infortune

 

définitions

infortune ​​​ nom féminin

littéraire Malheur. Pour comble d'infortune. ➙ malchance. —  Compagnon d'infortune : personne qui supporte les mêmes malheurs.

infortuné ​​​ , infortunée ​​​ adjectif et nom

littéraire Qui est dans l'infortune. ➙ malheureux. Les infortunées victimes. —  nom Les infortunés.
 

synonymes

infortuné, infortunée adjectif

malheureux, malchanceux, maudit, pauvre

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « infortune »

Ç'avait été, dès lors, à ses yeux, l'obstacle, l'ennemi – une infortune qui ne le touchait plus.Fernand Vandérem (1864-1939)
Il avoit éprouvé des revers de fortune ; mais plus elle le disgrâcie, plus il est sensible et bon : nous nous trouvâmes presque compagnons d'infortune.Louis Ange Pitou (1767-1846)
Pendant dix-huit mois, il a été mon compagnon d'infortune, et son amitié a été une grande consolation pour moi.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Personne ne le voit, l'âme des mortels le conçoit par la pensée ; il fait rapidement, chez les hommes, succéder au bonheur l'infortune.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Allons-nous traiter comme des criminels des gens dont l'infortune les pousse à demander asile ou à fuir la persécution ?Europarl
Je quittai avec attendrissement ces nobles compagnons de gloire et d'infortune, car je ne prévoyais que trop que, pour beaucoup d'entre eux, cet adieu serait éternel.Raymond Aimery de Montesquiou-Fezensac (1784-1867)
Cachelin, morne, tapait de sa canne des mottes de terre, plus accablé que de coutume, songeant plus amèrement, ce jour-là, à leur infortune bientôt complète.Guy de Maupassant (1850-1893)
Quand le jour parut, je cherchai mes compagnons d'infortune, et je comptai six êtres vivants !Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
La pitié qu'elle éprouvait déjà spontanément pour lui s'était accrue, lorsqu'elle avait connu les circonstances de son infortune.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
Quelle que soit votre infortune, répliqua le voyageur, je ne m'éloignerai point ; je n'ai jamais fui les malheureux ; cependant, si ma présence vous importune, je suis prêt à me retirer.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
J'ai su qu'on l'accusait d'avoir reçu d'un seigneur polonais une somme à distribuer à ses camarades d'infortune, et de l'avoir gardée pour lui.Raymond Aimery de Montesquiou-Fezensac (1784-1867)
Mais en même temps, il est naturel, il est juste de témoigner à de malheureux proscrits l'estime qu'inspire leur courage et la sympathie que commande leur infortune.François Guizot (1787-1874)
J'ai compris que si vous épousiez mes succès, vous deviez épouser mon infortune, et voilà que déjà nous nous séparons.Honoré de Balzac (1799-1850)
Car quel est l'homme honnête et généreux qui pourrait consentir à repaître ses yeux toute sa vie du spectacle affreux de l'infortune ?Henri Masers de Latude (1725-1805)
Il y a encore de la grandeur à s'élever volontairement et de soi-même au-dessus d'une grande infortune.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Pourquoi a-t-il oublié plus tard ce qu'une infortune honorable, et qui tiendra une place distinguée dans l'histoire, devait à une infortune glorieuse dont le souvenir retentira dans tous les siècles ?Ida Saint-Elme (1776-1845)
Mais je surmonterai ma faiblesse, je m'efforcerai de faire entendre un langage qui, dans un jour d'infortune, pourrait préparer une espérance à ma patrie.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
L'infortune lui ravit l'âge des illusions, et la fit avancer toute jeune dans celui de la réflexion et de l'expérience que donne le monde.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Mais où trouver un lieu sûr pour opérer ce précieux dépôt qui deviendra peut-être l'unique ressource de l'équipage, si cette suprême infortune lui est réservée ?Louis Boussenard (1847-1910)
Elle inspire à ses compagnons d'infortune une espèce d'effroi vague, de terreur superstitieuse, et elle se promène ayant toujours autour d'elle un cercle de solitude.Théophile Gautier (1811-1872)
Afficher toutRéduire

Exemples de « infortuné »

