obscène

 

définitions

obscène ​​​ adjectif

Qui représente brutalement, directement des images ou des manifestations d'ordre sexuel. ➙ licencieux, pornographique. Geste obscène. ➙ impudique, inconvenant, indécent.
familier Très indélicat. Un étalage de richesse obscène.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il y a d'abord le mot cru, le terme propre, qui peut maintenant nous paraître assez malsonnant, mais qui certainement à l'origine ne devait pas être obscène.Alcide Bonneau (1836-1904)
Ainsi, aux uns il apparaît comme un moine ivre et cynique, esprit désordonné et fantastique, aussi obscène qu'ingénieux, dangereux par l'idée, révoltant par l'expression.Gustave Flaubert (1821-1880)
Par contre, il faudrait donner aux entreprises de ce secteur la chance de montrer qu'elles prennent au sérieux les préoccupations des consommateurs au sujet du caractère obscène de certains messages.Europarl
Je sais que vous retirerez cet « obscène », quand les dames ne vous monteront plus la tête contre moi.Émile Zola (1840-1902)
Étant donné le degré de richesse dans le monde, il est obscène de voir un si grand nombre de familles lutter pour avoir suffisamment à manger.Europarl
Cette image sérieuse, s'il en fut, hautaine, altière dans son ardeur, parut obscène à des prudes impudiques, et, comme telle, fut brûlée par les sots.Jules Michelet (1798-1874)
Elle avait quatorze ans, quand une de ses femmes eut l'indignité de lui prêter un livre obscène, de honteuses gravures.Jules Michelet (1798-1874)
Le spectacle que certains députés européens ont donné pour leurs publics nationaux aux dépens de ces personnes est obscène, et il était temps que cela soit clairement dénoncé.Europarl
D'ailleurs, je veux ignorer ce que tu nommes une cellule et un obscène lit de repos.Paul Lacroix (1806-1884)
Ils demandaient aux plus grands s'ils n'avaient pas commis quelque péché ou attouchement obscène, et s'ils l'avaient fait, ils le confessaient et on les séparait des autres.Abbé Brasseur de Bourbourg (1814-1874)
Cet objet obscène avait donc perdu de la sorte son caractère d'obscénité, et l'esprit s'était presque déshabitué d'y reconnaître ce que les yeux n'y voyaient plus.Paul Lacroix (1806-1884)
Il changea d'habits avec elle, et il demeura, le visage voilé, à la place obscène que la jeune fille venait de quitter.Paul Lacroix (1806-1884)
Un groupe de la plus grande originalité, représente dans sa pensée, l'amour physique, sans que la traduction de sa pensée soit obscène.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Jamais un acte de débauche ne vient souiller les oreilles et l'esprit des juges ; jamais l'amour, qui est l'âme de tous les procès, ne se jette dans une voie obscène.Paul Lacroix (1806-1884)
Il regarda cette créature dont le vêtement, plus obscène que la nudité même, rentrait dans la catégorie des choses « qui incommodent les voyageurs ».Paul Féval (1816-1887)
Selon ce proverbe obscène, les courtisanes seules ne se bornaient pas à se laver la figure et les mains.Paul Lacroix (1806-1884)
On corrige les meilleurs ; mais qu'un chansonnier présente un jeu de mots platement obscène, sans goût, sans esprit, et surtout sans littérature, la bienveillance du censeur lui est assurée.Pierre Louÿs (1870-1925)
On ne mettait pas d'autorité sa main pure et fine dans les griffes tordues par la goutte d'un vieillard obscène et monstrueux.Théophile Gautier (1811-1872)
En regardant mon livre, que je tenais à la main, il se trouva que c'était un livre obscène, ce qui m'expliqua la nécessité d'offrir cet ouvrage à cette femme.Charles Baudelaire (1821-1867)
Celles-ci transportaient alors leur statuette obscène dans le parc et cherchaient un autel fait d'une pierre plate, dans un coin qu'elles ne quittaient plus.Pierre Louÿs (1870-1925)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « OBSCENE » adj. masc. & fem.

Impudique, lascif, deshonneste, soit en paroles, soit en actions, ou en representations. Le Parnasse Satirique, le Cabinet Satirique, sont pleins de mots obscenes, de vers obscenes. L'ancienne Comedie representoit plusieurs choses obscenes. Les postures de l'Aretin sont fort obscenes.
Drôles d'expressions Être gêné aux entournures Être gêné aux entournures

Être gêné aux entournures : être mal à l’aise, se sentir gauche ; être incommodé dans son activité.

Alain Rey 12/05/2020