Email catcher

insolence

définitions

insolence ​​​ nom féminin

Manque de respect injurieux. ➙ effronterie, impudence. (Une, des insolences) Parole insolente. ➙ impertinence.
Orgueil offensant (pour des inférieurs ou des personnes traitées comme telles). ➙ arrogance, morgue.

synonymes

insolence nom féminin

effronterie, impertinence, irrespect, culot (familier), toupet (familier), irrévérence (vieilli ou littéraire)

offense, impertinence, insulte

arrogance, cynisme, dédain, désinvolture, hauteur, impudence, mépris, morgue, orgueil, suffisance, outrecuidance (littéraire), superbe (littéraire)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ils transmettent une insolence plus que la mise en scène, encore qu'elle exhibe un refus d'élaboration, désordre lâchement organisé et ne posant pas au sérieux.Les temps modernes, 2010, Micheline B. Servin (Cairn.info)
À droite, un ensemble d'architectures en bois, très organisé, lui répond de son insolence colorée.Ouest-France, 14/04/2015
Ce qui serait une grande insolence et une grosse injure.Éliphas Lévi (1810-1875)
Il prend simplement sa revanche, avec l'insolence de ceux que rien ne pourra jamais rassasier.La pensée de midi, 2001, Jacques Durand, Claude Bleton, Christian Milovanoff (Cairn.info)
Ils ont aussi la générosité de la jeunesse, et son insolence, qui est certainement une source de santé dans ces questions-là.Journal international de bioéthique et d'éthique des sciences, 2018, Sandrine de Montgolfier, Gerard Bonhoure (Cairn.info)
Celles-là mêmes qui usaient le reste de l'année d'une forme d'insolence.Ouest-France, Jérémy Proux, 09/07/2018
Son adversaire a du mal à croire à une telle insolence.Ouest-France, 27/05/2021
De vieux textes donc qui ne manquent pas de fraîcheur et d'une assez belle insolence.Études, 2015 (Cairn.info)
Pour que rien ne manquât, il avait voulu être au siége, et là son importance, son insolence impérieuse avaient encore blessé le roi.Jules Michelet (1798-1874)
À peine arrivées, tout de suite récompensées, les jeunes pousses écartaient avec une forme d'insolence leurs aînés, le plus souvent dès leur premier album.Ouest-France, Michel TROADEC, 09/02/2019
L'insolence et la provocation de certains de ses commentaires ont pu détonner dans un milieu parfois fade.Ouest-France, 24/12/2020
Il a des insolences heureuses, des pointes hardies, des reculades altières, où il fait fort bonne mine.Jules Michelet (1798-1874)
Les ados répondant avec insolence à leurs parents ou faisant le mur avaient davantage réussi une carrière entrepreneuriale.Ça m'intéresse, 30/01/2022, « Pourquoi on adore transgresser les règles »
Qui vous interdit de lui demander ce qu'elle pense de votre manière de lui donner des ordres contradictoires et de l'envoyer en première ligne affronter les insolences des enfants ?Capital, 14/12/2018, « À la maison, comme au boulot, faites-vous évaluer par vos… »
S'il n'y eût eu encore que l'antipathie nationale, et l'insolence de la conquête, le mal eût pu diminuer.Jules Michelet (1798-1874)
Donc accepter la critique, considérer la franchise comme une preuve de loyauté, récompenser l'insolence du moment qu'elle habille la sincérité.Capital, 19/02/2019, « Le pouvoir rend-il fous nos chefs d'entreprise ? »
Il y a certes une forme de rébellion, mais aucune insolence ni la moindre suffisance.Revue du Mauss, 2001, Jacques Dewitte (Cairn.info)
Nous avons été habitués à l'insolence du pouvoir et au mépris de la volonté du peuple.Europarl
Quels ont été ceux qui vous ont montré le chemin de l'insolence ?Ouest-France, Loïc TISSOT, 26/05/2018
Il n'a pas le niveau pour suivre le programme et se fait souvent exclure des cours pour agitation et insolence.Cliniques, 2016, Serge Boimare (Cairn.info)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « INSOLENCE » s. f.

Manque de respect, impudence, effronterie. Il a eu l'insolence de dire des injures à ce Juge dans son Siege. les escornifleurs ont l'insolence de s'aller mettre à table chez des gens qu'à peine ils connoissent. c'est une insolence à un bourgeois, sous ombre qu'il est riche, d'avoir une table, un équipage, un logement de Prince. c'est un brutal qui fait mille insolences en toutes les honnestes compagnies.
Drôles d'expressions Être dans le coaltar Être dans le coaltar

La personne qui, mal réveillée, tente d’expliquer son état d’hébétude, emploie bien souvent des images aériennes et légères : je suis dans le...

Alain Rey 25/01/2022