L'infortuné occupe une place avantageuse pour les bien étudier, parce que, étant hors de leur route, il les voit passer devant lui.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
L'infortuné roi n'avait pas eu l'air un seul instant de comprendre la tristesse de sa position.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
Qui veillera avec plus de tendresse sur cet infortuné, que vous, qui fûtes toujours pour lui un père tendre ?Madame de Krudener (1764-1824)
Les souvenirs les plus doux de ta bonté, de notre amour, l'espoir de te retrouver toujours aimable, toujours fidèle, d'embrasser ma chère fille, soutiennent seuls l'infortuné.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Cette triste nouvelle nous rappelle que, en dépit de nos efforts, il reste beaucoup à faire pour garantir la paix et la stabilité dans cet infortuné coin du monde.Europarl
Ô infortuné entre tous les fils des hommes, celui qui rêve de posséder la lumière refusée à son intelligence !George Sand (1804-1876)
Adieu, trop infortuné ami, de grâce répondez-moi tout de suite pour dissiper mes craintes qui sont extrêmes, ou faites-le-moi faire si vous êtes privé de cette liberté.Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Nous ne savons pas ce que vous avez fait, mais nous ne voudrions pas vous voir mourir de faim pour cela, pauvre infortuné !...Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Je ne sais ce que cet infortuné doit penser là-bas ; mais les siens ont un plus bel appartement, de plus belles toilettes, et un semblant d'équipage.Charles Wagner (1852-1918)
Ils sont dans ce père infortuné, enfermé avec ses quatre fils dans les demi-ténèbres de cette tour.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Bonnes ou mauvaises, les émotions étaient de courte durée chez l'infortuné qui, en adjoignant trois belles-mères à son existence, s'était, pour ainsi dire, donné son purgatoire sur terre.Eugène Chavette (1827-1902)
L'infortuné me reconnut à peine, tant ses malheurs avaient altéré sa mémoire et sa vue.François Guillaume Ducray-Duminil (1761-1819)
Du moins, on l'a trouvé noyé dans un puits, où, sans doute, l'infortuné cherchait la tendresse, cet introuvable objet de ses douloureuses aspirations.George Sand (1804-1876)
Dame, tout cela est possible, et dans ce cas mon malheur serait certain ; car je suis le plus infortuné des hommes si je ne le retrouve pas.François Guillaume Ducray-Duminil (1761-1819)
Il ne restait à l'amiral qu'à mourir, et l'infortuné en forma plus d'une fois le vœu.Adolphe Thiers (1797-1877)
L'amour le plus infortuné, en présence de l'objet aimé, est bien moins malheureux : il s'enveloppe de cette magie de la présence ; ses souffrances ont du charme, elles sont remarquées.Madame de Krudener (1764-1824)
Nous allâmes droit à lui, nous lui donnâmes le peu d'argent qui nous restait, et l'infortuné nous remercia par des sanglots.Élisabeth Vigée-Lebrun (1755-1842)
Veuillez bien, par vos recherches, rendre la vie à un père infortuné : je sens... je sens que j'ai des entrailles de père ; qu'elle revienne à moi, je lui pardonne.Alphonse de Fortia de Piles (1758-1826) et Pierre-Marie-Louis de Boisgelin de Kerdu (1758-1816)
En lisant la vie de cet infortuné, on ne peut se défendre des sentimens les plus pénibles, et des réflexions les plus douloureuses.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Tu peux mettre le comble à mon bonheur, et sous tes yeux je reste infortuné !Jean-Paul Marat (1743-1793)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « INFORTUNÉ, ÉE »

Malheureux, ou à qui il est arrivé quelque accident, quelque infortune. C'est un Prince infortuné qui a esté chassé de son Estat. Sa destinée est de vivre toûjours infortuné.

Définition de « INFORTUNE » s. f.

Malheur ou perte causée par quelque accident fortuit. Le feu a pris chez luy, c'est une grande infortune. ce pauvre homme a vescu toûjours dans l'infortune.
 
On appelle en Astrologie Saturne, la grande infortune ; & Mars la petite infortune.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots des politiques Top 10 des mots des politiques

Travailleur, dégagisme, abracadabrantesque... Choisis délibérément, employés à l'improviste ou totalement inventés, certains mots marquent durablement le discours des femmes et des hommes politiques français. Qu'ils soient surprenants, brutaux, décalés, peu connus ou utilisés mal à propos, ils ont tous pour point commun d'être largement repris dans les médias et commentés à l'infini. De la chienlit du général de Gaulle au perlimpinpin d'Emmanuel Macron, voici dix mots qui prouvent que le lexique des politiques n'en finit pas de nous étonner.

Édouard Trouillez 10/06/2020