abject

 

définitions

abject ​​​ , abjecte ​​​ adjectif

Qui mérite le mépris, inspire un dégoût moral. ➙ ignoble, infâme, répugnant, vil. Un être abject.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
J'oserai même dire que je n'ai bien connu le cœur humain que dans cet état que la sotte vanité appelle abject, et que j'ai su honorer par ma conduite.Louis Ange Pitou (1767-1846)
Mais il avait payé pour faire le coup un abject scélérat qui, étant pris, a tout avoué...Émile Gaboriau (1832-1873)
Le taudis où son regard plongeait en ce moment était abject, sale, fétide, infect, ténébreux, sordide.Victor Hugo (1802-1885)
Gabriel était heureux de son ignominie ; il ne la trouvait pas assez forte ; il aurait voulu quelque chose de plus abject.René Boylesve (1867-1926)
Il faut éviter à tout prix que les négociations s'arrêtent après chaque incident, aussi dramatique, aussi abject et aussi condamnable qu'il soit.Europarl
Il était né sous des auspices qui font l'homme plus grand ou plus abject que l'imagination même n'a osé le rêver.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Mais comment peut-elle être réduite à un état si abject avec les cinq ou six millions que tu avais emportés ?Voltaire (1694-1778)
Je pensai aussi à entrer au théâtre comme machiniste, comparse ou allumeur ; l'emploi le plus abject m'eût semblé doux, pourvu que je pusse entendre de la musique tous les jours.George Sand (1804-1876)
L'envieuse avait bien pensé, dans sa frénésie de savoir enfin, à employer ce moyen abject sans attendre le signe et chaque jour, jusqu'à la réussite.Paul Bourget (1852-1935)
Un signal lugubre est donné ; un ministre abject de la justice vient frapper à sa porte et l'avertir qu'on a besoin de lui.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il n'y a pas d'être plus abject et plus méprisable que celui qui a tout pour être bon, loyal, fier, utile, et qui est méchant, fourbe, lâche et nuisible.Georges Ohnet (1848-1918)
Si le misérable s'en était tenu là, son rôle eût été assez abject ; mais non, il parla de sa protection d'un ton qui surpassa toutes ces hypocrisies antérieures.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Car la traite des êtres humains a aussi son pendant légal qui n'en est pas moins abject.Europarl
Ce réalisme va jusqu'au plus abject matérialisme dans certaines œuvres dont les innombrables éditions attestent l'immense succès.Clarisse Bader (1840-1902)
Nous avons manqué de décision, de courage ; nous sommes tombés au plus abject de tous les vices : à la tolérance.Georges Darien (1862-1921)
Savone avait une garnison anglo-sicilienne ; le régiment anglo-sicilien était le ramassis de tout ce que l'on avait trouvé de plus abject dans les égouts des gens sans aveu.Pons de l'Hérault (1772-1853)
Cette garde personnelle était seulement de vingt hommes ; elle était composée de tout ce qu'on avait pu trouver de plus abject.Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Le tortionnaire abject, par une dernière impulsion de vague pitié, lui déclara qu'elle allait atrocement souffrir.Léon Bloy (1846-1917)
Mais quelque abject que fût cet homme, il avait une certaine puissance pour le mal ; elle ne venait pas de lui, la méchanceté des autres hommes l'en avait investi.George Sand (1804-1876)
Un signal lugubre est donné, un ministre abject de la justice vient frapper à sa porte, et l'avertir qu'on a besoin de lui.Victor Hugo (1802-1885)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ABJET, ETTE » adj.

Méprisable, dont on ne tient point de conte. Il se dit sur tout de la naissance & de la profession. Une naissance abjette, un mestier abjet. un homme abjet. On le dit aussi de l'esprit, du courage. C'est un esprit vil & abjet, une ame basse & abjette, qui n'a aucune élevation, qui ne pense à rien de grand. Ce mot vient d'abjicio, qui signifie, Jetter par mépris, abandonner une chose comme inutile.
Le mot du jour Ennui Ennui

Contrairement aux apparences, l’ennui prend deux sens, deux directions : un sens fort, dans la langue classique, et un sens atténué qui domine aujourd’hui.

Aurore Vincenti 30/04/2020