu (1689-1755)
Mais il se redressa presque aussitôt, honteux et indigné contre lui, d'un mouvement dont il rougissait comme d'une insigne lâcheté.Émile Gaboriau (1832-1873)
Je jouais l'étonné, l'indigné, le niais, je niais ; mais je pouffai de rire... pfl... et je m'étranglai.Romain Rolland (1866-1944)
Le public indigné se soulevait contre l'intruse, et la malheureuse a été l'objet d'autant de railleries que le peintre même auquel elle devait le jour.Théodore Duret (1838-1927)
La colère peut être folle et absurde ; on peut être irrité à tort ; on n'est indigné que lorsqu'on a raison au fond par quelque côté.Victor Hugo (1802-1885)
J'étais indigné de tout ce que je voyais, de tout ce que j'entendais, mais j'étais obligé de cacher mon indignation.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
Autrefois, la seule idée d'une pareille association m'eût indigné ; maintenant je la discutais et je cherchais des raisons pour ne pas la repousser.Hector Malot (1830-1907)
J'espère que ce qui m'a indigné et affligé ne se rencontrera pas une seconde fois.François Guizot (1787-1874)
Le peuple indigné prit des pierres et se mit dans sa justice à lapider le misérable bourreau.Victor Hugo (1802-1885)
Je suis un homme, mon seigneur, tellement indigné par les indignes traitements du monde, ses outrageants rebuts, que pour me venger du monde toute action me sera indifférente.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Concourez d'un commun accord aux mesures sévères et fermes que réclame le peuple indigné des trahisons dont il a été si longtemps victime.Georges Jacques Danton (1759-1794)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « INDIGNE » adj. m. & f.

Qui ne merite pas quelque chose. C'est la honte & la ruine de l'Eglise, d'estre gouvernée par des Prelats indignes. on casse les donations faites à des ingrats, quand ils s'en sont rendus indignes. une communion indigne est un vray sacrilege, quand on n'y apporte pas les preparations necessaires.
 
INDIGNE, est quelquefois un terme d'humilité. Les Religieux s'appellent indignes. nous sommes tous des serviteurs indignes & inutiles dit J. C. en St. Matthieu.
 
INDIGNE, se dit aussi des meschantes, ou vilaines actions. L'assassinat est un crime indigne d'un Gentilhomme, indigne de pardon. il a fait une action bien indigne en se mariant avec une coureuse. le peuple dans les seditions fait des traittements indignes aux Magistrats.
Déjouez les pièges ! « On est raisonnable » ou « raisonnables » ? « On est raisonnable » ou « raisonnables » ?

Vous hésitez souvent sur l'accord de l'adjectif qualificatif avec on ? Suivez le guide !

17/07/2020