Email catcher

insensible

Définition

Définition de insensible ​​​ adjectif

Qui n'a pas de sensibilité physique. Le nerf est devenu insensible. Être insensible au froid.
Qui n'a pas ou a peu d'émotions. ➙ froid, impassible, indifférent. Elle est restée insensible. Un homme insensible à la poésie.
Qu'on ne sent pas, qui est à peine sensible. ➙ imperceptible. La force insensible du courant.
Graduel, progressif. Une pente insensible.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot insensible

Ce cimetière à bateaux, c'est une page d'histoire maritime qui ne laisse pas insensible.Ouest-France, Didier GOURIN, 07/08/2021
D'un côté, les caractéristiques des contrats de dépôt offerts par les banques en font des ressources insensibles aux problèmes d'information.Revue d'économie financière, 2012, Michel Dietsch, Philippe Wahl (Cairn.info)
Visiblement insensible à la douleur, c'est finalement le médecin sur place qui décide d'annuler la suite du combat.Ouest-France, 02/04/2021
La fureur de ce tremblement de terre a mis en valeur le caractère insensible du capitalisme qui balaie cette région.Europarl
Demander aux panélistes, un mois durant, de rester insensibles aux voix extérieures était évidemment difficile.LAENNEC, 2014, Patrick Verspieren (Cairn.info)
Les élèves sont un peu impressionnés par l'uniforme et ne sont pas insensibles aux remarques.Ouest-France, 12/12/2018
Une découverte par une autre lorgnette, plus humaine, qui ne devrait pas laisser insensible les élèves.Ouest-France, Élisabeth PETIT, 24/04/2019
Quand on découvre ce niveau et que l'on devient très médiatisé, c'est difficile de rester insensible à tout ça.Ouest-France, 18/05/2014
Nous sommes constitués d'organes mous remplis de liquide et d'os, deux types de tissu quasi insensibles à la pression.Ça m'intéresse, 29/04/2017, « Quelle pression notre corps peut-il supporter ? »
Dans la deuxième partie de l'ouvrage, le lecteur ne reste pas insensible aux détails des récits.Le sociographe, 2009 (Cairn.info)
Faites-lui sentir qu'il passera pour un radin ou un insensible s'il chipote.Capital, 15/04/2019, « Télétravail, changement de bureau... voici comment convaincre votre chef »
Les requins sont insensibles à la couleur et peinent à distinguer les formes.Ça m'intéresse, 27/10/2021, « On sait enfin pourquoi les requins attaquent les surfeurs »
Le financement immobilier n'a pas été totalement insensible à la pandémie.Capital, 24/01/2022, « Crowdfunding : des rendements élevés et un risque maîtrisé dans… »
Cette philosophie de l'action aboutit même, par un glissement insensible, à l'idée que toute action est bonne.Dialogues d'histoire ancienne, 2007, Emmanuel Golfin (Cairn.info)
Une progression qui ne laisse pas insensible les grands armateurs.Capital, 17/02/2020, « Les croisières de luxe des petits bateaux cinq étoiles »
Deuxièmement, il est insensible à l'unité monétaire et au niveau de revenu moyen de la population.La Revue de l'Ires, 2014, François Ghesquière, Jacques Wels (Cairn.info)
Le goût de fruit éclatant de ce vin de l'année 2018 risque de ne pas vous laisser insensible !Ouest-France, 15/09/2021
De leur côté, les hommes ne sont pas pour autant insensibles aux inégalités quant à l'accès à la consommation personnelle.Pensée plurielle, 2014, Caroline Henchoz (Cairn.info)
Cette platine est un modèle de stabilité grâce à un socle bien équilibré, un moteur insensible aux vibrations et un bras ultrarigide.Capital, 21/10/2011, « Le plaisir retrouvé du son haute-fidélité »
Je n'étais pas insensible à l'idée que la patrie me devrait, dans l'intérieur la liberté, à l'extérieur l'indépendance.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de INSENSIBLE adj. m. & f.

Qui est privé de l'usage des sens, qui n'a point les organes disposés pour recevoir le sentiment, pour estre esmeu des objects presens. Les vegetaux & les mineraux sont insensibles. Les aveugles sont insensibles à l'égard des couleurs ou de la lumiere ; les sourds à l'égard des sons ; les punais à l'égard des odeurs ; les malades à l'égard du goust ; les ladres à l'égard de l'attouchement.
 
INSENSIBLE, se dit aussi de ce qui eschappe à la connoissance de nos sens. Les atomes sont si petits, qu'ils sont insensibles. quoy que les plantes croissent à tout moment, & en chacune de leurs parties, cela est pourtant insensible. les Cometes en s'approchant, ou en se reculant de nous, deviennent sensibles, ou insensibles. le mouvement de la terre est insensible, on ne s'en apperçoit point par les sens.
 
INSENSIBLE, se dit figurément en Morale, de celuy qui n'est point esmeu par aucune passion de l'ame. Un Stoïque est insensible aux injures, aux assauts de la fortune. les Tyrans ont un coeur dur & insensible, ne sont point esmeus de compassion des malheurs d'autruy. On devient insensible à force de souffrir, on s'accoustume à estre miserable. les amants appellent leur maistresse cruelle & insensible, quand elle ne veut pas respondre à leur passion.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.