Email catcher

monopole

Définition

Définition de monopole ​​​ nom masculin

Situation où une seule entreprise est maître de l'offre ; cette entreprise. Les grands monopoles.
Privilège exclusif.

Synonymes

Synonymes de monopole nom masculin

[d'État] régie

exclusivité, apanage, privilège

Combinaisons

Exemples

Phrases avec le mot monopole

Cette notion est intrinsèque à l'entreprise et à son marché, à moins que l'on soit dans une situation de monopole.Les temps modernes, 2004, Iegor Gran (Cairn.info)
Ceux-là voulaient le monopole absolu, ceux-ci la liberté illimitée.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Les premiers à s'être lancés savaient pertinemment que la fin du monopole des jeux en ligne approchait, et ils comptaient profiter de ce coup d'avance.Capital, 09/12/2013, « Jeu de massacre dans le poker en ligne »
Cette économie souffre de distorsions liées aux rentes captées par les monopoles.Idées économiques et sociales, 2013, Bernard Drevon (Cairn.info)
La majorité présidentielle n'a pas le monopole de la division dans cette élection.Ouest-France, Stéphanie SÉJOURNÉ, 17/05/2021
L’évolution technique est si rapide que la concurrence des nouveaux acteurs brise les anciens monopoles.Europarl
Les instituts d'études politiques de province sont créés pour rompre avec le monopole parisien de recrutement.Ouest-France, 04/05/2021
Cette offre optimale est comparée à l'offre de services d'un monopole privé pour une liaison aérienne donnée.Revue économique, 2004, Étienne Billette de Villemeur (Cairn.info)
La condition d'une victoire pérenne, c'est d'exiger le retour au monopole public.Ouest-France, 13/03/2011
Si ces derniers ont eu le monopole du ballon la première demi-heure (64 % de possession), les quinze dernières minutes ont été quasiment à sens unique.Ouest-France, 14/09/2021
Cette nouveauté privait partis politiques et syndicats du monopole du sens.Les temps modernes, 2005, Alain Geismar (Cairn.info)
Pendant des décennies, le secteur a été contrôlé par un puissant conglomérat économique militaire, qui a perdu son monopole l'an dernier.Ouest-France, 06/06/2017
En effet, les biologistes ont longtemps pensé que l'homme et certains primates avaient le monopole de la latéralité.Ça m'intéresse, 06/09/2019, « Y a-t-il des animaux gauchers ? »
Cette loi a en effet reconnu aux artistes-interprètes un droit voisin du droit d'auteur qui leur confère un monopole sur l'utilisation de leur prestation.Études théâtrales, 2015, Natacha Renaudin (Cairn.info)
Cette efficacité de premier rang est toutefois telle que le monopole s'approprie la totalité du surplus collectif.Revue d'économie politique, 2005, Michel Mougeot, Florence Naegelen (Cairn.info)
Les dictatures n'ont manifestement pas le monopole de l'absence de scrupules.Ouest-France, 09/06/2021
Qu'on leur arrache ce monopole, et ils feront bon marché de tous les autres.Frédéric Bastiat (1801-1850)
En effet, lors d'un dépôt de marque, il est nécessaire de limiter l'étendue de votre monopole d'exploitation.Capital, 06/08/2021, « Quelle est l’étendue de la protection du dépôt de marque ? »
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de MONOPOLE subst. masc.

Trafic illicite & odieux, qui se fait par celuy qui se rend tout seul le maistre d'une marchandise, ensorte que tous ceux qui en ont besoin sont obligés necessairement à passer par ses mains, & luy en payer le prix qu'il y veut mettre. Le monopole se fait en deux façons ; l'une, quand un Marchand achete, par exemple, tous les bleds d'une province pour les vendre cherement au peuple ; & l'autre, quand on surprend quelques lettres du Prince, qui portent deffenses à toutes sortes de personnes de vendre une sorte de marchandise, à la reserve d'un seul, qui en obtient la permission. Ce mot est purement Grec, & signifie vendre tout seul ; & il estoit si odieux aux Romains, que Tibere, au rapport de Suetone, voulant s'en servir, demanda au Senat permission de le faire, par ce qu'il estoit emprunté du Grec.
 
MONOPOLE, est aussi une intelligence frauduleuse qui est entre les Marchands d'un même corps, pour encherir de concert les marchandises, ou y faire quelque alteration. La plus-part des Maistrises & Jurandes n'aboutissent, qu'à des monopoles. Tous les Chandeliers se sont assemblés, & ont convenu qu'ils encheriroient la chandelle d'un sol, ou qu'ils y mesleroient de meschant suif de porc : c'est un monopole qu'ils ont fait.
 
MONOPOLE, signifie aussi, Assemblée populaire, cabale secrette qui se fait au desavantage de l'Estat. Ce Royaume est divisé en factions, il s'y fait plusieurs cabales & monopoles qui causeront sa ruine.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Cultiver son jardin Cultiver son jardin

Quand on fleurit notre langage de cette expression, on cite en réalité la fin du Candide de Voltaire (1759).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 22/04/2022