Email catcher

cochon

définitions

cochon ​​​ , cochonne ​​​ nom et adjectif

nom masculin
Porc élevé pour l'alimentation (mâle, opposé à truie ; châtré, opposé à verrat). ➙ goret, pourceau. Cochon de lait : jeune cochon. —  Viande de cochon. ➙ porc ; charcuterie ; cochonnaille. locution proverbiale Tout est bon dans le cochon.
locution Gros, sale comme un cochon. Manger, écrire comme un cochon, malproprement. ➙ cochonner. —  Ils sont copains comme cochons, dans des rapports de grande familiarité. —  Avoir une tête de cochon, mauvais caractère.
Cochon d'Inde : cobaye. —  Cochon de mer : marsouin.
nom et adjectif (familier)
Personne malpropre (aussi au figuré). ➙ dégoûtant, sale. Quel cochon ! —  Un travail de cochon (➙ cochonner).
Personne qui a le goût des obscénités.
adjectif Histoire cochonne, licencieuse. Film cochon, pornographique.
adjectif (Canada) Méchant, sévère. ➙ vache ; régional chien.
Volontairement difficile. Un examen cochon.
adjectif (Canada) Se dit d'un plat riche et savoureux. Un dessert cochon.

synonymes

cochon nom masculin

porc, verrat, cayon (familier, région., Suisse), pourceau (littéraire)

[petit] cochonnet, goret, porcelet

cochon sauvage

sanglier, pécari

cochon d'Inde

cobaye

tour de cochon

sale tour, cochonnerie, rosserie, crasse (familier), vacherie (familier), saloperie (très familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Nous voulons voir les animaux en plein air, nous voulons voir les vaches dans les prés, les poules picorer et les cochons se balader.Europarl
Veaux, vaches, cochons : les animaux de la ferme ont du succès auprès des collégiens.Ouest-France, 28/05/2016
En d'autres termes, je ne crois pas les slogans publicitaires sur les poules et les cochons heureux, car mon expérience au quotidien est très différente.Europarl
Heureusement que l'on a interdit les farines carnées, sinon ils auraient fini en granulés dans les élevages en batterie de cochons.Europarl
Tel à qui on voulait jouer un pied de cochon vous administre souvent une mornifle inattendue.Eugène Chavette (1827-1902)
Ils proposeront aussi des services de traiteur, pour des fêtes, et continuent le cochon grillé.Ouest-France, 25/05/2018
Un cochon blanc et rose, qu'on conduit en laisse....Marie Bashkirtseff (1858-1884)
Il était une fois un loup et trois petits cochons.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Pour utiliser le sérum restant après fabrication du fromage, le couple élève des cochons.Ouest-France, 26/06/2020
Depuis, l'association a aussi hérité de lapins, de cochons d'inde, pour lesquels les bénévoles ont construit de petites cages.Ouest-France, 14/10/2019
En plus d'élever des vaches, cochons et poules pondeuses, ils ont cultivé des pommes de terre de sélection et de fécule.Ouest-France, 11/01/2021
Montrez-moi où il y a les deux cochons gras à vendre.Georges Darien (1862-1921)
On le charge de retrouver des petits cochons perdus.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Pour cette occasion, un cochon de lait et un chevreau seront cuits à la broche devant les clients.Ouest-France, 13/04/2019
Quatre personnes sont ensuite désignées pour sortir le cochon de 45 kg du four, et l'emmener en salle de restauration.Ouest-France, Julien TELLIER, 11/08/2014
Avant, grâce au bon cochon bio on pouvait avoir le ténia et des parasites, avec les bonnes confitures des grands-mères on mourrait du botulisme.Europarl
Les premières études montrent que bar, lieu et lotte ont peu à craindre du cochon de mer, contrairement aux congres et aux vieilles.Ouest-France, 26/08/2010
Nous, on a pris ça comme du lard et du cochon.Ouest-France, 02/05/2019
Elle a gardé sur terre les cochons du diable et elle les soigne en enfer !Eugène Demolder (1862-1919)
Quelques poules, un cochon et peut-être 4 hectares de terres suffisaient tout juste à nous nourrir mal.Ouest-France, 24/12/2019
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « COCHON » s. m.

Goret, animal qu'on engraisse, & qui étant devenu grand, s'appelle pourceau. Les cochons de lait sont fort bons rostis, & à la daube. Les langues de cochons fumées, fourrées, &c. Un grouin de cochon, des costelettes de cochon, des pieds de cochon, que quelques-uns appellent des bas de soye. Les Mahometans ne mangent point de cochon, parce que les cochons sont sujets à être ladres. Menage derive ce mot de l'Italien ciacco, signifiant la même chose, qu'il derive du Grec sybax. Voyez ses raisons.
 
On dit d'un homme gras & goulu qui ne songe qu'à manger & à dormir, qu'il meine une vie de cochon, que c'est un gros cochon. On appelle aussi de petits yeux, des yeux de cochon, soit aux hommes, soit aux animaux.
 
COCHON D'INDE, est un petit animal qui grogne comme un cochon, & qui n'est pas plus gros qu'un lapin. Il y a dans l'Amerique une espece particuliere de cochons, qui a un évent sur les reins comme un nombril. La chair en est aussi bonne & aussi saine que celle de nos porcs sangliers.
 
On appelle Langueyeurs de cochons, certains Officiers du Roy commis dans les marchés de cochons pour les visiter sous la langue, pour voir s'ils sont ladres.
Drôles d'expressions Faire un tabac Faire un tabac

« C’est une folie comme du tabac ; quand on y est accoutumée, on ne peut plus s’en passer », plaisante Madame de Sévigné à propos d’un parfum (1675).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 21/12/2021