impudence

 

définitions

impudence ​​​ nom féminin

littéraire
Effronterie sans retenue ou cynique qui choque, indigne. Nier avec impudence.
Caractère de ce qui est impudent.
Action, parole impudente.
 

synonymes

impudence nom féminin

effronterie, aplomb, arrogance, audace, cynisme, front, hardiesse, impertinence, indécence, insolence, témérité, outrecuidance (littéraire), culot (familier), toupet (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Avance tous les jours plus loin dans la sottise et l'impudence ; d'autres t'enseigneront le succès ; apprends de moi le travail infécond, les accouchements avortés.Hippolyte Taine (1828-1893)
On a de l'impudence pour confesser une trahison ; on lève la tête pour la proclamer, et l'on appelle cette impudente effronterie de la franchise.Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Croiriez-vous bien, monsieur, que ce drôle a eu l'impudence de demander un louis pour raccommoder la roue du carrosse ?Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
Ils ont l'amabilité, l'impudence, l'hypocrisie, la force, la patience, la suite des résolutions, la constance de la volonté, la fécondité d'imagination.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Cependant ne fût-ce qu'à cause de ton impudence sans égale, tu auras cent pas en avance.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
À la seconde même, sa mobile physionomie prit une expression toute nouvelle, mélange singulier de bêtise, d'impudence et d'ironie.Émile Gaboriau (1832-1873)
La révélation de l'occultisme est figurée par l'impudence de ce fils qui montre la nudité paternelle.Éliphas Lévi (1810-1875)
Oui, sans cœur, cette gamine, qui avait eu l'impudence et la cruauté de venir au monde sans y être conviée, et qui gênait tant sa maman.Albert Cim (1845-1924)
Cependant ce monsieur se cambre, s'efface avec une suffisance, une impudence capables de faire revenir la mode des pantalons de tricot.Paul de Kock (1793-1871)
C'était à ne pas croire à l'impudence de ce misérable, qui, démasqué enfin, poursuivi, venait proposer un duel, le suprême expédient des gens d'honneur.Émile Gaboriau (1832-1873)
Y a-t-il assez de mépris pour les gens capables de mentir avec une telle impudence ?Ernest Hamel (1826-1898)
Se voyant cernés de toutes parts, ces bandits eurent l'impudence de dire qu'ils avaient voulu faire une plaisanterie !...Jean-Baptiste de Marbot (1782-1854)
Vous allez jusqu'à me dire que je ne sais pas ce que je veux, ce qui est tout simplement une impudence de votre part.Armand Silvestre (1837-1901)
La question du bandit et son impudence me semblèrent si risibles que je ne pus réprimer un sourire.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Au lieu de cette noble simplicité et de cette aimable pudeur qui règne parmi vous, on voit une impudence brutale à laquelle il est impossible de s'accoutumer.Montesquieu (1689-1755)
Hardi jusqu'à l'impudence, il accuse, il accuse encore ; sommé de fournir ses preuves, il recule en lâche et désavoue sans pudeur.Rodolphe Reuss (1841-1924)
Vous avez poussé l'impudence jusqu'à ce point de fonder une société pour l'exploitation d'une chose qui n'existe pas.Émile Gaboriau (1832-1873)
Malgré son impudence, le procureur du roi dut être un peu décontenancé par cette parole pleine de dignité.Albert Delpit (1849-1893)
Jamais on ne s'est joué avec plus d'audace et d'impudence de ce que les hommes doivent avoir de plus sacré, leur serment.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Je ne puis représenter toutes les souplesses des animaux que nous poursuivions, ni avec combien de légereté & d'impudence ils revenoient sur leurs pas, après avoir pris la fuite devant nous.Abbé Prévost (1697-1763)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « IMPUDENCE » s. f.

Effronterie, manque de pudeur, d'honnesteté, de respect. Il a esté chastié pour avoir parlé au Prince avec impudence, ou peu de respect. les charlatans mentent avec impudence. c'est une impudence de dire des paroles libres devant des oreilles chastes.
Le mot du jour Panacée Panacée

On la croit capable de tout résoudre, elle, la déesse Panakeia, herboriste et guérisseuse. La panacée, fidèle à son origine grecque, est remède (akos) universel (pan-) :  une plante imaginaire qui guérissait de tous les maux. Pour les druides, le gui était une panacée ! 

Aurore Vincenti 18/04/2020