acariâtre

 

définitions

acariâtre ​​​ adjectif

D'un caractère désagréable, difficile. ➙ grincheux, hargneux. —  Humeur, réponse acariâtre.
 

synonymes

acariâtre adjectif

bougon, aigre, désagréable, grincheux, grognon, hargneux, insociable, intraitable, maussade, pas commode, querelleur, rogue, teigneux, acrimonieux (littéraire), bilieux (littéraire), atrabilaire (vieux), malcommode (familier, vieux ou région.), bougonneux (Québec)

femme acariâtre

mégère, harpie

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Qu'elle fût sotte, acariâtre, insociable, qu'elle n'eût ni cœur ni âme, peu importait, il épousait la dot.Alexis Bouvier (1836-1892)
Songez qu'un trop jeune mari ne se contente pas longtemps d'une seule femme, et qu'une femme délaissée est jalouse et acariâtre.George Sand (1804-1876)
Elle se sent si seule, si isolée dans la pension où l'a accueillie une vieille fille acariâtre.Albert Savine (1859-1927)
Son humeur acariâtre s'aigrissait à mesure que sa beauté passée se perdait dans l'envahissement d'un embonpoint excessif.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
Quoi qu'il en soit, et malgré les taches dont l'humeur acariâtre est seule responsable, ces lettres sont du plus vif intérêt.Hector Berlioz (1803-1869)
Il lui pardonnait son humeur acariâtre, parce que l'activité el la parcimonie de sa ménagère lui étaient fort utiles.George Sand (1804-1876)
Haineuse, acariâtre, n'ayant pas encore pris parti de son célibat, rongée de regrets et de jalousie, la vieille fille fit de l'enfant son souffre-douleur.Émile Gaboriau (1832-1873)
Et le professeur prolongeait son monologue pour donner aux nerfs de l'acariâtre bourgeoise le temps de se calmer.Paul Bourget (1852-1935)
Elle devint très-acariâtre pour tout le monde, ne s'appliquant jamais qu'à dire des méchancetés de ses chères sœurs, comme elle appelait toutes ses camarades de théâtre.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Sa verve de fabuliste n'existe plus que pour duper l'épouse acariâtre et passionnée qui le tient par le plus décevant des espoirs, celui d'un héritage de plus en plus hypothétique.Paul Bourget (1852-1935)
Le lever de l'aurore ressemblait à la grimace d'une femme acariâtre, heureuse de jouer un mauvais tour à ses adorateurs.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
A l'âge où la science est une muse et n'est pas encore une épouse acariâtre et exclusive, il avait peut-être expérimenté quelque chose d'analogue à l'amour.Louis Ulbach (1822-1889)
Une femme acariâtre n'oserait plus faire souffrir son mari, une coquette le tromper ou le désoler ; qui les épouserait après une rupture ?Jenny d'Héricourt (1809-1875)
Ce membre superbe, qui apaise la femme la plus acariâtre, fut sans effet ; deux courtisanes délaissées, deux personnages à quia ; que devint le troisième ?Honoré-Gabriel de Riqueti de Mirabeau (1749-1791)
Puis, ces élans de gaieté n'étaient pas de longue durée ; bientôt ils se transformaient en une tristesse sombre et acariâtre.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Belfond, qui retenait avec grande peine l'indignation excessive que lui faisait éprouver la mauvaise humeur de l'acariâtre jeune femme, s'interposa.Madame Leprohon (1829-1879), traduction Joseph Auguste Genand (1839-1902)
On ne laisse pas que d'y reconnaître un bon type des dames égyptiennes de condition médiocre, aux traits communs, à l'humeur acariâtre.Gaston Maspero (1846-1916)
Vous savez, monsieur, combien il est dangereux pour une femme acariâtre d'être l'épouse d'un médecin.Voltaire (1694-1778)
C'était une grande fille sèche, à tournure masculine, parlant du bout des lèvres, fort impérieuse et passablement acariâtre.Alfred de Musset (1810-1857)
Il craignait un peu la reine, acariâtre, têtue, qui, une fois qu'elle boudait, restait intraitable, et des mois entiers.Jules Michelet (1798-1874)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ACARIASTRE » adj. masc. & fem.

Qui est d'une humeur farouche, difficile, & qu'on ne peut gouverner. Je ne puis traitter avec cet homme-là, c'est un humeur acariastre. c'est une femme acariastre, qui crie jour & nuit son mari, ses domestiques. Il a aussi autrefois signifié Fol.
 
Sylvius derive ce mot de St. Acaire, parce qu'il guerit les acariastres. Menage veut qu'il vienne du mot Latin acariaster, & Nicod du mot Grec cari signifiant caput, comme si on disoit acaris d'un homme sans teste & écervelé : d'autres du Grec achariastros, qui signifie Opiniastre, ennemy de complaisance, dont les moeurs & les paroles sont desagreables, & tirent sur la folie. Borel le derive de cara, vieux mot François venu d'Espagne qui signifioit un visage renfrogné.
Les mots croisés du Robert Les mots croisés de la montagne Les mots croisés de la montagne

Partez à l'assaut de notre grille montagnarde ! Niveau standard.

22/02/2020