revers

définitions

revers ​​​ | ​​​ nom masculin

Côté opposé à celui qui se présente d'abord ou est considéré comme le principal. ➙ envers, verso. Le revers de la main, le dos (opposé à paume).
Côté (d'une médaille, d'une monnaie) opposé à la face principale (➙ avers). ➙ pile. —  locution Le revers de la médaille : l'aspect déplaisant d'une chose qui paraissait sous son beau jour.
Partie d'un vêtement qui est repliée. Pantalon à revers. —  Les revers d'une veste.
Prendre l'ennemi à revers : de flanc ou par-derrière.
Geste par lequel on écarte, on frappe, etc., avec le dos de la main. Un revers de (la) main. —  Sports Coup de raquette effectué le dos de la main en avant (s'oppose à coup droit).
au figuré Évènement inattendu, qui change une situation en mal. ➙ défaite, échec. Revers militaires. Revers de fortune.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La hausse de la pauvreté et de l'exclusion sociale n'est que le revers d'une croissance économique débridée et des réductions constantes en termes de dépenses sociales.Europarl
Et, du revers de sa main, elle frappa d'un vigoureux coup la glace qui tomba en éclats sur le tapis soyeux.Pamphile Le May (1837-1918)
Il n'y avait rien, ni dans les souvenirs de leur pouvoir, ni dans les accidents de leurs revers, qui pût les justifier ou atténuer leurs fautes.Joseph Kervyn de Lettenhove (1817-1891)
Elle n'éprouvait que des revers sur terre et sur mer dans toutes les parties du monde.François-Xavier Garneau (1809-1866)
C'est justement dans les répercussions sur le développement régional que l'on voit le revers de la médaille de l'union monétaire en gestation.Europarl
C'était un officier de la plus grande distinction, et qui avait été éprouvé par des revers de fortune.François-Xavier Garneau (1809-1866)
Au revers, et sur le côté, et coupé par le trou trilobé du couteau, rien qu'une tige de roseau desséchée.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Mais leur protestation a été balayée d'un revers de main, au nom d'une argumentation technocratique hâtive.Europarl
Bien sûr, il y a un revers à la médaille, même en ce qui concerne notre bonne relation de travail.Europarl
Ayant échoué dans cette tentative, il poursuivit néanmoins l'exécution de son entreprise, dans laquelle, comme on l'a vu, il eut à subir de nouveaux revers.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Mais il n'est pas moins beau de le sentir par les revers, par l'excès des malheurs.Jules Michelet (1798-1874)
Mais, quels sont les hommes qui s'élèvent contre la conduite du comité, et qui, dans cette séance, ont aggravé vos revers, pour aggraver leurs dénonciations ?Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Tout autour de la pièce, à l'endroit et au revers étaient gravées des légendes en lettres inconnues.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
La mienne en avait été incendiée, et c'est une de ces impressions que l'âge, les revers, les vicissitudes prosaïques de l'existence n'ont pas affaiblies en moi.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il a cruellement porté la peine de cette disposition : tous les revers de sa carrière doivent y être rattachés.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Non-seulement le plan d'attaque des insurgés contre les possessions britanniques n'avait point réussi, mais leur plan de défense sur leur propre territoire avait été accompagné de grands revers.François-Auguste Mignet (1796-1884)
La face convulsée, il ne pleurait que de grosses larmes rares, qu'il essuyait régulièrement, d'un revers de main.Émile Zola (1840-1902)
Lorsque ces installations sont en exploitation, les plaintes des résidents sont bien souvent balayées d'un revers de la main.Europarl
Au gouvernement, mais aussi à la population slovaque, qui a su accepter avec patience de profondes réformes qui, bien entendu, comportent aussi leur revers de la médaille.Europarl
Je m'assis au revers d'un talus, et je restai là une grande demi-heure en extase.Paul Féval (1816-1887)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « REVERS » s. m.

Ce qui est au dos, qu'on ne voit qu'en le retournant. Le revers du feuillet, c'est la page qu'on voit, quand on le retourne. Il a escrit l'adresse au revers de la lettre.
 
REVERS, se dit d'un soufflet, d'un coup qu'on donne de l'arriere-main. Il luy a donné un revers sur la jouë. Les Turcs d'un revers de leur sabre abattent la teste, le bras.
 
REVERS, en termes de Medailliste, est la partie la moins considerable de la medaille, où il n'y a que quelque devise. Il est opposé à la principale empreinte ou figure.
 
REVERS, se dit figurément en Morale d'un retour ou renversement de fortune, ou d'affaires. Les Courtisans sont fort sujets aux revers de fortune, à d'estranges revers.
 
REVERS, se dit aussi du bout des manches qu'on retourne. Voilà du satin qui sera bon pour le revers des manches.
 
REVERS, en termes de Guerre, se dit d'une batterie qui bat à dos & par derriere. Ce poste est veu de revers, est battu de revers. Cette hauteur avoit un commandement de revers sur un tel quartier.
 
REVERS, en termes de Marine, se dit des écoutes, boulines, bras & autres manoeuvres, tandis qu'elles ne servent point. Quand on revire le bord, les manoeuvres qui estoient de revers deviennent manoeuvres de service ou ordinaires. Et au contraire les manoeuvres qui étoient de service deviennent manoeuvres de revers, quand elles ne sont plus sous le vent.
 
On dit proverbialement, qu'il n'y a point de medaille qui n'ait son revers, pour dire, Il n'y a point d'affaire qui n'ait deux faces, qu'on ne puisse regarder du bon & du mauvais costé.
Le français des régions Pinzutu Pinzutu

Pinzutu est un régionalisme emblématique de la Corse. Il n'est pas employé en dehors de l'île de Beauté.

01/12/2020