Email catcher

licencieux

Définition

Définition de licencieux ​​​ , licencieuse ​​​ adjectif

littéraire Qui manque de pudeur, de décence. ➙ libertin. Propos licencieux. ➙ grivois, scabreux.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot licencieux

C'est précisément le caractère licencieux de l'expression qui dévoile d'une manière quasi absolue la dimension intime, autobiographique de la démarche de l'artiste.Ligeia, 2014, Cristian-Robert Velescu, Maria Tenchea (Cairn.info)
À quoi le regard licencieux de la femme, aidé par le prince des puissances de l'enfer, ne peut-il pas porter un digne et vaillant chevalier ?Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Le sémantisme licencieux du groupe nominal lancé pour désigner les colonnes ainsi caressées est complété par la question qui suit l'incise.Roman 20-50, 2018, Anne Garric (Cairn.info)
Le thème des jeux est également dans le collimateur, la presse étatique dénonçant volontiers leurs contenus violents ou licencieux.Ouest-France, 01/03/2019
Aussi ses dernières années s'écoulaient-elles dans l'oisiveté au milieu des plaisirs les plus licencieux.André Le Glay (1785-1863)
Le personnage masculin toujours à la recherche de son bon plaisir est campé dans un profil licencieux.L'information littéraire, 2005, Dominique Durosini-Gras (Cairn.info)
Les murs étoient remplis de quantité de ces hiéroglifes licencieux, que d'aimables débauchés en belle humeur crayonnent ordinairement avec du charbon.Louis-Charles Fougeret de Monbron (1706-1761)
Tous les jours, j'entendais raconter quelque trait licencieux ou quelque intrigue abominable.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
Suaves, licencieux et roboratifs, ils emmènent le public en voyage sur les rives du chaînon manquant, entre l'orphelinat de répertoire et la transe cathartique.Ouest-France, 08/11/2017
Et même il se plaisait à des discours licencieux.André Beaunier (1869-1925)
Alors, l'homme licencieux la rassure en la cachant sous son manteau.Annales de Bretagne et des pays de l'Ouest, 2019, Daniel Giraudon (Cairn.info)
Les dégradations qu'il avait trouvées dans les écrits licencieux seraient des topoi qui se propageraient dans les discussions, dans les cafés et dans les chansons.Revue d'Histoire Moderne et Contemporaine, 2003, Jens Ivo ENGELS (Cairn.info)
C'est pour lui que les grands seigneurs étaient anglomanes, philanthropes et licencieux.Anatole France (1844-1924)
Dans ces conditions, comment avouer sans ambages que l'on goûte cet auteur certes plein d'esprit, mais franchement licencieux ?Littératures classiques, 2012, Carine Barbafieri (Cairn.info)
Interdit deux fois, en 1961 et 1966, parce que trop licencieux, il perd aussi régulièrement en justice contre ceux qu'il tourne en dérision.Ouest-France, Claire THÉVENOUX, 30/01/2014
Ce petit roman licencieux a été écrit avec une grâce et un esprit qui sont rares.Honoré-Gabriel de Riqueti de Mirabeau (1749-1791)
Les airs sont frappés de leurs clameurs bruyantes ; les hameaux retentissent de leurs chants licencieux.Benjamin Constant (1767-1830)
L'agresseur avait obtenu l'argent exigé, il ne lui restait plus que son corps, or, là, elle se sacrifie au point d'avoir un comportement licencieux.Psychanalyse, 2011, Rana Sayyah (Cairn.info)
Le désir de lui plaire et d'amuser son imagination libre et badine lui inspira, dit-on, ses plus jolis contes, mais malheureusement aussi les plus licencieux.Bathild Bouniol (1815-1877)
Kléber, comme beaucoup de héros, était aussi licencieux dans ses mœurs que dans son langage.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de LICENCIEUX, EUSE adj.

Qui prend trop de liberté & de licence. Ce jeune homme est licencieux en paroles, il dit des choses trop hardies, sales ou impies, trop licencieuses. Il méne une vie libertine & licencieuse.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots du sport et de l'olympisme Top 10 des mots du sport et de l'olympisme

Les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 approchent à grands pas ! Que ce soit en lisant la presse ou en écoutant les commentateurs,...

Marjorie Jean 18/06/2024
sondage de la semaine